ressemblance

ressemblance

[ rəsɑ̃blɑ̃s] n.f.
1. Ensemble de traits physiques ou psychologiques communs à des personnes : Il y a une ressemblance frappante entre la mère et la fille.
2. Rapport entre deux choses ayant certains éléments communs : Il n'y a aucune ressemblance entre ces deux affaires
3. Conformité entre une œuvre d'art, une représentation et son modèle : La ressemblance parfaite d'un autoportrait.

RESSEMBLANCE

(re-san-blan-s') s. f.
Degré plus ou moins parfait de conformité entre les personnes ou les choses.
Seigneur, nous n'avons pas si grande ressemblance, Qu'il faille de bons yeux pour y voir différence [CORN., Nicom. IV, 3]
Même un singe en cette occurrence, Profitant de la ressemblance [avec l'homme], Lui pensa [au dauphin] devoir son salut [LA FONT., Fabl. IV, 7]
Mon bras saura bien tantôt Châtier cette insolence, Et je vais m'égayer avec lui comme il faut, En lui volant son nom avec sa ressemblance [MOL., Amph. I, 2]
Quelque ressemblance que la nature créée ait avec son créateur [PASC., Lett. à Mme Périer, 1er avr. 1648]
Deux visages semblables, dont aucun ne fait rire en particulier, font rire ensemble par leur ressemblance [ID., Pens. VII, 38, édit. HAVET.]
Ce grand Dieu qui l'avait fait [l'homme] à sa ressemblance [BOSSUET, Hist. II, 1]
Le plaisir de la société entre les amis se cultive par une ressemblance de goût sur ce qui regarde les mœurs, et par quelque différence d'opinions sur les sciences [LA BRUY., V]
Il se trouvait entre leurs caractères [M. de Malezieu et M. de Court] toute la ressemblance, et de plus toute la différence qui peuvent servir à former une grande liaison [FONTEN., Malezieu.]
Et votre ressemblance Avec votre jumeau passe la vraisemblance [REGNARD, Ménechm. III, 1]
Nous ne devons pas douter que les différences ou les ressemblances que nous apercevons entre les objets ne soient des différences et des ressemblances certaines et réelles dans l'ordre de notre existence par rapport à ces mêmes objets [BUFF., Hist. anim. ch. I]
C'est bien partout [sur le théâtre] l'air de la vérité, sa ressemblance, mais jamais sa copie [MARMONTEL, Œuv. t. VII, p. 43]
Des vieillards qui avaient connu Pisistrate croyaient le trouver dans le jeune Périclès ; c'étaient, avec les mêmes traits, le même son de voix et le même talent de la parole ; il fallait se faire pardonner cette ressemblance [BARTHÉL., Anach. Introd. part. II, sect. 3]
Ressemblance à.
Cette scène de la duchesse d'Irton avec Élisabeth a quelque ressemblance à celle d'Atalide avec Roxane [VOLT., Comm. Corn. Rem. Comte d'Essex, III, 4]
Les pétales de l'asphodèle ont quelque ressemblance à des fers de pique [J. J. ROUSS., Lett. à Du Peyrou, 10 oct. 1764]
Ce fils est la vraie ressemblance de son père, est toute la ressemblance de son père, il y a beaucoup de ressemblance entre eux. Se tromper à la ressemblance, prendre pour la même chose ou pour la même personne deux choses, deux personnes qui se ressemblent.
Terme de peinture, de sculpture, etc. Conformité entre l'imitation de l'objet et l'objet imité. Attraper la ressemblance. Ce peintre saisit la ressemblance.
Apparence.
Il doit éviter la mine même et la ressemblance de la révolte [BALZ., Disc. à la rég.]
L'homme de Dieu était à pied, portant dans la simplicité de son maintien la ressemblance d'un prophète [MASS., Confér. Usage des rev. ecclés.]
Sans aucune ressemblance, ne ressemblant à rien, invraisemblable ; locution aujourd'hui hors d'usage.
Voilà de ces vérités exactes [sur la bataille de Hochstedt], mais sans aucune ressemblance, et que la postérité ne croira pas [SAINT-SIMON, 135, 248]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    [Sorte d'] apprentissage et ressemblance [image] de la mort [MONT., I, 69]
    La ressemblance des enfants aux peres.... ressemblance d'humeurs [ID., II, 296]
    Ils ont grande abondance de poisson et de chairs qui n'ont aulcune ressemblance aux nostres [ID., I, 236]

