recouvrer

recouvrer

v.t. [ lat. recuperare, de recipere, recevoir ]
1. Recevoir le paiement de ce qui est dû : Recouvrer une taxe percevoir
2. Sout. Rentrer en possession de ce que l'on avait perdu : Grâce à cette opération, elle a recouvré la vue retrouver ; perdre
Remarque: Ne pas confondre avec recouvrir.

recouvrer

(ʀəkuvʀe)
verbe transitif
1. retrouver, avoir de nouveau recouvrer la mémoire
2. argent recevoir des sommes dues recouvrer des impôts

recouvrer


Participe passé: recouvré
Gérondif: recouvrant

Indicatif présent
je recouvre
tu recouvres
il/elle recouvre
nous recouvrons
vous recouvrez
ils/elles recouvrent
Passé simple
je recouvrai
tu recouvras
il/elle recouvra
nous recouvrâmes
vous recouvrâtes
ils/elles recouvrèrent
Imparfait
je recouvrais
tu recouvrais
il/elle recouvrait
nous recouvrions
vous recouvriez
ils/elles recouvraient
Futur
je recouvrerai
tu recouvreras
il/elle recouvrera
nous recouvrerons
vous recouvrerez
ils/elles recouvreront
Conditionnel présent
je recouvrerais
tu recouvrerais
il/elle recouvrerait
nous recouvrerions
vous recouvreriez
ils/elles recouvreraient
Subjonctif imparfait
je recouvrasse
tu recouvrasses
il/elle recouvrât
nous recouvrassions
vous recouvrassiez
ils/elles recouvrassent
Subjonctif présent
je recouvre
tu recouvres
il/elle recouvre
nous recouvrions
vous recouvriez
ils/elles recouvrent
Impératif
recouvre (tu)
recouvrons (nous)
recouvrez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais recouvré
tu avais recouvré
il/elle avait recouvré
nous avions recouvré
vous aviez recouvré
ils/elles avaient recouvré
Futur antérieur
j'aurai recouvré
tu auras recouvré
il/elle aura recouvré
nous aurons recouvré
vous aurez recouvré
ils/elles auront recouvré
Passé composé
j'ai recouvré
tu as recouvré
il/elle a recouvré
nous avons recouvré
vous avez recouvré
ils/elles ont recouvré
Conditionnel passé
j'aurais recouvré
tu aurais recouvré
il/elle aurait recouvré
nous aurions recouvré
vous auriez recouvré
ils/elles auraient recouvré
Passé antérieur
j'eus recouvré
tu eus recouvré
il/elle eut recouvré
nous eûmes recouvré
vous eûtes recouvré
ils/elles eurent recouvré
Subjonctif passé
j'aie recouvré
tu aies recouvré
il/elle ait recouvré
nous ayons recouvré
vous ayez recouvré
ils/elles aient recouvré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse recouvré
tu eusses recouvré
il/elle eût recouvré
nous eussions recouvré
vous eussiez recouvré
ils/elles eussent recouvré

