ressource

ressource

[ rəsurs] n.f. [ de l'anc. fr. resurdre, ressusciter ]
Ce que l'on emploie dans une situation fâcheuse pour se tirer d'embarras : Pour les prévenir à temps, votre seule ressource est l'Internet arme, atout recours, secours
Avoir de la ressource,
avoir des réserves d'énergie et d'endurance pour venir à bout des difficultés.

ressources

n.f. pl.
1. Moyens d'existence d'une personne : Il est sans ressources argent, revenu
2. Éléments de la richesse ou de la puissance d'une nation : Les ressources pétrolières d'un pays.
3. Moyens dont dispose une personne ; possibilités qu'offre qqch : Employer toutes les ressources de son imagination. La mise en réseau permet de cumuler les ressources des ordinateurs.
Direction des ressources humaines, directeur des ressources humaines ou D.R.H.,
service d'une entreprise, personne qui le dirige, qui gère l'ensemble du personnel (on disait service, chef du personnel) : La directrice des ressources humaines.

RESSOURCE

(re-sour-s') s. f.
Ce qu'on emploie pour se tirer d'un embarras, pour vaincre des difficultés.
Les Tarquins demeurèrent sans ressource [BOSSUET, Hist. I, 8]
François de Paule remontre au roi Louis XI, qu'il est mourant, et mourant sans ressource [FLÉCH., Panég. de saint François de Paule]
Ils ne devaient plus avoir d'autre ressource que leur travail [FÉN., Tél. XI]
Vous voyez le fils d'un roi qui est réduit à demander la servitude comme son unique ressource [ID., ib. IV]
Les Anglais assiégeaient alors la ville d'Orléans, la seule ressource de Charles, et étaient prêts de s'en rendre maîtres [VOLT., Mœurs, 80]
Ceux qui n'ont qu'une ressource se rendent toujours très savants dans l'art qui leur est nécessaire [ID., Russie, II, 12]
Je trouve que le plaisir de secourir les hommes est la seule ressource d'un vieillard [ID., Lett. Damilaville, 17 mai 1766]
Il chérissait et honorait votre personne, et vous regardait comme la ressource et l'espérance de la vérité et de la raison [D'ALEMB., Lett. au roi de Pr. 1er juill. 1778]
J'approche de cinquante ans ; je comptais sur la pension de l'Académie comme la seule ressource de ma vieillesse ; si cette ressource m'est enlevée, il faut que je songe à m'en procurer d'autres [ID., Lett. à Voltaire, 30 juin 1765]
Il [l'abbé Dubos] ne sut point, à la vérité, suppléer au mérite par le manége et par l'intrigue ; il n'avait pas besoin de cette méprisable ressource [ID., Éloges, l'abbé Dubos.]
Désespérant enfin de rentrer en grâce, après ses vaines et mortifiantes tentatives, il embrassa, comme tant d'autres de ses pareils, l'obscure ressource de la dévotion [ID., Éloges, Rabutin.]
Il y a de la ressource avec les gens d'esprit, on peut se tirer d'affaire avec eux plus facilement qu'avec les autres.
Il aimait la poésie, et il y a toujours de la ressource avec les princes qui aiment les vers [VOLT., Zadig, 4]
Une ville de ressources, ville où l'on trouve aisément tout ce dont on a besoin. Fig.
L'Angleterre avait de grandes ressources en beautés [HAMILT., Gramm. 9]
Il se dit des forces de l'esprit, du caractère, auxquelles on a recours au besoin.
L'un [Turenne], par la profondeur de son génie et les incroyables ressources de son courage, s'élève au-dessus des plus grands périls [BOSSUET, Louis de Bourbon.]
La vieillesse n'a plus rien de souple ....elle n'a plus de ressource contre ses défauts [FÉN., Tél. XVI]
La vanité a bien des ressources [FONTEN., Dial. I, Morts anc. et mod.]
Il y a pour des cœurs bien nés des ressources inépuisables dans le courage et dans la vertu [MARMONTEL, Cont. mor. Fem. com. peu.]
Un homme de ressource, plein de ressources, qui a des ressources dans l'esprit, homme fertile en expédients, en moyens de réussir.
J'avais de la pénétration, du courage, de la ressource dans l'esprit [FÉN., Dial. des morts mod. Louis XI, le cardin. Bessarion.]
Ce jésuite [le Tellier], fils d'un procureur de Vire en basse Normandie, avait dans l'esprit toutes les ressources de la profession de son père [VOLT., Dict. phil. Bulle Unigenitus.]
Ressource ou ressources en soi, dans l'esprit, faculté qu'on a de se soutenir moralement par soi-même.
L'homme a bien peu de ressource dans soi-même [LA BRUY., VIII]
N'ayant nulle ressource en moi-même, j'en ai cherché dans une dissipation qui pouvait seule m'arracher à l'ennui [GENLIS, Théât. d'éd. Dangers du monde, III, 6]
Je m'aperçus avec le temps qu'il avait peu de ressources dans l'esprit [STAËL, Corinne, XIV, 4]
Ce cheval a de la ressource, après une longue fatigue on lui trouve encore de la vigueur.
Les ressources d'une langue, les moyens qu'elle offre à l'écrivain pour rendre sa pensée.
L'auteur connaissait trop bien les lois du style et les ressources de la langue.... [D'ALEMB., Éloges, Girard.]
Moyens pécuniaires. Il a tant dépensé qu'il est maintenant sans ressource.
Ils seront sans ressource, dépouillés d'une portion de leur héritage [PATRU, Plaid. 4]
Faire ressource, se procurer un moyen de réparer ses affaires.
J'ai tout perdu, je suis sans un sol, sans une obole, et prête à vous égorger, si vous ne me prêtez de quoi faire ressource [DANCOURT, les Agiot. II, 13]
Faire ressource, signifie aussi se procurer de l'argent en vendant. Il a vendu ses tableaux pour faire ressource. Faire ressource de tout, vendre tout ce qu'on possède.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    La seigneurie rommaine plus par eulx mesmes que par estranges ennemis est de cheue du tout sans ressourse [A. CHARTIER, Œuv. p. 422]
    À la ressourse et adresse dudit royaume desolé [MONSTREL., t. III, p. 109, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Les galeres furent cause de la ressource d'Athenes [AMYOT, Thém. 7]
    De la prevarication de l'ame raisonnable incorporée, de sa ressource [, les Triomp. de la noble dame, Ép. aux lect.]
    En vieille beste n'y a point de resource [COTGRAVE, ]
    La premiere [maladie].... me mettroit sans ressource [MONT., IV, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourg. resorse ; ital. risorsa. Substantif de l'ancien verbe resourdre, dont le participe passé était ressours, ressourse, se relever, surgir de nouveau, du lat. resurgere, de re, et surgere, se lever, surgir (voy. SOURDRE et SURGIR). La ressource est proprement une seconde ou dernière source, une chose qui relève, un moyen qui fait sortir d'embarras.

