restituer

(Mot repris de restituera)
Recherches associées à restituera: restituer un objet perdu

restituer

v.t. [ lat. restituere, de statuere, établir ]
1. Rendre ce qui a été pris ou ce qui est possédé indûment : Il a restitué ce qu'il avait volé remettre ; garder
2. Rétablir, remettre en son premier état : Restituer le texte d'une inscription ancienne reconstituer
3. Reproduire un son enregistré : Ce magnétophone restitue parfaitement les graves.
4. Donner une représentation fidèle de qqch : Un film qui restitue bien la société d'une époque.

restituer


Participe passé: restitué
Gérondif: restituant

Indicatif présent
je restitue
tu restitues
il/elle restitue
nous restituons
vous restituez
ils/elles restituent
Passé simple
je restituai
tu restituas
il/elle restitua
nous restituâmes
vous restituâtes
ils/elles restituèrent
Imparfait
je restituais
tu restituais
il/elle restituait
nous restituions
vous restituiez
ils/elles restituaient
Futur
je restituerai
tu restitueras
il/elle restituera
nous restituerons
vous restituerez
ils/elles restitueront
Conditionnel présent
je restituerais
tu restituerais
il/elle restituerait
nous restituerions
vous restitueriez
ils/elles restitueraient
Subjonctif imparfait
je restituasse
tu restituasses
il/elle restituât
nous restituassions
vous restituassiez
ils/elles restituassent
Subjonctif présent
je restitue
tu restitues
il/elle restitue
nous restituions
vous restituiez
ils/elles restituent
Impératif
restitue (tu)
restituons (nous)
restituez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais restitué
tu avais restitué
il/elle avait restitué
nous avions restitué
vous aviez restitué
ils/elles avaient restitué
Futur antérieur
j'aurai restitué
tu auras restitué
il/elle aura restitué
nous aurons restitué
vous aurez restitué
ils/elles auront restitué
Passé composé
j'ai restitué
tu as restitué
il/elle a restitué
nous avons restitué
vous avez restitué
ils/elles ont restitué
Conditionnel passé
j'aurais restitué
tu aurais restitué
il/elle aurait restitué
nous aurions restitué
vous auriez restitué
ils/elles auraient restitué
Passé antérieur
j'eus restitué
tu eus restitué
il/elle eut restitué
nous eûmes restitué
vous eûtes restitué
ils/elles eurent restitué
Subjonctif passé
j'aie restitué
tu aies restitué
il/elle ait restitué
nous ayons restitué
vous ayez restitué
ils/elles aient restitué
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse restitué
tu eusses restitué
il/elle eût restitué
nous eussions restitué
vous eussiez restitué
ils/elles eussent restitué

