rescindement

RESCINDEMENT

(rè-ssin-de-man) s. m.
Action d'abattre un édifice.
Le rescindement d'une maison pour le percement d'une rue [, Conseil municipal de Paris, séance du 1er juillet 1876]
Vu les décisions du ministre des travaux publics, aux termes desquelles sont ordonnés..., et, à cet effet, un rescindement dans les constructions situées à l'angle de cette rue [des Récollets] et de la rue de la Chancellerie... [, Jugement du Trib. civil de Versailles, 1re chambre, dans Gaz. des Trib. 3-4 juil. 1876, p. 653, 2e col.]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. RESCINDER.