rebec

(Mot repris de rebecs)

rebec

[ rəbɛk] n.m. [ de l'ar. ]
Instrument de musique à trois ou quatre cordes frottées et à caisse en forme de poire, utilisé par les ménestrels au Moyen Âge.

REBEC

(re-bèk) s. m.
Instrument de musique de la famille du violon, tombé en désuétude ; il était monté de trois cordes seulement. On a fait usage du rebec pendant tout le moyen âge, et il ne fut définitivement abandonné qu'au commencement du XVIIIe siècle.
Me rendre.... Le ventre creux comme un rebec [RÉGNIER, Ép. III]

PROVERBE

    Sec comme un rebec.
    La bourse, il ne l'a pas trop bien ferrée ; de ce côté-là il est sec comme rebec, et plus plat qu'une punaise [A. DE MONTLUC, la Comédie des Prov. (1616), I, 3]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Un nommé Ysambart jouoit d'une rebebe [DU CANGE, rebeca.]
  • XVe s.
    Qui s'endort au son du rebec [COQUILLART, le Blason des armes et des dames.]
  • XVIe s.
    Elle avoit visaige de rebec [RAB., II, 3]
    (dit ainsi à cause des figures grotesques qu'on taillait sur les manches des rebecs).

ÉTYMOLOGIE

  • Bourg. rebay ; prov. rabey ; espagn. rabel ; port. rabil, arrabil, rabeca ; ital. ribeca, ribeba ; de l'arabe rabeb, espèce de violon à une ou à deux cordes.

rebec

REBEC. n. m. Ancien instrument de musique, à archet et monté de trois cordes.

rebec

Un Rebec.

Traductions

rebec

Rebec

rebec

rebec

rebec

rabel

rebec

rebek

rebec

レベック

rebec

rabeca