RECOUVRER

(re-kou-vré) v. a.
Rentrer en possession de ce qu'on a perdu.
Viens, suis-moi ; va combattre, et montrer à ton roi Que ce qu'il perd au comte il le recouvre en toi [CORN., Cid, III, 6]
Ainsi mon père Eson recouvra sa jeunesse [ID., Médée, I, 1]
[Maurice] Tu recouvres deux fils pour mourir après toi, Et je n'en puis trouver pour régner après moi [ID., Héracl, IV, 4]
Depuis qu'il [Tobie] eut recouvré la vue, il vécut quarante-deux ans [SACI, Bible, Tobie, XIV, 1]
Tu peux recouvrer mon estime [RAC., Alex. IV, 3]
Par le crédit de Mécène et de Pollion, tous deux protecteurs des gens de lettres, il [Virgile] recouvra son champ, et fut remis en possession de son patrimoine [ROLLIN, Hist. anc. liv. XXV, ch. I, II, 2]
L'attachement et les soins gagnent les cœurs ; mais ils ne les recouvrent guère [J. J. ROUSS., Ém. V]
La difficulté qu'ont les aveugles à recouvrer les choses égarées, les rend amis de l'ordre [DIDER., Lett. sur les aveug.]
Un insolent ministre [Alberoni] fit manquer à l'Espagne l'occasion de recouvrer Gibraltar [DUCLOS, Œuv. t. V, p. 261]
Il [un soldat français que les Anglais au Canada trouvèrent glacé de froid] recouvre assez de voix pour dire qu'une armée de dix mille Français est aux portes de la place [Québec], et il meurt [RAYNAL, Hist. phil. XVI, 22]
Je recouvrais à la fois la raison et le courage [GENLIS, Vœux téméraires, t. II, p. 210, dans POUGENS]
Absolument.
Un État n'est proprement riche que par les denrées qui se consomment pour se reproduire, et qui se reproduisent pour se consommer ; voilà l'image de notre bonheur : manquer et recouvrer, manquer et recouvrer encore, et ainsi tant que nous vivrons [CONDIL., Hist. anc. III, 24]
Il se dit quelquefois de ce qui vient entre les mains.
N'importe que cet auteur [Viguier] se soit trompé dans la date et dans quelques autres circonstances de l'histoire, il n'avait pas vu les actes qu'on a recouvrés depuis [BOSSUET, Var. XI, 23]
Enfin Aristote n'était pas connu à Rome, parce que ses ouvrages n'avaient pas encore été recouvrés [CONDILL., Hist. anc. XI, 5]
Toucher une somme due, faire la levée des impôts. Recouvrer les contributions.
Terme de marine. Recouvrer une manœuvre, la tirer dans le vaisseau.

REMARQUE

  • Il faut se garder de confondre recouvrer et recouvrir, c'est-à-dire d'employer recouvrir au lieu de recouvrer. Cette faute est dans Malherbe :
    N'y en a-t-il pas eu qui, pour être tombés en cœur de l'hiver dans une rivière, ont recouvert leur santé, que toutes les drogues des apothicaires ne leur avaient su rendre ? [MALH., le Traité des bienf. de Sénèque, VI, 8]
    Cette faute était fréquente du temps de Vaugelas et au XVIe siècle.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    De ses mellurs que il put recuvrer [, Ch. de Rol. XXVI]
  • XIIe s.
    Li fiz Geofroi d'Anjou recovra sa vertu [, Ronc. p. 196]
    E s'à sun enemi [de Dieu] vus turnez e pernez, Jà n'aureiz mais s'amur tant cum vivre porrez, Ne sa grace à nul jur jà ne recoverrez [, Th. le mart. 133]
    Mors est li quens [le comte], n'a nul recovrier [, R. de Cambrai, 6]
    Lez lui fist un penon porter, Où lor gent puissent recouvrer [se réunir] [, Roman de Rou, ms. p. 206, dans LACURNE]
  • XIIIe s.
    Mais demorez [dans la terre sainte], si ferez grant vigor, Tant que France ait jà recovré s'onor [son honneur] [QUESNES, Romanc. p. 101]
    Par Grece ert [sera] recovrée la sainte terre d'outremer, se jamais est recovrée [VILLEH., LII]
    Li bois recovrent leur verdure, Qui sunt sec tant cum yver dure [, la Rose, 53]
    Se tu pues [peux] encore tant vivre Que d'amors te voies delivre, Le tens qu'auras perdu plorras, Mès recovrer ne le porras [, ib. 4640]
    Et puis qu'il avoit l'une de ces voies prises, il ne les pooit pas lessier por recouvrer à une des autres voies [BEAUMANOIR, LX, 3]
    Encor y puet on bien greigneur [plus grand] amor trover ; Car il [Jésus] se volt faire homme pour homme recovrer [J. DE MEUNG, Test. 128]
    Guys feri [frappa] Erart un trop merveilleus coup, et eust tantost recouvré l'autre [frappé un second coup], se il ne l'eust recongneu à la vois [DU CANGE, recuperare.]
  • XVe s.
    Il envoya ses lettres et ses messages partout où il cuidoit recouvrer de bons compagnons [FROISS., I, I, 29]
    Le roi et son conseil ne purent sitost recouvrer de tant d'argent que les chevaux montoient.... [ID., I, I, 44]
    On ne trouve rien sur le pays [d'Écosse] : à grand peine y recuevre l'on du fer pour ferrer les chevaux [ID., II, II, 228]
  • XVIe s.
    Gentille Agnès plus d'honneur tu merites, La cause estant de France recouvrer, Que ce que peut dedans un cloistre ouvrer Close nonnain ou bien devot hermite [FRANÇOIS Ier, Vers sur un portrait d'Agnès Sorel.]
    De venaison, l'on ne peut tant soubdain recouvrir, fors unze sangliers.... [RAB., Garg. I, 37]
    La parolle recouverte, elle parla tant et tant que son mary retourna au medicin pour remede de la faire taire [ID., Pant. III, 34]
    Ilz faisoient couvrir leurs chiennes, et leurs juments par les plus beaux chiens et les meilleurs estalons qu'ils pouvoient recouvrer [AMYOT, Lyc. 30]
    Si d'adventure il perdoit, il taschoit à se recouvrer et à remplir ses pertes par autres nouvelles entreprises [ID., Pyrrh. 69]
    Soigneux, à fort grande despense, de recouvrer des hommes suffisants en tout genre de sciences, qu'il tenoit continuellement autour de luy [MONT., I, 144]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. recobrar ; ital. recuperare ; du lat. recuperare, qui, d'après Corssen, Ausspr. 2e édit. p. 334, vient de cuprus, mot latin indiqué par Varron comme signifiant bon : recuperare serait rendre de nouveau bon, valable, restituer ; d'où le nom des juges recuperatores, qui font recouvrer une chose contestée.

