raturé, ée

RATURÉ, ÉE

(ra-tu-ré, rée) part. passé de raturer
Terme d'histoire naturelle. Se dit d'un corps marqué de taches ou de raies qui ressemblent à celles que l'on produirait en le raclant.
Effacé par une rature. Mots raturés. Manuscrit très raturé, manuscrit où il y a beaucoup de ratures.
Ce mémoire était brouillé et raturé, mais écrit de la main de M. de Châteauneuf [RETZ, Mém. t. II, liv. III, p. 369, dans POUGENS]