RESTITUER

(rè-sti-tu-é) , je restituais, nous restituions, vous restituiez ; que je restitue, que nous restituions, que vous restituiez v. a.
Rétablir, remettre dans son premier état ; il se dit surtout de textes.
Une nuée de commentateurs qui restituaient des passages, et qui compilaient de gros volumes à propos d'un mot qu'ils n'entendaient pas [VOLT., Temple du Goût.]
Nous avons tâché de restituer l'antique idiome des Romains [BOUCHAUD, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. V, p. 83]
Restituer un ouvrage perdu, le refaire d'après les indications qui en restent.
M. Viviani, laissant Aristée pour quelque temps, songea à restituer de la même manière le cinquième livre d'Apollonius [FONTEN., Viviani.]
Terme d'architecture. Restituer un monument, un édifice, faire le plan, la représentation d'un édifice en ruine.
Terme de palais. Remettre une personne dans l'état où elle était avant un jugement, avant un acte qui est annulé. Se pourvoir par requête civile pour être restitué contre un jugement. Se faire restituer contre son obligation, contre sa promesse.
Lorsque les mineurs, les interdits ou les femmes mariées sont admis, en ces qualités, à se faire restituer contre leurs engagements, le remboursement de ce qui aurait été, en conséquence de ces engagements, payé pendant la minorité, l'interdiction ou le mariage, ne peut être exigé, à moins qu'il ne soit prouvé que ce qui a été payé a tourné à leur profit [, Code Nap. art. 1312]
Rendre ce qui a été pris ou ce qui est possédé indûment.
Je te restituai d'abord ton patrimoine [CORN., Cinna, V, 1]
Va, va restituer tous les honteux larcins Que réclament sur toi les Grecs et les Latins [MOL., Femm. sav. III, 5]
Escobar fait cette règle générale : les biens acquis par des voies honteuses, comme par un meurtre, une sentence injuste, une action déshonnête, sont légitimement possédés, et on n'est point obligé à les restituer [PASC., Prov. VIII]
Il [Lamoignon] fit restituer à ces malheureux ce qu'ils croyaient avoir perdu [FLÉCH., Lamoignon.]
Absolument.
Il [le jésuite] m'en apprit tant la dernière fois, que j'aurai bien de la peine à tout dire : vous verrez des principes bien commodes pour ne point restituer [PASC., Prov. VIII]
Restituer l'honneur à quelqu'un, lui rendre l'honneur. Cet arrêt lui a restitué l'honneur.
Les lieux donnés à loyer doivent être restitués par le locataire tels qu'il les a reçus, ils doivent être remis, rétablis et rendus dans le même état.
Se restituer, v. réfl. Être remis en son premier état.
Lorsque cette situation s'est restituée [DESC., Fœtus, 5]
Revenir auprès de.
Vous ne doutez pas, bonnes amies, que je ne sois aussi pressé de me restituer à ceux qui me sont chers, qu'ils peuvent l'être de me revoir [DIDER., dans le dict. de DOCHEZ.]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Si se commença à restituer et à restablir la bataille [BERCHEURE, f° 88]
    Pour requerre le senat que les biens leur fussent restituez [ID., f° 28, verso]
    Le ressuscita de son couraige aussi comme se il fust restitué d'enfer [, Chron. de Saint-Denis, t. I, f° 40]
  • XVe s.
    Son coursier lui fut rendu et restitué [FROISS., I, I, 91]
    Jusques à tant qu'il seroit restitué de certaine somme qu'il avoit presté [MONSTREL., t. I, ch. 97, p. 157, dans LACURNE]
    Pour ce que icellui suppliant ne voult lui restituer ledit calice ou argent [DU CANGE, retornare.]
  • XVIe s.
    Maintenant, toutes disciplines sont restituées, les langues instaurées.... [RAB., Pant. II, 8]
    Et furent d'advis que l'on envoyast ambassadeurs devers luy, pour luy faire entendre, comme ses citoyens le rappeloient et le restituoient en ses biens [AMYOT, Cor. 46]
    Pour avoir restitué aux Siciliens la franchise et liberté de vivre à leurs loix [ID., Timol. 53]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. et esp. restituir ; ital. restituire ; du lat. restituere, de re, et stituere, pour statuere, dans les verbes composés, placer (voy. STATUER).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RESTITUER.
    Ajoutez :
  • Remettre en honneur, en usage.
    N'est-ce pas l'étude et l'amour de la nature qui, de nos jours, ont restitué le paysage ? [BÜRGER, Salons de 1861 à 1868, t. II, p. 222]

restituer

RESTITUER. v. tr. Rendre ce qui a été pris ou ce qui est possédé indûment, injustement. Restituer le bien d'autrui. Je le forcerai bien à me restituer ce qu'il m'a pris. Il a été condamné par arrêt à restituer cette somme et tous les intérêts, à restituer tous les fruits de cette terre.

Il s'emploie aussi absolument. Il ne sert de rien de confesser un vol, si l'on ne restitue.

Il signifie encore Rendre ce qui avait été perdu. Cet arrêt lui a restitué l'honneur. Restituer à une nation vaincue son ancien prestige.

En parlant de Textes altérés, il signifie En retrouver la teneur originale. Il a restitué fort heureusement plusieurs passages de Tacite. Restituer une inscription incomplète.

Il signifie aussi, dans un sens analogue, Rendre sa forme originelle à une statue, à un monument mutilés. Restituer une statue.

En termes d'Architecture, Restituer un monument, un édifice, Représenter en plan, élévation, etc., d'après des documents, un édifice détruit. Ce monument a été restitué d'après la description des anciens écrivains.

RESTITUER signifie, en termes de Procédure, Remettre une personne dans l'état où elle était avant un acte ou un jugement qui est annulé. Il a obtenu un jugement qui le restitue en entier. Se faire restituer contre son obligation, contre sa promesse. Se pourvoir par requête civile pour être restitué contre un jugement.

En termes de Numismatique, Médaille, monnaie restituée. Voyez RESTITUTION.

restituer

Restituer aucun en son lieu, In suum locum restituere.

Restituer ou remettre en son entier, In gradum reponere. B.

Il pensoit bien qu'aucuns le restitueroyent, Arbitrabatur non defore qui illum restituerent.

¶ Restituer, pour Rendre ce qu'on a de l'autruy, Rebailler, Restituere, Reddere.

Synonymes et Contraires

restituer

verbe restituer
1.  Donner une représentation de.
2.  Rétablir dans son état d'origine.
3.  Rendre ce qui a été pris.
Traductions

restituer

החזיר (הפעיל)teruggevenrelease, restore, returnrestituire, retrocedere, riconsegnareZurückвръщане返回กลับ (ʀɛstitɥe)
verbe transitif
rendre qqch à qqn restituer un objet à qqn

restituer

[ʀɛstitɥe] vt
[+ objet, somme] → to return, to restore
restituer qch à qn → to return sth to sb, to restore sth to sb
[+ son] → to reproduce
[+ énergie] → to release