ramie

ramie

n.f. [ mot malais ]
Plante d'Asie orientale dont les tiges fournissent une fibre textile et dont les feuilles sont fourragères ; fibre textile qu'on en tire : Une veste en ramie.

RAMIE

(ra-mie) s. f.
Plante récemment importée de Java, et qui paraît destinée à remplacer en partie le coton dans les plantations de l'Amérique du Sud, [, Monit. univ. 24 juill. 1868, p. 978, 3e col.]
C'est le boehmeria nivea, urticées.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • RAMIE (ra-mie), s. f. Ortie de Chine, urtica nivea.
    La ramie ou ramié ou encore china-grass, car l'on est loin d'être fixé sur le véritable nom de cette plante originaire de la Chine, végète admirablement en Algérie... [GUY, l'Algérie, 1876, p. 90]
    Boehmeria nivea (tchou-ma des Chinois, ramie des îles de la Sonde), dont les fibres son, aussi remarquables par leur blancheur et leur aspect soyeux que par leur ténacité ; utilisée comme plante textile sous le nom de china-grass ; déjà en usage au XVIe siècle dans les Pays-Bas (famille des urticées) [DECAISNE et LE MAOUT, Botanique, 2e édition]

REMARQUE

  • On dit aussi ramié et ramaï. On le fait quelquefois masculin.
    Le ramie, ou ortie de Chine, est une plante de la famille des orties, qui pousse spontanément dans l'Inde anglaise, en Chine, à Java et autres pays de l'extrême Orient [, Rev. Brit. avril 1874, p. 352]
    Le ramie ou china-grass (urtica nivea, boehmeria) [, Journ. offic. 15 mai 1873, p. 3110, 3e col.]

ramie

RAMIE. n. f. Ortie de Chine, plante textile.
Traductions