râteau

(Mot repris de rateau)

râteau

n.m. [ du lat. rastellus, petite houe, de raster, rastri, râteau ]
1. Outil formé d'une traverse portant des dents et munie d'un manche : Rassembler des feuilles mortes avec un râteau.
2. Instrument en forme de râteau sans dents avec lequel le croupier ramasse les mises et les jetons sur les tables de jeu.

RÂTEAU

(râ-tô) s. m.
Instrument d'agriculture et de jardinage, à dents de fer ou de bois.
De leurs ongles de fer on arme les râteaux [DELILLE, Géorg. I]
....La blanche colombe et l'humble passereau Se disputent l'épi qu'oublia le râteau [LAMART., Harm. III, 2]
Par extension.
Un râteau mal rangé pour ses dents paraissait [RÉGNIER, Sat. X]
Instrument en forme de râteau sans dents, avec lequel on ramasse l'argent sur les tables de jeux publics.
Terme de pêche. Outil pour entamer le sable et en retirer les poissons ou les coquillages.
Garnitures ou gardes d'une serrure.
Terme d'horlogerie. Portion de roue dentée, qui fait avancer ou retarder le mouvement d'une montre.
Dans la presse lithographique, sorte de racle horizontale, immobile, et placée transversalement à la pierre sous un fort levier dit porte-râteau.
Terme de marine. Bloc de bois long, étroit, et garni de réas qui y sont disposés verticalement, pour le passage de cordages ou manœuvres.
Terme de métallurgie. Espèce de fourche pour charger le charbon.
Un des noms vulgaires du baudrier d'Orion.
10° Poire de râteau, sorte de poire.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Cueillir [les épis restés sur le champ] tant comme l'aoust dure, quanqu'on en puet cueillir au rastel [DELISLE, Agric. du moyen âge, p. 310]
  • XIVe s.
    En temps pluieux fait bon planter, mais non mie semer : car la graine se retient au rastel [, Ménagier, II, 2]
  • XVe s.
    Quand ceux qui estoient sur la porte virent le grand meschef, ils eurent paour de perdre le chasteau, si laisserent avaler le grand rastel, et encloirent le chevalier dehors.... [FROISS., I, I, 149]
  • XVIe s.
    Ils avoient empli le gué de planches clouées de cercles et de chausse-trappes ; ....on plaça 400 harquebusiers à des saules sur le bord de l'eau, pour la garde de ceux qui avec rasteaux purgerent le gué [D'AUB., Hist. I, 228]
    Je fais mettre une poire de rateau entre deux braises (ces poires sont grosses comme le poing, et mieulx) [DESPER., Contes, LIX.]
    Il sera cazanier comme un vieil morte-paye Qui renferme sa vie en quelque vieil chasteau, Accrochant paresseux ses armes au rasteau [RONS., 667]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, ristai ; espagn. rastillo, rastrillo ; ital. rastrello ; du lat. rastellum, diminutif de raster, râteau, de radere, raser, racler (voy. RAS 1).

râteau

RÂTEAU. n. m. Instrument d'agriculture et de jardinage, à dents de fer ou de bois, ajusté au bout d'un long manche et qui sert à ramasser du foin dans les prés, de l'orge, de l'avoine dans les champs, à nettoyer les allées dans les jardins, etc. Un râteau à dents de fer. Un râteau à dents de bois. Ramasser avec un râteau. Tout ce qui se trouve sous le râteau. Passer des allées au râteau. Il faut passer le râteau sur cette allée. Donner un coup de râteau.

Il se dit, par analogie, d'un Instrument avec lequel on ramasse l'argent sur les tables de jeu.

râteau


RâTEAU, s. m. RâTELÉE, s. f. RâTELER, v. act. RâTELEUR, s. m. [Râto, plur. râteaux, pron. râtô, l'ô est long; râtelé-e , leur: 1re lon 2e e muet aux 3 dern. 3e é fer. au 2d et au 3e.] Râteau est un instrument d'Agricultûre, avec lequel on ramâsse, dans les prés, du foin; dans les champs, de l'orge, de l'avoine; et l'on nettoye des allées dans les jardins. = Râtelée est ce que l'on peut ramâsser en un coup de râteau. = Râteler, c'est amâsser avec le râteau; ou pâsser le râteau dans les allées. = Râteleur, homme de journée, qu'on a loué pour râteler des foins, etc.
   RâTELÉE est le seul de ces mots, qu'on emploie dans le style fig. famil. "Il nous a débité toute sa râtelée, tout ce qu' il savait. "Il lui a dit une râtelée d'injûres. "J'en dirai ma râtelée; je dirai librement ce que j'en pense. L'Acad. dit qu'il est familier et même populaire. Il me semble que la dernière qualification est de trop.

Traductions

râteau

Harke, Rechenrakehark, gritsel, riekמגוב (ז), מגרפה (נ), מַגְרֵפָהشوكة الحشائش, مِدَمَّةтърмъкrampí, rasclethráběτσουγκράναrastilorastrillorehaharavagrabljegereblyegaru, penggaruk, sisirhrífarastrello熊手갈퀴grabieancinho, restelo, rastelogreblăграблиhrablegrabljegrabuljakratta, räfsariveriveคราดtırmıkcái cào耙子 (ʀɑto)
nom masculin pluriel rateaux
ustensile de jardin muni de dents

râteau

[râteaux] (pl) [ʀɑto] nm (= outil) → rake