requiem

requiem

[ rekɥijɛm] n.m. inv. [ mot lat. signif. « repos » ]
Prière, messe pour les morts ; musique composée sur cette prière : Ce musicien a composé de nombreux requiem.

requiem

(ʀekɥijɛm)
nom masculin invariable
religion prière, musique pour les morts composer un requiem pour qqn

REQUIEM

(ré-kui-èm') s. m.
Prière de l'Église pour les morts.
En attendant, je me meurs, malgré toutes vos plaisanteries, je ne sors point de mon lit, et je vous demande un requiem [VOLT., Lett. Richelieu, 22 sept. 1777]
Fig.
Vous en rirez [de ma mort], mes ennemis, C'est le requiem ordinaire [VOLT., Poés. mêl. 227]
Une des parties de la messe des morts mise en musique. Un beau requiem. Se dit aussi pour messe de requiem. Le requiem de Mozart.
Messe de requiem, messe pour le repos de l'âme d'un mort.
La messe du roi, qui, selon la coutume, fut de requiem, frappa tout le monde et l'attrista [SAINT-SIMON, 201, 178]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Ilz [certains prêtres] chantent messes de requiem ou des mors pour aulcunes personnes contre lesquelz ilz ont conceue aulcune haine, affin qu'ilz meurent plus tost ; c'est un très grant peché [, le Songe du vergier, I, 179]
  • XVIe s.
    Requiem gagne l'argent, et gaudeamus le despend [LEROUX DE LINCY, Prov. t. I, p. 42]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. requies, accusatif requiem, repos, de re, et quies, repos (voy. COI et QUIÉTUDE) ; ainsi nommé de la formule Requiem aeternam dona eis, domine, répétée dans cette prière.

requiem

REQUIEM. (On prononce Récuième.) n. m. Mot emprunté du latin. Prière que l'Église fait pour les morts. Chanter un requiem, des requiem. Un requiem en musique.

Messe de requiem, Messe qui se dit pour le repos des âmes des morts.

REQUIEM se dit par extension, d'une Messe de requiem en musique. Le requiem de Mozart.

Traductions

requiem

requiem

requiem

requiem

requiem

Requiem

requiem

réquiem

requiem

réquiem

requiem

Реквием

requiem

安魂曲

requiem

Requiem

requiem

레퀴엠

requiem

Requiem

requiem

[ʀekɥijɛm] nmrequiem