rayère

(Mot repris de rayères)

RAYÈRE

(rè-iè-r') s. f.
Ouverture verticale, longue et très étroite, dans le mur d'une tour, pour éclairer l'intérieur. Le conduit qui amène l'eau sur une roue en dessus.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Elle commença à regarder dont la clarté venoit dedans le temple ; car il n'y avoit fenestre ne rayere [, Perceforest, t. IV, f° 73]
  • XVIe s.
    En moulin à eaue, la maison et belfroy, le gisant et la rayere sont reputez heritages, et le demeurant meubles [, Coust. génér. t. I, p. 761]

ÉTYMOLOGIE

  • Rayer, dans le sens de donner un rayon.

rayere

Une Rayere, C'est comme une fente longue et estroicte en une tour par où l'on a un peu de jour.