recouvrer

RECOUVRER. v. tr. Retrouver, rentrer en possession; acquérir de nouveau une chose qu'on avait perdue. Il a recouvré son portefeuille. Il cherche à recouvrer son bien. Il a recouvré la vue. Il a recouvré la parole. Il a recouvré la raison. Recouvrer la santé. Recouvrer ses forces. Recouvrer l'estime publique. Recouvrer l'amitié, les bonnes grâces de quelqu'un.

Il signifie aussi Recevoir le paiement d'une somme due, et particulièrement Faire la levée, la perception des impôts. On l'a chargé de recouvrer les contributions de cet arrondissement.

recouvrer

Recouvrer, act. acut. Est composé ainsi que Recuperare Latin, duquel il vient par mutation de p, en v, et syncope, et signifie remettre en sa main ce qui en a esté mis hors. Ainsi dit on, Recouvrer sa perte, Damnum sarcire. Recouvrer une ville detenuë par l'ennemy, Vrbem iam captam recipere. Liu. lib. 30. Mais on en use aussi ores qu'il n'y ayt perte precedente supposée, comme quand on dit, Recouvrez moy un bon serviteur, Da operam vt famulum frugi mihi quaeras. Recouvrez moy un cheval, Equum alicunde mihi conquire, eme.

Recouvrer santé, Reualescere, Recipere sanitatem.

Recouvrer la vie, Reuiuiscere.

Recouvrer, ou prendre couleur, Colorem ducere.

Recouvrer son bien, Suum seruare.

Recouvrer par quelque moyen argent à aucun, Efficere argentum alicui.

Toutes et quantes fois que je pourray recouvrer gens seurs, Quoties mihi certorum hominum facultas erit.

Je demande un jour pour recouvrer argent seulement, sans plus, Vnus est dies dum argentum eripio.

Celuy soubs la foy duquel nous recouvrons argent, ou autre chose, laquelle sans luy nous n'eussions point eu, Fideiussor.

Il ne le recouvrera jamais, Nunquam pol indipiscet postea.

Aisé à recouvrer, Reparabilis.

Il n'y en a pas de dix l'un qui recouvre ce qu'il a mis en proces, Vix decimo cuique ratio constat pecuniae in forensi negotiatione occupatae. B.

Recouvrer la perte, Detrimentum sarcire. B.

Je vueil recouvrer mes pieces, Volo redhibere quod emisi e manibus. Budaeus.

Pour recouvrer son honneur, Ad delendam priorem ignominiam. B. ex Liu.

Synonymes et Contraires

recouvrer

verbe recouvrer
1.  Rentrer en possession de.
2.  Recevoir un paiement.
Traductions

recouvrer

genesen, heilen, kassieren, wiedererlangen, wiedererwerben

recouvrer

komme sig

recouvrer

enkasigi, reakiri, resaniĝi

recouvrer

sanar

recouvrer

wyzdrowieć

recouvrer

recobrar

recouvrer

hela

recouvrer

恢復

recouvrer

복구

recouvrer

[ʀ(ə)kuvʀe] vt
[+ vue, santé] → to recover, to regain
[+ impôts] → to collect
[+ créance] → to recover