rebroder

(Mot repris de rebrodent)

rebroder

v.t.
Garnir une étoffe, un vêtement d'une broderie après sa fabrication : Des robes en satin rebrodé.

REBRODER

(re-bro-dé) v. a.
Broder sur ce qui est déjà brodé. Rebroder du point de Venise. Fig.
Je ferai jouer Mahomet, supposé, s'entend, que vous soyez content de cet illustre fripon, que j'ai retaillé, recoupé, relimé, raboté, rebrodé, le tout pour vous plaire [VOLT., Lett. Cideville, 19 janv. 1742]
Refaire une broderie. Rebroder le collet d'un habit.

rebroder

REBRODER. v. tr. Broder sur ce qui est déjà brodé. Rebroder au point de Venise.

Il signifie aussi Refaire une broderie. Il faudra rebroder le devant de cette robe.

rebroder


REBRODER, v. a. [1re e muet, dern. é fer.] Broder sur ce qui est déjà brodé. "Rebroder du point de Venise. = Mde. de Sév. l'emploie au fig. "Je ne vois, dans cette confusion de sentimens, que beaucoup d'amitié, sur un fond d'inclination rebrodé de passion. Cela est du style badin ou critique.