raskolnik

RASKOLNIK

(ra-skol-nik') s. m.
Sectateur du raskol.
Le nombre des femmes de raskolniks envoyées pour ce crime [infanticide] en Sibérie se compte par milliers [, Journ. offic. 9 sept. 1872, p. 5926, 1re col.]
Encore aujourd'hui il est des raskolniks en rébellion systématique contre les procédés élémentaires de l'Etat [A. LEROY-BEAULIEU, Rev. des Deux-Mondes, 1er nov. 1874, p. 16]

REMARQUE

  • Les raskolniks, qui sont devenus très nombreux en Russie et se divisent en sectes diverses, n'acceptent pas ce nom, dans lequel ils voient une injure. Ils se nomment eux-mêmes vieux croyants, mais orthodoxes, et traitent leurs adversaires de nikoniens (voy. ci-dessus).