repartonnage

REPARTONNAGE

(re-par-to-na-j') s. m.
Terme d'ardoisier. Action de diviser les repartons en fragments de plus en plus minces.
Cette opération du repartonnage s'exécute avec une rapidité et une dextérité prodigieuses : le ciseau vole dans la main de l'ouvrier [, Journ. offic. 21 sept. 1874, p. 6636, 2e col.]