rationnel, elle

RATIONNEL, ELLE

(ra-sio-nel, nè-l' ; en vers, de quatre syllabes) adj.
Terme didactique. Que l'on ne conçoit que par l'entendement.
Plus les parties rationnelles de la philosophie s'aideront de la physique, et plus elles se perfectionneront [BONNET, Contempl. nat. Œuv. t. VIII, p. 189, dans POUGENS]
La décomposition dont il s'agit n'est point un résultat purement rationnel et analytique ; elle a lieu effectivement, et résulte des propriétés physiques de la chaleur [FOURIER, Instit. Mém. scienc. 1821 et 1822, t. V, p. 234]
Terme d'astronomie. Horizon rationnel, voy. HORIZON, n° 3. Terme de mathématique. Quantité rationnelle, celle dont le rapport avec l'unité peut être exprimé par des nombres, soit entiers, soit fractionnaires.
Fondé sur le raisonnement.
La mécanique rationnelle est une science mathématique et abstraite [BUFF., Hist. nat. 1er disc. t. I, p. 86]
La physique rationnelle et mathématique sera toujours le partage d'un petit nombre d'esprits méditatifs, et cette étude profonde est nécessaire [FOURIER, Instit. Mém. scienc. t. VIII, p. LXXV]
L'ouvrage dont je viens vous entretenir me paraît un des plus utiles que l'on pût faire dans ce moment pour l'avancement de la philosophie rationnelle [DESTUTT-TRACY, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. IV, p. 544]
Terme de médecine. Traitement rationnel, système de traitement d'une maladie qui est fondé sur des indications suggérées par la physiologie et par l'anatomie, etc. et qui n'est pas le simple résultat de l'empirisme.
Néologisme. Raisonnable.
Il est plus rationnel de penser que.... Autrefois, par exemple, on disait tout bêtement : Voilà une idée raisonnable ; maintenant on dit bien plus dignement : Voilà une déduction rationnelle [A. DE MUSSET, Lett. de Dupuis et Cotonet, 1836]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Parfiz est hum de anme rationel e de humaine carn [, Liber psalm. p. 258]
  • XIVe s.
    Puissances [facultés] rationnelles [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
  • XVIe s.
    Le chirurgien rationel doit, avant toutes choses, avoir certaines indications et enseignements de ce qu'il doit faire : autrement il seroit empirique [PARÉ, Introd. 3]
    Les signes rationaux [des fractures du crâne] concluent tel effect par les accidens [ID., VIII, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. racional ; ital. razionale ; du lat. rationalis, de ratio, raison.