ressource

RESSOURCE. n. f. Ce qui peut fournir ce dont on a besoin; moyen d'action. Il n'a point de ressource. Il est sans ressource dans son malheur. Il est perdu, il est ruiné sans ressource. Dans la persécution que j'ai soufferte, Dieu a été ma seule ressource. Ce sera ma dernière ressource. Il a encore de grandes ressources. Il n'a pour vivre que de modestes ressources. Tout n'est pas perdu, il y a encore de la ressource. Il n'y a plus de ressource. Nous avons épuisé toutes nos ressources.

Les ressources d'une langue, Les moyens qu'elle offre à l'écrivain pour rendre sa pensée. L'auteur ne connaissait pas assez les ressources de la langue.

Fig., Un homme de ressources, Un homme fertile en expédients. Une ville de ressource, Une ville où l'on trouve facilement tout ce dont on a besoin ou envie.

ressource


RESSOURCE, s. f. [Re-sour-ce: 1re et 3e e muet.] Ce à quoi on a recours pour se tirer de quelque afaire. "Dieu a été ma seule ressource: parmi les hommes, je n'ai point trouvé de ressource. "Je suis sans ressource, je n'ai point de ressource dans mon malheur.
   Ma ressource est encor au fond de votre coeur,
   Consultez-le, Gernance, il est né pour l'honeur.
       Palissot.
"Avec lui, il y a de la ressource.
   Florise a de l'esprit, avec cet avantage,
   On a de la ressource, et je crois bien plus sage
   Que vous la rameniez par raison, par douceur~,
   Que d'aller oposer la colère à l'humeur.
       Le Méchant.
"Depuis que la République est dans un état si déplorable, les amusemens et les plaisirs de la vie n'ont plus rien de piquant pour moi; et je ne trouve de ressource que dans mes livres. Cic. à Atticus. MONGAULT. = Homme de ressource, qui est plein de ressources, qui a des ressources dans l'esprit; fertile en expédiens. On dit, dans tous les tyles, être de ressource, d'une grande ressource. "Telle Déesse étoit de ressource pour tel autre besoin. Hist. du Ciel. Et dans le st. famil. Faire ressource, rétablir ses afaires. "Pour supléer à la fortune, qu'ils n'ont pu trouver au bout du monde, ils (plusieurs Auteurs de Relations de Voyages) tâchent de faire ressource dans leur Patrie, avec la provision d'impudence qu'on raporte souvent des pays étrangers. Ann. Litt. = On dit aussi d'un cheval, qu'il a de la ressource, pour dire, qu' aprês une longue fatigue, il trouve encôre de la vigueur.

Synonymes et Contraires

ressource

nom féminin ressource
1.  Ce qui tire d'embarras.
2.  Moyens que l'on a en soi.
Traductions

ressource

Mittel, Ausflucht, Lebensmittel, Hilfsmittelresource, means, remedy, resources, agency, avenue, expedience, expedient, livelihood, recourse, waymedium, middel, remedie, uitvlucht, uitweg, victualiën, weg, middelenvanbestaan, hulpmiddel, optrekking [vliegtuig], middelen van bestaan, rijkdommenהכנסה (נ), הַכְנָסָהmitjà, remeielturnaĵo, rimedo, vivrimedojrecurso, medio, vívereskeino, resurssirisorsamiddel, ressursrecurso, expediente, meioπόροςمَوْرِدzdrojeressourceresurs資源자원zasóbресурсresursทรัพยากรkaynaknguồn lực资源 (ʀəsuʀs)
nom féminin
1. moyen pour rendre une situation moins difficile Sa seule ressource est la fuite.
2.
a. argent être sans ressources
b. ce que possède un pays, une région les ressources naturelles
3. être capable de se sortir d'une situation difficile Ne t'inquiète pas pour lui, il a de la ressource.

ressource

[ʀ(ə)suʀs]
nf (= possibilité) → recourse
avoir la ressource de → to have the recourse of
leur seule ressource était de → their only recourse was to, the only course open to them was to ressources
nfplresources
ressources en énergie → energy resources [ʀ(ə)suʀse] vpr/réfl (= se régénérer) → to recharge one's batteries
ressources humaines nfplhuman resources