reséché, ée

RESÉCHÉ, ÉE

(re-sé-ché, chée) part. passé de resécher
Séché de nouveau.
À l'inspection [d'un lot de thé], on reconnut que, sur la totalité, un paquet au moins était complétement rempli de feuilles reséchées, si habilement teintes avec du noir de fumée ou quelque autre couleur, que la douane même y avait été trompée [, Journ. offic. 27 nov. 1876, p. 8736, 3e col.]