remise

remise

n.f.
1. Action de remettre dans un lieu : La remise en place des chaises après la réunion.
2. Action de remettre dans la position, l'état antérieurs : Remise à neuf. Des clubs de remise en forme.
3. Action de remettre, de livrer : La remise d'un colis à son destinataire délivrance, livraison
4. Rabais consenti sur un achat : Il a obtenu une remise de 10 % sur ce pantalon réduction, ristourne
5. Local servant d'abri à des véhicules ou à du matériel : La boîte à outils est dans la remise hangar, resserre
Remise de peine,
grâce que l'on accorde à un condamné de tout ou partie de sa peine.

REMISE

(re-mi-z') s. f.
Action de mettre de nouveau sur le théâtre.
J'appris qu'on préparait à l'opéra une nouvelle remise du Devin du village [J. J. ROUSS., Conf. X]
La catastrophe pleine d'horreur qui la termine, ce sang qu'Atrée veut faire boire à Thyeste, a toujours nui au plein succès de la pièce dans toutes ses remises [D'ALEMB., Él. Créb.]
Action de remettre, de livrer. La remise du paquet. La remise du prisonnier entre les mains du geôlier. Il se dit particulièrement en termes de jurisprudence et d'administration. La remise d'un gage, d'un cautionnement. La remise des pièces d'un procès.
Argent, valeurs qu'un négociant envoie ou fait remettre à ses correspondants.
Pour subvenir aux frais de l'entreprise, On lui donna mainte et mainte remise, Toutes à vue, et qu'en lieux différents Il pût toucher par des correspondants [LA FONT., Belphégor.]
Il y avait à Paris un banquier nommé Samuel Bernard, qui avait fait une fortune prodigieuse, tant par les remises de la cour dans les pays étrangers que par d'autres entreprises [VOLT., Russ. II, 4]
Heureusement je reçus de la part de M. l'ambassadeur encore une petite remise qui me fit grand bien [J. J. ROUSS., Confess. IV]
Leurs fonds [des habitants de Lima], joints aux remises qu'on fait sans cesse de l'intérieur de l'empire, ont rendu Lima le centre de toutes les affaires que les provinces du Pérou font entre elles [RAYNAL, Hist. phil. VII, 31]
Il y a un mois qu'il attend une remise considérable que votre mari doit lui faire ; point de nouvelles [PICARD, M. Musard, sc. 23]
Somme que l'on donne au banquier, tant pour son salaire que pour la taxe de l'argent, et la différente valeur dont il est dans l'endroit où l'on paye, et dans celui où l'on remet. La remise de l'argent est forte dans cette ville.
Abandon que l'on fait à un débiteur d'une partie de ce qu'il doit.
Le clerc non plus ne fit du sien [de son salaire] remise [LA FONT., Troq.]
Grâce ou réduction d'une peine. Il a obtenu la remise de sa peine.
Somme abandonnée à celui qui est chargé de faire un recouvrement. On lui fait une forte remise. Rabais accordé par les libraires sur les prix du catalogue. La remise est de vingt-cinq pour cent.
Retardement, renvoi à une autre époque.
Muses, quand finira cette longue remise De contenter Gaston, et d'écrire de lui ? [MALH., IV, 1]
Il y avait un certain P. Vinicius, de qui Asellius disait qu'il parlait à remises [en faisant des pauses, lentement] [ID., Épit de Sénèque, X]
Je suis sur le point de partir sans aucune remise que jusqu'à ce que j'aie eu de vos nouvelles [VOIT., Lett. 18]
D'obéir sans remise au pouvoir absolu [CORN., Sertor. IV, 2]
Mais cette région promise, Après remise sur remise.... [SCARR., Virg. I]
Comme on s'ennuyait en France des longues remises du concile général si souvent promis par les papes [BOSSUET, Var. IX, 90]
Enfin, après bien des agitations et des remises [MASS., Carême, Sur la commun.]
Le cardinal marque expressément qu'il faut user de remise avec l'ambassadeur du roi [DUCLOS, Œuv. t. III, p. 193]
Au reversi, au boston, remise, l'amende que l'on nomme bête à divers autres jeux. Faire la remise.
10° Emplacement dans une maison pour mettre les voitures à couvert.
On y voit des offices, des écuries, des remises de carrosses [FÉN., Exist. 72]
Les remises pour les carrosses seront de dix pieds de hauteur, huit de largeur, et vingt de profondeur quand on veut mettre le timon à couvert.... les remises au nord sont les seules bonnes ; au midi, tout sèche [GENLIS, Maison rust. t. I, p. 160, dans POUGENS]
Remise double, celle qui est disposée pour loger deux voitures l'une à côté de l'autre. Fig. et familièrement. Il est sous la remise, se dit d'un homme qui a perdu sa place, et aussi d'un homme que son âge ou ses infirmités empêchent de faire aucun service.
J'ai vu ici deux vieillards qui ont eu, jusqu'à présent qu'ils sont un peu sous la remise..., la plus grande influence dans les affaires du gouvernement [DIDEROT, Lett. à Mlle Voland, 20 nov. 1770]
Fig. On le laisse sous la remise, se dit d'un homme qu'on pourrait employer avec succès et qu'on n'emploie pas. Voiture de remise, voiture de louage, mieux conditionnée que les fiacres ordinaires, et qui, au lieu de stationner sur les places, se tient sous les remises. Au masculin, un remise, une voiture de remise.
Il faisait redemander à son ami un remise qu'il l'avait forcé de prendre peu auparavant [VAUVENARGUES, Ergaste.]
Voitures de grande remise, voitures qu'à Paris la compagnie des voitures ou des loueurs particuliers louent à l'année, au mois, ou à la journée, sans tarif fixe, à prix débattu.
11° Terme de chasse. Lieu où le gibier s'arrête après qu'on l'a fait lever. Tuer des perdrix à la remise.
Que faire ? aller à la remise Serait une vaine entreprise ; De leur premier vol toutes trois, Elles [les perdrix] ont attrapé le bois [PERRAULT, Chasse, dans RICHELET]
Si on leur donne la chasse [aux tétras], il faut, la première fois qu'on les fait partir, remarquer soigneusement la remise [BUFF., Ois. t. III, p. 338]
Fig.
Notre commerce est si dégingandé, que, n'espérant point de le mieux régler tant que nous serons si éloignés l'un de l'autre, je vous attends à la remise, c'est-à-dire à Paris [SÉV., Lett. à Bussy, 27 oct. 1691]
Taillis qui sert de retraite au gibier.
Les ombrages frais, les bocages, les doux asiles du premier, ne sont pour l'autre que des viandis, des forts, des remises [J. J. ROUSS., Ém. IV]
12° S. f. pl. Lisses de devant du métier de rubanier.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Feu de fiebvre, subject à accez et remises [MONT., I, 209]
    La decadence, la vigueur et la naissance, les accez et les remises de l'amour [ID., III, 376]
    Avec ses remises et delais [AMYOT, Fab. 20]
    D'Aubigné, qui attendoit une remise de 200 mil livres de la Rochelle, fut averti que.... [D'AUB., Vie, CXLI]