ÉTYMOLOGIE

  • Ressemblant.

ressemblance

RESSEMBLANCE. n. f. Conformité approximative entre des personnes, entre des choses. Il y a une grande ressemblance entre ces deux personnes. La ressemblance est parfaite entre eux. Ressemblance frappante. C'est votre fils? Je l'aurais reconnu à la ressemblance. Il y a beaucoup de ressemblance entre leurs caractères.

Se tromper à la ressemblance, Prendre pour la même personne ou pour la même chose deux personnes ou deux choses qui se ressemblent.

RESSEMBLANCE se dit particulièrement, en termes de Peinture, de sculpture, etc., de la Conformité entre l'imitation de l'objet et l'objet imité. Il n'y a guère de ressemblance de cette copie à son original, entre la copie et l'original. Ce portrait est beau, mais la ressemblance n'y est pas. Ce peintre ne se soucie nullement de la ressemblance. Il sait attraper la ressemblance.

ressemblance


RESSEMBLANCE, s. f. RESSEMBLANT, ANTE, adj. RESSEMBLER, v. n. [Re-san-blance, blan, blante, blé: 1re e muet; 2° et 3e lon. aux 3 1ers; 3e é fer. au dern.] Ils expriment un raport, une conformité entre des persones et des chôses. "Ce fils ressemble à son père. "Ces deux jumeaux se ressemblent à s'y méprendre. "Il y a grande ressemblance entre ces deux chôses. "Ce fils est la vraie ressemblance de son père. "L'homme, fait à l'image de Dieu, ayant cessé de lui ressembler, fit des Dieux à l'image et à la ressemblance de l'homme. L'Ab. Trublet. "Ceux, qui ne parlent que pour montrer de l'esprit, ressemblent à ceux, qui ne joûent que pour gagner. La conversation est pour les uns un travail de vanité, comme le jeu est pour les autres un travail d'avarice et d'intérêt. Id. "Ce portrait est ressemblant, ou n'est pas ressemblant. On sous-entend, à l'original. "Ces deux hommes sont bien ressemblans: ils se ressemblent beaucoup. = Se ressembler (en sous-entendant à soi-même) c'est être constant, être toujours le même; se soutenir ou dans la conduite, ou dans l'emploi des talens.
   Un lâche au gré des tems varie et se dément,
   Mais l'honeur se ressemble et n' a qu'un sentiment.
       Gresset, Édouard.
"Ce Peintre, ce Musicien se ressemble, se copie lui-même, se répète. = Le Proverbe dit: les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas: le bonheur ou le malheur ne dûrent pas toujours. On dit, dans ce même style, de deux persones, qui se ressemblent parfaitement, qu'ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau.
   Rem. Anciènement, on faisait ressembler actif. "J'ai vu en mon tems, dit Montaigne, cent artisans, cent laboureurs plus heureux que des Recteurs de l'Université, et lesquels j'aimerois mieux ressembler. On dirait aujourd'hui, à qui, etc.

Synonymes et Contraires
Traductions

ressemblance

resemblance, likeness, similarityדימוי (ז), דמיון (ז), הידמות (נ), השתוות (נ), דִּמּוּי, הִדַּמּוּת, הִשְׁתַּוּוּתgelijkenis, overeenkomstÄhnlichkeitsemelhançasomiglianza, accostamento, rassomiglianzaتَشَابُهpodobalighedομοιότηταparecidoyhdennäköisyyssličnost類似유사likhetpodobieństwoсходствоlikhetความคล้ายคลึงbenzerliksự giống nhau类同之处 (ʀəsɑ̃blɑ̃s)
nom féminin
fait d'avoir des caractères identiques la ressemblance entre deux choses La ressemblance avec son père est frappante.

ressemblance

[ʀ(ə)sɑ̃blɑ̃s] nf
(visuelle)resemblance, likeness
(= analogie, trait commun) → similarity
(ART)likeness