rapt

(Mot repris de rapts)

rapt

[ rapt] n.m. [ du lat. raptus, enlèvement, de rapere, emporter violemment ]
Fait de s'emparer illégalement d'une personne ; kidnapping : Les rapts d'industriels se multiplient enlèvement

RAPT

(rapt') s. m.
Enlèvement d'une personne par violence ou par séduction.
Qui ravit un État peut ravir une femme ; L'adultère et le rapt sont du droit des tyrans [CORN., Perthar. I, 4]
Il [Lycurgue] fit ressembler les mariages à des rapts, et les jouissances conjugales aux plaisirs furtifs du libertinage [LÉVESQUE, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. III, p. 379]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Quiconques ara fait rat ne omecide [TAILLAR, Recueil, p. 36]
    On apele rat feme efforcier [BEAUMANOIR, XXX, 95]
  • XVIe s.
    Disant qu'on doit prandre par tout qui peult, Ce qu'ilz ont fait, car par rap, tromperie, Ont augmenté et creu leur seigneurie [J. MAROT, V, 69]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. rap ; espagn. rapto, ital. ratto ; du lat. raptus, de rapere, enlever (voy. RAVIR).

rapt

RAPT. (On prononce le T.) n. m. Enlèvement, par violence ou par séduction, d'une personne, et spécialement d'une jeune fille, d'une femme mariée, d'une religieuse, ou encore d'un enfant. Être victime d'un rapt. Être accusé de rapt, du crime de rapt. Un rapt audacieux.

rapt

Rapt, ou Ravissement, Raptus huius raptus, Raptio.

rapt


RAPT, s. m. [Rat: on fait soner le t final: le p ne se prononce pas.] Enlèvement d'une fille ou d'un fils de famille à marier, fait par celui, qui n' a pas d'autorité légitime. "Rapt de violence, rapt de séduction. = Dans le discours ordinaire, on dit plutôt enlèvement.

Synonymes et Contraires

rapt

nom masculin rapt
Enlèvement d'une personne.
Traductions

rapt

rapto

rapt

اختطاف

rapt

отвличане

rapt

bortførelse

rapt

bortförande

rapt

[ʀapt] nmabduction