regardant, ante

Recherches associées à regardant, ante: regardent

REGARDANT, ANTE

(re-gar-dan, dan-t') adj.
Qui regarde.
La duchesse de Bourgogne était à sa toilette, comme partout ailleurs, regardante et parlante [SAINT-SIMON, 282, 81]
Terme de blason. Se dit d'un animal dont on ne voit que la tête et le cou, et aussi des animaux qui ont la tête tournée comme s'ils regardaient leur queue. Substantivement. Celui qui regarde.
Les corps qui envoient des rayons contre les yeux des regardants [DESC., Monde, 15]
Ce n'est pas sur l'habit Que la diversité me plaît ; c'est dans l'esprit : L'une fournit toujours des choses agréables ; L'autre, en moins d'un moment, lasse les regardants [LA FONT., Fabl. IX, 3]

PROVERBE

    Il n'y a pas tant de marchands à la foire que de regardants.
Fig. Qui regarde de trop près à quelque chose, qui ménage avec excès.
Ils ne sont pas si près regardants qu'un vieux valet de chambre affectionné à leurs intérêts [GENLIS, Théât. d'éduc. les Faux amis, I, 1]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Où il n'y a point de juge, de contreroolleur, de regardant, et où nous n'imaginons poinct de peine ou recompense, nous nous portons bien plus laschement et nonchalamment [CHARRON, Sagesse, I, 55]