redoutable

redoutable

adj.
Qui est à redouter, à craindre : La maladie dont elle souffre est redoutable grave, sérieux ; anodin, bénin

REDOUTABLE

(re-dou-ta-bl') adj.
Qui est à redouter.
Dès sa première campagne, le duc d'Enghien passa pour un capitaine également redoutable dans les siéges et dans les batailles [BOSSUET, Louis de Bourbon.]
Cet homme [Retz] si fidèle aux particuliers, si redoutable à l'État [ID., le Tellier.]
Les rois d'Assyrie devenaient de plus en plus redoutables à tout l'Orient [ID., Hist. I, 7]
Condé même, Condé, ce héros formidable, Et, non moins qu'aux Flamands, aux flatteurs redoutable [BOILEAU, Épître IX]
Le cruel Dieu des Juifs l'emporte aussi sur toi ; Je te plains de tomber dans ses mains redoutables [RAC., Ath. II, 5]
Mon fils, avec respect posez sur cette table De notre sainte loi le livre redoutable [ID., ib. IV, 1]
Sa voix redoutable [de Circé] Trouble les enfers ; Un bruit formidable Gronde dans les airs [J. B. ROUSS., Cantate, Circé.]
Charles-Quint devenu si redoutable [VOLT., Mœurs, 135]
Il se dit de celui ou de celle dont on craint le pouvoir en amour.
Vous l'avez trouvé redoutable, Puisque vous craignez de le voir [QUIN., Pers. I, 4]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Corrumpu sunt itel chaitif par art de deable, et sunt fait redoutable [abominabiles] [, Psautier, f° 63]
  • XIVe s.
    Afin que il ne puissent doubter nullui, il se font tout de gré redoubtables [BERCHEURE, f° 72, verso.]

ÉTYMOLOGIE

  • Redouter ; provenç. redoptable, redotable ; ital. ridottabile.

redoutable

REDOUTABLE. adj. des deux genres. Qui est à redouter. Un ennemi redoutable. Vous avez un concurrent redoutable. Un parti redoutable à ses ennemis. La colère de cet homme est redoutable.

redoutable

Redoutable, Timendus, Formidabilis.

redoutable


REDOUTABLE, adj. REDOUTER, v. a. [1re e muet: 3e dout. au 1er, é fer. au 2d.] Redouter, c'est craindre fort. Redoutable, qui est fort à craindre. "Vous redoutez cet homme là: il n'est pas trop à redouter: il n'est pas fort redoutable: il est plus redouté que redoutable. "Redoutez-la colère de Dieu: son courroux est vraiment redoutable. = Voyez CRAINDRE.
   Vous vous êtes rendu toujours si redoutable,
   Que jamais vos enfans, proscrits et malheureux,
   N'ont pu vous regarder comme un père pour eux.
       Rhadamisthe.
Rem. Redoutable suit ou précède le subst. au gré du Poète ou de l'Orateur: son pouvoir redoutable; les redoutables jugemens du Seigneur.
   Et ses redoutables sujets
   Se multipliront comme l'herbe
   Autour des humides marais.
       Rousseau.
"Sa redoutable épée s'ennivre de carnage. Jér. Dél. *Brébeuf fait de redoutable un substantif.
   Il meurt ce redoutable, il épargne au tonnerre
   Le soin de réprimer l'audace de la terre.
Cela n'est point au moins de l'usage actuel. = Redoutable régit quelquefois le datif, (la préposition à). "La puissance des Goths fut toujours redoutable à nos Monarques. Moreau. Mais ce datif ne fait guère bien, quand c'est un pronom. "Armes, dont les coups leur étoient bien plus redoutables MAIMB.
   REDOUTÉ doit toujours suivre le nom qu'il modifie.
   Le pouvoir redouté de ces fatales herbes.
       Gresset.
Le redouté pouvoir est du siècle de Ronsard et de Du Bartas. Depuis long-tems les adjectifs verbaux, ou les participes passifs employés adjectivement, doivent toujours marcher aprês le substantif. Voy. ADJECTIF. V. n°. 4°. = Être redouté régit la prép. de: Il est redouté de tout le monde.

Synonymes et Contraires

redoutable

adjectif redoutable
Traductions

redoutable

besorglich, furchtbar, gefährlich, fürchterlichdangerous, formidable, redoubtable, fearful, harmful, hazardous, perilous, treacherous, unsafe, fearsomegevaarlijk, hachelijk, link, geduchtfarligεπικίνδυροςdanĝera, timindapeligrosoveszélyespericoloso, temibileacutusniebezpiecznyarriscado, perigoso, temívelfarlig, vådligazılı, tehlikeliimpozantní (ʀədutabl)
adjectif
dont on doit avoir peur un animal redoutable

redoutable

[ʀ(ə)dutabl] adjformidable