respecter

respecter

v.t.
1. Traiter, considérer avec respect : Tout le monde le respecte estimer, révérer ; dédaigner, mépriser
2. Ne pas porter atteinte à qqch ; ne pas troubler : Respecter la loi obéir à ; enfreindre, violer

se respecter

v.pr.
Avoir le souci de préserver sa dignité, l'estime de soi : Une personne qui se respecte n'aurait pas agi ainsi.

respecter


Participe passé: respecté
Gérondif: respectant

Indicatif présent
je respecte
tu respectes
il/elle respecte
nous respectons
vous respectez
ils/elles respectent
Passé simple
je respectai
tu respectas
il/elle respecta
nous respectâmes
vous respectâtes
ils/elles respectèrent
Imparfait
je respectais
tu respectais
il/elle respectait
nous respections
vous respectiez
ils/elles respectaient
Futur
je respecterai
tu respecteras
il/elle respectera
nous respecterons
vous respecterez
ils/elles respecteront
Conditionnel présent
je respecterais
tu respecterais
il/elle respecterait
nous respecterions
vous respecteriez
ils/elles respecteraient
Subjonctif imparfait
je respectasse
tu respectasses
il/elle respectât
nous respectassions
vous respectassiez
ils/elles respectassent
Subjonctif présent
je respecte
tu respectes
il/elle respecte
nous respections
vous respectiez
ils/elles respectent
Impératif
respecte (tu)
respectons (nous)
respectez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais respecté
tu avais respecté
il/elle avait respecté
nous avions respecté
vous aviez respecté
ils/elles avaient respecté
Futur antérieur
j'aurai respecté
tu auras respecté
il/elle aura respecté
nous aurons respecté
vous aurez respecté
ils/elles auront respecté
Passé composé
j'ai respecté
tu as respecté
il/elle a respecté
nous avons respecté
vous avez respecté
ils/elles ont respecté
Conditionnel passé
j'aurais respecté
tu aurais respecté
il/elle aurait respecté
nous aurions respecté
vous auriez respecté
ils/elles auraient respecté
Passé antérieur
j'eus respecté
tu eus respecté
il/elle eut respecté
nous eûmes respecté
vous eûtes respecté
ils/elles eurent respecté
Subjonctif passé
j'aie respecté
tu aies respecté
il/elle ait respecté
nous ayons respecté
vous ayez respecté
ils/elles aient respecté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse respecté
tu eusses respecté
il/elle eût respecté
nous eussions respecté
vous eussiez respecté
ils/elles eussent respecté

