repas

repas

n.m. [ de l'anc. fr. past, nourriture ]
Nourriture que l'on prend chaque jour à certaines heures : Le repas du matin le petit déjeuner le déjeuner le dîner

REPAS

(re-pâ ; l's peut se lier : un re-pâ-z excelent) s. m.
Nourriture que l'on prend à des heures réglées (déjeuner, dîner, souper).
Nos repas ne sont point repas à la légère ; jamais je n'ai vu une meilleure chère, ni une plus agréable maison [SÉV., 56]
Évrard a beau gémir du repas déserté ; Lui-même est au barreau par le nombre emporté [BOILEAU, Lutr. V]
Une table, au retour, propre et non magnifique, Nous présente un repas agréable et rustique [ID., Ép. VI]
Parmi le peuple [d'Athènes] ainsi qu'à l'armée, on fait deux repas par jour ; mais les gens d'un certain ordre se contentent d'un seul, qu'ils placent les uns à midi, la plupart avant le coucher du soleil [BARTHÉL., Anach. ch. 20]
Faire ses quatre repas, déjeuner, dîner, goûter et souper.
Je dirai mon bréviaire tout comme un autre, et ferai fort bien mes quatre repas par jour [LESAGE, Est. Gonz. 28]
Il [le roi d'Yvetot] faisait ses quatre repas Dans son palais de chaume [BÉRANG., Yvetot.]
Repas de bernardins, excellent repas.
Il le mit si bien en œuvre que nos dîners et nos soupers devinrent des repas de bernardins [LESAGE, Gil Blas, X, 7]
Ne faire qu'un repas, dîner seulement.
Ne faire qu'un repas dans toute la journée ! Un malade, entre nous se conduirait-il mieux ? [REGNARD, Distrait, I, 6]
Son repas est le dîner, c'est le seul qu'il fasse, ou c'est celui où il mange le plus. Le dîner, le souper est son meilleur repas, c'est celui où il mange le plus, qu'il fait avec le plus de plaisir. Repas publics, repas en commun, se dit des repas que les citoyens de certaines républiques grecques prenaient ensemble. Repas de charité, s'est dit quelquefois des agapes. Repas de brebis, manger sans boire.
Banquet, festin.
La table où l'on servit le champêtre repas, Fut d'ais non façonnés à l'aide du compas [LA FONT., Phil. et Bauc.]
Comment ! Dorante, voilà un repas tout à fait magnifique ! [MOL., Bourg. gent. IV, 1]
Aujourd'hui ils m'ont donné un si magnifique repas en maigre à cause des Rogations, que le moindre poisson paraissait la signora Balena [SÉV., 429]
Je vous assure que je suis bien lasse des grands repas [ID., 568]
Il y a parler bien, parler aisément, parler juste, parler à propos ; c'est pécher contre ce dernier genre que de s'étendre sur un repas magnifique que l'on vient de faire, devant des gens qui sont réduits à épargner leur pain [LA BRUY., V]
Repas prié, un repas qui se donne à des personnes invitées.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Je n'ay repast que de foiblesse, Couchant sur paille de destresse, Suis je bien payé maintenant De mes jeunes jours cy devant ? [CH. D'ORL., Rondeau.]
  • XVIe s.
    Il commenceoit son repas par quelques douzeines de jambons [RAB., Garg. I, 21]
    On commencement du repast, estoit leue quelque hystoire plaisante [ID., ib. I, 23]
    Tu as tout seul ton boire et ton repas [MAROT, III, 167]
    Ils [les hommes de l'Amérique] se levent avec le soleil, et mangent soubdain aprez s'estre levez, pour toute la journée ; car ils ne font aultre repas que celui-là [MONT., I, 237]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et past, ancien mot formé de pastus, action de paître (voy. PAÎTRE).

repas

REPAS. n. m. Nourriture que l'on prend à certaines heures réglées. Il se dit principalement du Déjeuner et du dîner. L'heure du repas. Aux heures de repas. Avant le repas. Où prend- il ses repas? Faire un bon repas. Léger repas. Repas à prix fixe. Repas maigre. Repas gras. Repas de noces. Repas de cérémonie. Repas de corps. Repas à tant par tête. Au milieu du repas. Troubler, interrompre le repas. Inviter à un repas. Donner un beau repas. Servir un repas. Il ne mange qu'à ses repas. Il boit rarement entre ses repas. Le dîner est son meilleur repas. Il ne fait qu'un repas par jour.

Un repas prié, Un repas qui se donne à un certain nombre de personnes invitées.

Faire ses quatre repas se dit d'une Personne qui a bel appétit et qui vit largement.

repas

Repas, m. acut. Vient de Pastus Latin, qui descend de Pascor, Pastus, Refectio, Et combien qu'en faulconnerie on die un past vif, qui est plus approchant du Latin, ainsi que Pasto Italien, et Appast François: si ne dit on Repast, ains Repas, qui signifie non pas le disner ou soupper seulement, ains toute repeuë. Ainsi dit on: Il fait trois, quatre, et plus grand nombre de repas le jour, c'est à dire trois ou quatre repeuës. Auquel mot Re n'est pas iteratif. Car on dit aussi, Il ne fait qu'un repas le jour, non plus qu'en ce verbe Repaistre, qui signifie aussi simplement paistre, Pascere.

Prendre son repas, Capere cibum, Epulari.

Prendre son repas avec aucun, Coenam cum aliquo facere, Coenare, vel Cibum cum aliquo sumere.

Prendre son repas civilement, et manger de mesme que tous les autres qui sont avec vous, Ciuiliter comedere.

La laictue clost le repas, Claudit coenas lactuca.

Ou prendrons nous nostre repas? Vbi esuri sumus?

repâs


REPâS, s. m. [Repâ: 1ree muet, 2e lon.] Réfection, nourritûre qu'on prend à des heures réglées. On le dit sur-tout du diner et du souper. "Aux heures du repâs. Avant ou aprês le repâs. "Ne manger qu'à ses repâs, etc. Faire ses quatre repâs "Vous manquez de tout, et quelquefois même vous vous dérobez un repas. VOLT. = Repâs prié, qui se done à un certain nombre de persones invitées.
   Rem. Suivant le Dict. de Trév. on dit en Théologie, que la comunion est un repâs céleste; et un Sermon, un repâs spirituel: c'est du vieux style: on dit au figuré, festin ou banquet; et non pas repâs, et ces deux mots ne vaudraient même rien, parlant d'un Sermon.

Synonymes et Contraires

repas

nom masculin repas
Nourriture prise régulièrement.
-argotique: graille -familier: gueuleton -populaire: bouffe.
Traductions

repas

Essen, Mahlzeit, Fraß, Mahlmealmaaltijd, eten, maal, dinerארוחה (נ), סעודה (נ), אֲרוּחָה, סְעוּדָהete, maaltydmenjarjídlo, pokrmmåltidmanĝocomidamåltidrefeição, comidamåltidγεύμαpastoوَجْبَةٌateriaobrok食事식사posiłekприем пищиมื้ออาหารöğünbữa ăn一餐 (ʀəpɑ)
nom masculin
nourriture mangée à certains moments de la journée préparer le repas prendre ses repas à la cantine

repas

[ʀ(ə)pɑ] nmmeal
à l'heure des repas → at mealtimes
le repas de midi → lunch
le repas du soir → dinner