ÉTYMOLOGIE

  • Remis.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    REMISE.
    Ajoutez :
  • Parler à remises, parler en faisant des pauses, [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]
  • 13° Remise à l'heure, action de remettre à l'heure des horloges qui ont avancé ou retardé.
    Le groupe des horloges types ainsi constitué, chacun de ces appareils pourrait par la suite devenir à son tour le centre d'un réseau d'horloges secondaires, de manière à faire rayonner sur tous les points de la ville une remise à l'heure des horloges qui ne marquent que la minute ; cette remise à l'heure serait effectuée par l'électricité ou par tout autre moyen [VIOLLET-LE-DUC, Conseil municipal de Paris, Procès-verbaux, 1876, n° 34]
    24° Terme de contributions directes. Demande en remise, se dit quand le contribuable, d'abord justement taxé, a perdu la totalité de ses facultés imposables.

remise

REMISE. n. f. Action de remettre en un lieu. La remise en place d'un meuble qu'on avait dérangé.

Il se dit aussi de l'Action de remettre à quelqu'un, de rendre, de livrer. La remise des prisonniers s'est effectuée, a eu lieu tel jour. La remise du paquet est constatée par un récépissé.

Sur votre ordre, j'ai fait à un tel la remise des fonds que vous m'aviez confiés.

Il se dit particulièrement en termes de Jurisprudence et d'Administration. La remise d'un gage, d'un nantissement, d'un cautionnement. La remise des titres et pièces d'un procès. La remise d'une pièce donnée en communication.

Il se dit encore de la Grâce que l'on fait à un débiteur, en lui remettant une partie de ce qu'il doit. Remise de dette. On lui a fait remise, une remise de la moitié des intérêts. Il devait dix mille francs, on lui a fait remise du quart. Quelle remise voulez-vous que je lui fasse? Il demande quelque remise.

Il se dit aussi en parlant des Peines. Le roi lui a fait remise de l'amende, de la prison.

Il désigne également la Somme que l'on abandonne à celui qui est chargé de faire une recette, un recouvrement, une commission, et qu'il ajoute à ses appointements, ou qui lui en tient lieu. Ce receveur a cinq centimes par franc de remise. La remise accordée au commissionnaire, au courtier.