RESPECTER

(rè-spè-kté) v. a.
Porter respect, honneur.
Ils n'ont point appréhendé de tomber dans la haine pour éviter le mépris ; ils se sont fait craindre, ne pouvant se faire respecter [BALZ., De la cour, 2e disc.]
Le pape saint Léon, plus puissant qu'Aétius et que les armées romaines, se fit respecter par ce roi barbare et païen [Attila], et sauva Rome du pillage [BOSSUET, Hist. I, 11]
Respectez, leur disait-il [saint Grégoire de Nazianze, aux princes], votre pourpre, respectez votre puissance qui vient de Dieu, et ne l'employez que pour le bien [ID., Mar.-Thér.]
M. de Montausier fut respecté parce qu'il était juste, aimé parce qu'il était bienfaisant, et quelquefois craint parce qu'il était sincère et irréprochable [FLÉCH., Duc de Mont.]
Notre joie insulterait au peuple, qu'il faut respecter sans le craindre [MAINTENON, Lett. au duc de Noail. 13 juin 1710]
Pourquoi donc voulez-vous que par un sot abus Chacun respecte en vous un honneur qui n'est plus ? [BOILEAU, Sat. V]
Le latin dans les mots brave l'honnêteté ; Mais le lecteur français veut être respecté [ID., Art p. II]
Sur d'éclatants succès ma puissance établie A fait jusqu'aux deux mers respecter Athalie [RAC., Ath. II, 5]
Non, non : d'un ennemi respecter la misère, Sauver des malheureux, rendre un fils à sa mère.... Seigneur, voilà des soins dignes du fils d'Achille [RAC., Andr. I, 4]
Quoi, l'histoire ne doit-elle pas respecter les rois ? - Commines : Les rois ne doivent-ils pas respecter l'histoire et la postérité ? [FÉN., Dial. des morts mod. (Louis XI, Commines).]
Nous respectons les décisions du monde [MASS., Panégyr. St Étienne.]
Encore M. Delisle avait-il jugé à propos de respecter jusqu'à un certain point les préjugés établis, et de n'user pas, à toute rigueur, du droit que lui donnaient ses découvertes [FONT., Delisle.]
Si César n'avait point eu le gouvernement de la Gaule transalpine, il n'aurait point corrompu ses soldats, ni fait respecter son nom par tant de victoires [MONTESQ., Rom. 11]
Opinion publique ! Des actions des rois maîtresse tyrannique ! Idole méprisable, et qu'il faut respecter [P. LEBRUN, Marie St. IV, 8]
Fig. Ne point toucher à, ménager, ne point interrompre.
Respectez ces fatales maladies qui sont envoyées d'en haut, et où il se remarque quelque chose d'étranger et d'inconnu [BALZ., De la cour, 6e disc.]
Adieu, ma très chère.... respectez votre côté, respectez votre tête, on ne sait où courir [SÉV., 19 avr. 1689]
Moi-même, résistant à mon impatience, Et respectant de loin leur secret entretien, J'ai longtemps, immobile, observé leur maintien [RAC., Bajaz. III, 2]
Cet arbre.... que la hache du laboureur a toujours respecté [FÉN., Tél. XXIII]
Il comptait tranquillement combien il lui restait encore de jours à vivre, et enfin, au dernier jour, combien d'heures ; car cette raison qu'il avait tant cultivée fut respectée par la maladie [FONTEN., Carré.]
Il se dit aussi des personnes en un sens analogue.
Jadis Priam soumis fut respecté d'Achille [RAC., Andr. III, 6]
Se respecter, v. réfl. Agir de manière à conserver l'estime de soi-même.
Sa plus grande fierté [de Mme de Grancey] consistait à se respecter soi-même, à ne rien faire dont elle pût rougir en secret [VOLT., Facét. Femm. soy. soum.]
Le premier des devoirs est de se respecter [C. DELAV., la Pop. IV, 2]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Rois à corone ne doit estre loié [lié] ; Mès por avoir [argent] iert [sera] mes cors respeitié [, li Coron. Looys, V. 1314]
  • XVIe s.
    Respectant et craignant sa raison et sa conscience, si qu'il ne puisse sans honte bruncher en leur presence [MONT., I, 279]

ÉTYMOLOGIE

  • Respect. L'ancienne langue avait respiter, mais qui voulait dire : donner répit.

respecter

RESPECTER. v. tr. Honorer, révérer, porter respect. Respecter la vieillesse. Respecter les lieux saints. Je l'ai toujours honoré et respecté. Si je ne respectais son caractère... C'est un homme qui ne respecte rien. Un nom, un titre respecté.

Il signifie, au figuré, Épargner, ne pas attaquer, ne pas porter atteinte à. Le temps respecte les noms illustres, la mémoire des grands hommes. Ces anciens monuments que le temps a respectés. La médisance et l'envie ont respecté sa vertu. Je respecte votre faiblesse. Je respecte vos occupations. Je vous sais occupé, je respecte votre temps.

SE RESPECTER signifie Garder avec soin la décence et la bienséance convenables à son sexe, à son état, à son âge. C'est une femme qui se respecte et qui se fait respecter. Un vieillard doit se respecter lui-même, s'il veut que les jeunes gens le respectent.

Synonymes et Contraires
Traductions

respecter

respektieren, Achtung erweisen, befolgenrespect, observe, act on, act upon, follow, abide, abide byrespecteren, eerbiedigen, handelenvolgens, opvolgen, in acht nemen, naleven, ontzien, sparen, hoogachten, vereren, achtenהוקיר (הפעיל), הידר (פיעל), העריץ (הפעיל), כיבד (פיעל), הִדֵּר, הוֹקִיר, הֶעֱרִיץ, כִּבֵּדrespekteerrespectarrespektere, have respekt, have respekt forrespektirespetar, acatarkunnioittaabera virðingu fyrir, virðarispettarerespektere, ha respekt forrespeitarrespektera, ha respekt förيَحْتَرِمُrespektovatσέβομαιpoštovati尊重する존경하다uszanowaćуважатьเคารพsaygı duymaktôn trọng尊敬 (ʀɛspɛkte)
verbe transitif
1. bien se comporter avec qqn respecter ses professeurs
2. ne pas s'opposer à qqch respecter le règlement faire respecter la loi

respecter

[ʀɛspɛkte] vt [+ personne, règle] → to respect
faire respecter [+ règlement, loi] → to enforce
se faire respecter → to win respect [ʀɛspɛkte] vpr/réfl
tout lexicographe qui se respecte (fig) → any self-respecting lexicographer