rasoir

(Mot repris de rasoirs)

1. rasoir

n.m.
Instrument servant à raser, à se raser : Un rasoir électrique, mécanique, jetable.

2. rasoir

adj. inv.
Fam. Qui ennuie : Cette fille est rasoir ! Des documentaires rasoir ennuyeux, fastidieux ; intéressant

RASOIR

(ra-zoir) s. m.
Instrument d'acier qui a le tranchant très fin, et avec lequel on rase la barbe, les cheveux.
Vous enfanterez un fils, sur la tête duquel le rasoir ne passera point [SACI, Juges, XIII, 5]
En supposant l'acier très dur, le premier degré de recuit, celui qui est propre aux rasoirs, canifs, burins, lui donne la couleur paille [AL. BRONGNIART, Traité de min. t. II, p. 391, dans POUGENS.]
Couper comme un rasoir, couper très bien. Pierre à rasoir, espèce de pierre sur laquelle on passe les rasoirs pour les rendre plus coupants.
On trouve de ces pierres à rasoir dans presque toutes les carrières dont on tire l'ardoise [BUFF., Min. t. VII, p. 144]
Cuir à rasoir, cuir préparé sur lequel on passe les rasoirs pour en refaire le fil. Fig. Marcher sur des rasoirs, faire quelque chose de très difficile.
Tout était enlevé [à un sermon de Bourdaloue], et disait que c'était marcher sur des charbons ardents, sur des rasoirs que de traiter cette matière [un sujet controversé entre les jésuites et les jansénistes] .... [SÉV., 5 mars 1683]
Fig. et populairement. Un rasoir, un homme ennuyeux, fatigant Quel rasoir !

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    ....Que par ta pitied eusse fiz, durreie le tei [je te le donnerais] à tun servise, e rasur ne li munterad le chef [, Rois, p. 3]
  • XIIIe s.
    Tu es si comme rasoirs aguz qui est tranchanz [, Psautier, f° 63]
    Car lor langhe [des femmes] est plus esmolue Que n'est rasoirs ne faus ague [GUI DE CAMBRAI, Barl. et Jos. p. 235]
    Barbier sans rasoir, sanz cisailles, Qui ne sez rooigner ne rere, Tu n'as ne bacins ne toailles, Ne de quoi chaufer ewe clere [RUTEB., 214]
  • XIVe s.
    [Une espée] Tranchant com rasoer que porte barbieur [, Guesclin. 16213]
  • XVe s.
    Je vous delivrerai à Jousselin [le bourreau] qui vous fera vos barbes sans rasouer [FROISS., II, III, 8]
    Quand ces seigneurs bourgoignons oyrent ainsi parler le roy d'Angleterre dont les mots tranchoient comme rasoirs [G. CHASTELAIN, Chron. du duc Phil. ch. 10]
  • XVIe s.
    Tu conduiras une droite ligne avec ton rasoir [scalpel] depuis là où tu as laissé l'incision du cuir du ventre inferieur, jusqu'au menton [PARÉ, II, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Raser ; wallon, rezeu ; Berry, razouer, razoué ; provenç. razor ; anc. cat. rasó ; ital. rasoio.

rasoir

RASOIR. n. m. Instrument d'acier qui a le tranchant très fin et dont on se sert pour raser la barbe. Le manche, la lame d'un rasoir. Affiler un rasoir. Repasser un rasoir. Un rasoir mécanique.

Fam., Couper comme un rasoir se dit de Tout ce qui coupe très bien.

Pierre à rasoir, Sorte de pierre sur laquelle on passe les rasoirs pour les rendre plus coupants. Cuir à rasoir, Cuir préparé pour le même usage.

RASOIR se dit très familièrement d'une Personne ou d'une chose ennuyeuse. Quel rasoir!

rasoir

Rasoir, Culter tonsorius, Nouacula.

Traductions

rasoir

scheerapparaat, scheermes, vervelend iemandrazor, shaverסכין גילוח (נ), תער (ז), סַכִּין גִּלּוּחַ, תַּעַרشفرة, آلَةُ حِلاقَة, مُوْسَىnavallabřitva, holicí strojekbarberkniv, barbermaskineRasiermesser, Rasierapparatξυράφι, ηλεκτρική ξυριστική μηχανήrazaparato, razilomáquina de afeitar, rastrillo, maquinilla de afeitar, navaja barberapardelpartaveitsi, parranajokoneउस्तराbritva, brijačborotvarasoriocukurrasoio, rasoio elettrico剃刀, かみそり, シェーバー면도칼, 전기 면도기skuveklisbarberhøvel, rakapparat, barbermaskinbrzytwa, golarkanavalha, barbeador elétrico, máquina de barbear elétricaбритваbritvanyembeมีดโกน, มีดโกนไฟฟ้าustura, tıraş bıçağı, tıraş makinesiбритваrakapparat, rakhyveldao cạo, dao cạo điện剃刀, 剃须刀Бръснач剃刀 (ʀɑzwaʀ)
nom masculin
instrument à lame pour raser un rasoir électrique

rasoir

[ʀɑzwaʀ]
nmrazor
adj inv (= rasant) → boring
rasoir de sûreté nmsafety razor
rasoir électrique nmelectric shaver, electric razor
rasoir mécanique nmsafety razor