Il se dit également d'un Rabais que les commerçants accordent à certaines personnes sur le prix porté au catalogue. L'ouvrage se vend vingt francs; mais j'ai obtenu dix pour cent de remise.

Il signifie, en outre, Délai, renvoi à un autre temps. Le tribunal lui a accordé plusieurs remises. Je partirai demain sans remise, sans aucune remise. La remise d'une audience, d'une adjudication, d'une cause. Il lui a accordé dix jours pour toute remise.

REMISE se dit encore d'un Local destiné à mettre les voitures à couvert. Il y a de belles remises dans cet hôtel. Louer une remise.

Voiture de remise ou simplement Remise, Voiture sans numéro, se louant à la journée, au mois, à l'année. En ce sens et pris absolument Remise est masculin. Il a loué une voiture de remise, un remise. Nous prendrons un remise.

REMISE désigne, en termes de Chasse, l'Endroit où une perdrix se remet après avoir fait son vol. Tuer des perdrix à la remise. Ce chien est excellent pour la remise.

Il se dit également d'un Taillis de peu d'étendue, planté dans une campagne, pour servir de retraite aux lièvres, aux perdrix, etc. Il y a quantité de remises dans cette plaine. On y a planté plusieurs remises.

remise

Une remise.

Prendre les perdreaux à la remise.

remise


REMISE, s. f. [Remize: 1re et dern. e muet: 2e lon.] 1°. Lieu pratiqué dans une maison pour y mettre un carrosse à couvert. Mettre sous ou dans la remise, etc. = Carrosse de remise, qui se loûe par jour ou par mois. = Quelques-uns disent absolument et au masculin, un remise. "
   Il faut, ma chère, il faut qu'on nous cherche un remise.
       PALISSOT.
= 2°. L'endroit où une perdrix se remet après avoir fait vol. = 3°. Taillis près d'une campagne, qui sert de retraite aux lièvres, aux perdrix. = 4°. Délai, retardement. User de remise. "Je partirai demain sans remise. "Volez donc ici sans remise: je respirerai quand je vous verrai. Cic. à Atticus. MONGAULT. = 5°. Argent qu'un Négociant fait remettre à son correspondant. "Il lui a fait une remise de tant. Faire des remises de place en place. = 6°. Grâce qu'on fait à un débiteur, en lui remettant une partie de ce qu'il doit. "On lui a fait remise du quart. Il demande quelque remise. = 7°. La somme, qu'on abandone à celui, qui est chargé d'une recette, d'un recouvrement. "Ce receveur a un sou pour livre de remise.

Synonymes et Contraires

remise

nom féminin remise
1.  Action de remettre à quelqu'un.
2.  Action de différer.
4.  Lieu couvert.
Traductions

remise

Nachlaß, Rabatt, Remise, Vergünstigung, Abgabe, Vergütung, Bootshaus, Bootsschuppen, Übergabe, Schuppenrebate, delivery, discount, shed, abatement, remission, coach-house, handoverkorting, overhandiging, remise, afgifte, afslag, garage, herplaatsing, inlevering, overdracht, rabat, stalling, terhandstelling, terugplaatsing, wagenschuur, schuur, koetshuis, (het) weer leggen, bezorging, kwijtschelding, uitstel, herstel, verdagingהלנה (נ), הנחה (נ), מסירה (נ), ניכיון (ז), הֲלָנָה, הֲנָחָה, מְסִירָהafslagrebaixaboatejo, enmanigo, rabato, relokado, remizo, transdono, veturilejocochera, entrega, rebaja, reduccióncocheiraέκπτωσηdetrazione, falcidia, recapito, rilascio, rimessa, scontoотстъпка折扣rabat할인rabatt (ʀəmiz)
nom féminin
1. action de mettre qqch comme il était avant remise en état d'un logement une remise à neuf
2. action de donner qqch à qqn la remise d'un colis à qqn
3. diminution de prix faire une remise de dix euros à qqn
4. annulation d'une partie ou de toute la peine bénéficier d'une remise de peine

remise

[ʀ(ə)miz] nf
[lettre] → delivery
remise de fonds → remittance
[décoration] → presentation
(= rabais) → discount
une remise de 10% → a 10% discount
(= local) → shed
(locutions) remise à neuf → restoration
remise en cause → calling into question, challenging
remise en marche → starting up again
remise en ordre → sorting out
remise en question → calling into question, challenging
remise de peine nfremission of sentence
remise des prix nfprize-giving
remise en jeu nf (FOOTBALL)throw-in