réaction

(Mot repris de reaction)

réaction

n.f.
1. Manière dont qqn, un groupe réagit face à un événement ou à l'action de qqn d'autre : Sa première réaction a été de fondre en larmes réflexe riposte
2. Manière dont une machine, un organe mécanique répond à certaines commandes : La réaction d'une voiture à l'accélérateur.
3. Mouvement d'opinion opposé à un mouvement antérieur : L'antimondialisation est une réaction aux effets nocifs de la mondialisation.
4. Tendance politique qui s'oppose au progrès social : Combattre la réaction.
5. Ensemble des phénomènes, pathologiques ou de défense, déclenchés dans l'organisme par un agent extérieur : La piqûre de ces insectes provoque une réaction allergique.
6. Transformation qui se produit lorsque plusieurs corps chimiques sont mis en présence.
Avion à réaction,
avion propulsé par un réacteur.

RÉACTION

(ré-a-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Terme de physique. Action opposée à une autre ; résistance active à un effort quelconque. C'est par réaction que le corps élastique comprimé rebondit à la hauteur d'où il est tombé, et qu'un corps choqué frappe un autre corps avec le même intensité qu'il a été frappé lui-même.
Il faut faire attention à ce principe certain, que la réaction est égale à la résistance que trouve l'action, ou qu'un corps qui en choque un autre, souffre dans ses parties la même compression qu'il produit dans l'autre [MALEBR., Rech. Lois des mouv. part. 2]
C'est une loi générale de la nature, que la réaction est égale et contraire à l'action [LAPLACE, Expos. IV, 1]
Effort qui est suscité, en retour, par une action.
Dans les mouvements physiques, l'action est toujours suivie d'une réaction [MONTESQ., Espr. V, 1]
L'action de ce feu [le feu central] est si grande, la force de l'explosion est si violente, qu'elle produit, par sa réaction, des secousses assez fortes pour ébranler et faire trembler la terre [BUFF., Hist. nat. Preuv. théor. Œuv. t. II, p. 292]
Fig.
C'est une des réactions de la justice universelle qui gouverne le monde [BERN. DE ST-P., Paul et Virg.]
Terme d'équitation. La secousse plus ou moins forte que le cheval en action fait éprouver au cavalier qui le monte. Réactions douces. Réactions dures.
Terme de chimie. La manifestation des caractères distinctifs d'un corps, provoquée par l'action d'un autre corps. Phénomènes entre des corps agissant les uns sur les autres.
Les réactions générales qui ont lieu entre les métaux et les acides [FOURCROY, Conn. chim. t. I, p. CX.]
En physiologie et en pathologie, l'action organique qui tend à contre-balancer l'influence de l'agent morbifique par lequel elle a été occasionnée. Quelquefois aussi l'action par laquelle un organe irrité détermine l'activité normale ou morbide d'un autre organe qu'on dit alors irrité sympathiquement.
En science sociale, action contraire suscitée par une action antécédente.
Il en est [des parties d'un État] comme des parties de cet univers, éternellement liées par l'action des unes et la réaction des autres [MONTESQ., Rom. IX]
Il y a entre les puissances européennes une action et une réaction qui, sans les déplacer tout à fait, les tient dans une agitation continuelle [J. J. ROUSS., Paix perp.]
Il se dit de l'ensemble des actes d'un parti opprimé qui devient le plus fort. Plus particulièrement, le parti conservateur considéré comme s'opposant à l'action de la révolution. Après la chute de Robespierre, la réaction royaliste fut très violente dans le midi de la France.

ÉTYMOLOGIE

  • Ré...., et action.

réaction

RÉACTION. n. f. T. de Physique. Action d'un corps sur un autre qui agit ou vient d'agir sur lui. La réaction est toujours égale à l'action.

En termes de Chimie, il désigne des Modifications d'ordre chimique résultant de l'action d'un corps sur un autre.

En termes de Physiologie, il désigne une Action de l'organisme en réponse à une excitation quelconque.

RÉACTION se dit, dans le langage courant, d'une Émotion que provoque un reproche, une menace, une nouvelle heureuse ou fâcheuse, etc. Il manque de sang-froid, ses réactions sont violentes. Je croyais l'affliger en lui apprenant cette nouvelle : sa réaction a été faible, a été nulle.

Il se dit encore d'un Mouvement d'opinion qui agit dans un sens contraire au mouvement qui a précédé. Réaction politique, religieuse, philosophique, littéraire. La réaction contre le naturalisme, contre le positivisme.

Il se dit particulièrement de l'Action d'un parti politique qui s'efforce de rétablir l'état de choses antérieur. La réaction thermidorienne.

Il se dit plus particulièrement encore, et par ellipse, de ce Parti lui-même. Combattre la réaction, les menées de la réaction. L'opposition accusait les conservateurs de favoriser la réaction.

Il se dit spécialement d'une Réaction dans le sens conservateur.

En termes d'Équitation, il désigne Chacun des mouvements plus ou moins vifs et brutaux d'un cheval, et chacune des secousses que ces mouvements font éprouver au cavalier. Ce cheval a les réactions dures.

réaction


RÉACTION. s. fém. RÉAGIR, v. neut.[Ré-ak-cion, en vers, ci-on, ré-agi. = L'Acad. ne met que le subst.] Ils expriment la résistance du corps frapé à l'action du corps qui le frape. "La réaction est toujours égale à l'action. "Le corps frapé réagit contre celui qui le frape. = Ces mots, dabord employés en Physique seulement, sont devenus à la mode, et sont employés dans des écrits sur toutes sorte de matières. La plupart des Écrits modernes ne sont remplis que de sommes, de masse, de calculs, de combinaisons, et de réactions. ""La Pologne a souvent éprouvé les pertes qu'elle essuye aujourd'hui, et autant de fois elle a recouvré tout, en réagissant avec courage contre la violence étrangère. Anon.

Synonymes et Contraires

réaction

nom féminin réaction
1.  Manière de réagir.
2.  Action qui s'oppose à une autre.
Traductions

réaction

Reaktion, Gegenwirkung, Rückwirkung, Antwortreaction, responsereactie, terugslag, weerslag, antwoordהגבה (נ), ריאקציה (נ) [תגובה], תגובה (נ), תְּגוּבָהreaksiereaccióreago, reakcioreacción, respuestavastavaikutus, reaktio, vastausjawab, jawabanviðbragðreakcja, odpowiedźreação, reacção, respostareaktion, svaraksitesir, tepki, yanıtαντίδραση, ανταπόκρισηreazione, rispostaاِسْتِجابَة, تَفَاعُلodezva, reakcereaktion, svarodgovor, reakcija反応, 返答반응, 응답reaksjon, responsреакция, ответคำตอบ, ปฏิกิริยาcâu trả lời, sự phản ứng反应, 回答реакция反應 (ʀeaksjɔ̃)
nom féminin
1. attitude en réponse à qqch avoir une réaction de peur
2. avion propulsé par des gaz
3. transformation de substances mises en contact une réaction chimique

réaction

[ʀeaksjɔ̃] nf
reaction
en réaction à qch → as a reaction to sth
Ils ont décidé de protester en réaction à la décision du président → They decided to protest as a reaction to the president's decision.
à réaction [avion, moteur] → jet
un avion a réaction → a jet, a jet plane
réaction en chaîne nfchain reaction
réaction épidermique nf (fig)knee-jerk reaction