rameur

1. rameur, euse

n. [ de 2. ramer ]
Personne qui rame : Ces rameurs s'entraînent pour une course d'aviron.

2. rameur

n.m.
Appareil de gymnastique qui permet d'effectuer les mouvements d'une personne qui fait de l'aviron.

RAMEUR

(ra-meur) s. m.
Celui qui rame.
Tout à coup elle aperçut les débris d'un navire qui venait de faire naufrage, des bancs de rameurs mis en pièces.... [FÉN., Tél. I]
La condition des rameurs était la plus pénible et la plus dure [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. IV, p. 575, dans POUGENS]
Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence ; On n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux, Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence Tes [du lac] flots harmonieux [LAMART., Méd. I, 13]
Le mot rameur s'employait lors du bon temps des galères ; mais depuis on dit canotiers, avirons, nager, au lieu de rameurs, rames et ramer [ALPH. KARR, les Guêpes, déc. 1840]
Nom vulgaire du zeus gallus, poisson. S. m. pl. Se dit d'une tribu d'hémiptères comprenant les espèces aquatiques nageant à la surface de l'eau.
Adj.Terme de zoologie. Oiseaux rameurs, oiseaux dont les ailes sont minces, peu convexes, fortement tendues dans l'état de déploiement.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Qui fait la nef à droit rimer ? Li boins vent et li boin rimeur [BAUDOUIN DE CONDÉ, t. I, p. 235]

ÉTYMOLOGIE

  • Ramer 1.

rameur

RAMEUR, EUSE. n. Celui, celle qui rame. Un banc de rameurs.

rameur

Rameur, qui tire à l'aviron, Remex.

rameur


RAMEUR, s. m. Celui, qui tire à la rame. "Nous avions douze bons rameurs, et nous allions fort vite.

Traductions

rameur

rower, oarsman

rameur

חותר (ז), משוטאי (ז), משיט (ז), שייט (ז), מֵשִׁיט, שַׁיָּט, חוֹתֵר

rameur

roeier/roeister

rameur

Ruderer, Rudererin

rameur

vogatore

rameur

remero

rameur

漕ぎ手

rameur

[ʀamœʀ, øz] nm/frower