rassade


Recherches associées à rassade: rasade

RASSADE

(ra-sa-d') s. f.
Espèce de petites perles de verre, ou d'émail, dont on fait diverses sortes d'ornements, et dont se parent les nègres d'Afrique.
Quelques-uns de nos messieurs ont remarqué que deux des plus jeunes avaient de ces grains de rassade dont on fait des colliers [BOUGAINVILLE, Voy. t. I, p. 245, dans POUGENS]
On a dit aussi rasse.
Verres, rasses, coupes et bassins cristallins de Venise ou d'ailleurs, le cent pesant estimé 45 liv. [, Décl. du roi, nov. 1640, Tarif]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. razzare, briller, razzato, fait en forme de rayon, de razzo, rayon, du lat. radius. Il y avait dans le français semblablement un verbe raser, rendre brillant : XIVe s.
    Nul ne peut raser ne teindre amatitre [améthyste], ne quelconques pierres fausses, par quoy elle se doive montrer autre qu'elle n'est de sa nature [, Ordonn. des rois, t. III, p. 11]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. RASSADE (ra-sa-d'), s. f. Nom, dans le Var, d'un petit sentier.
    Ils [les gardes ambulants] veilleraient notamment à ce que la parcelle écobuée soit entourée d'un sentier dit rassade [, Enquête sur les incendies de forêts, p. 59]

rassade

RASSADE. s. f. Il se dit de Petits grains de verre ou d'émail de diverses couleurs, qu'on porte aux nègres d'Afrique, et dont ils se parent. Un collier, des bracelets de rassade. Grains de rassade.