retarder

retarder

v.t. [ du lat. tardare, tarder ]
1. Être une cause de retard ; faire arriver plus tard que prévu : Allez-y, je ne voudrais pas vous retarder ! Les embouteillages m'ont retardé
2. Remettre à un moment ultérieur : Retarder ses vacances
3. Régler une montre, une horloge sur une heure moins avancée : Retarder son réveil d'une heure.
v.i.
1. Indiquer une heure antérieure à l'heure légale, en parlant d'une montre ou de celui qui la possède : Ta pendule retarde. Je retarde de dix minutes
2. Fam. Ignorer une nouvelle que tout le monde connaît : Tu retardes, cela fait bien un an qu'il s'est remarié.
3. (sur)Fam. Avoir des idées, des goûts dépassés par rapport à : Elle retarde sur son époque.

se retarder

v.pr.
Se mettre en retard.

retarder


Participe passé: retardé
Gérondif: retardant

Indicatif présent
je retarde
tu retardes
il/elle retarde
nous retardons
vous retardez
ils/elles retardent
Passé simple
je retardai
tu retardas
il/elle retarda
nous retardâmes
vous retardâtes
ils/elles retardèrent
Imparfait
je retardais
tu retardais
il/elle retardait
nous retardions
vous retardiez
ils/elles retardaient
Futur
je retarderai
tu retarderas
il/elle retardera
nous retarderons
vous retarderez
ils/elles retarderont
Conditionnel présent
je retarderais
tu retarderais
il/elle retarderait
nous retarderions
vous retarderiez
ils/elles retarderaient
Subjonctif imparfait
je retardasse
tu retardasses
il/elle retardât
nous retardassions
vous retardassiez
ils/elles retardassent
Subjonctif présent
je retarde
tu retardes
il/elle retarde
nous retardions
vous retardiez
ils/elles retardent
Impératif
retarde (tu)
retardons (nous)
retardez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais retardé
tu avais retardé
il/elle avait retardé
nous avions retardé
vous aviez retardé
ils/elles avaient retardé
Futur antérieur
j'aurai retardé
tu auras retardé
il/elle aura retardé
nous aurons retardé
vous aurez retardé
ils/elles auront retardé
Passé composé
j'ai retardé
tu as retardé
il/elle a retardé
nous avons retardé
vous avez retardé
ils/elles ont retardé
Conditionnel passé
j'aurais retardé
tu aurais retardé
il/elle aurait retardé
nous aurions retardé
vous auriez retardé
ils/elles auraient retardé
Passé antérieur
j'eus retardé
tu eus retardé
il/elle eut retardé
nous eûmes retardé
vous eûtes retardé
ils/elles eurent retardé
Subjonctif passé
j'aie retardé
tu aies retardé
il/elle ait retardé
nous ayons retardé
vous ayez retardé
ils/elles aient retardé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse retardé
tu eusses retardé
il/elle eût retardé
nous eussions retardé
vous eussiez retardé
ils/elles eussent retardé

RETARDER

(re-tar-dé) v. a.
Remettre à un autre temps. Retarder le jugement d'un procès.
Il mande à ses agents dans la conférence, qu'il n'est pas juste que la paix de la chrétienté soit retardée davantage à sa considération [BOSSUET, Louis de Bourbon.]
Je puis d'une heure encor retarder mon départ [VOLT., Brutus, III, 6]
Fig.
Que n'ai-je point souffert pendant deux ordinaires que je n'ai point eu de vos lettres !... je m'accommodais mieux d'avoir été un peu retardée dans votre souvenir, que de porter l'épouvantable inquiétude que j'avais pour votre santé [SÉV., 21 juin 1671]
Être cause qu'une chose soit remise à un autre temps.
Je ne puis différer plus longtemps à vous supplier très humblement.... de m'apprendre quel accident m'a jusques ici retardé ce bonheur [d'avoir une lettre de vous] [VOIT., Lett. 60]
Avec ces soins et cette imitation du christianisme, Julien, s'il eût vécu, eût apparemment retardé la ruine de sa religion [FONTEN., Orac. II, 4]
Rendre plus lent, empêcher d'agir immédiatement, en parlant des personnes.
N'en parlons plus ; en vain votre amour me retarde [CORN., Héracl. IV, 1]
Mais quels soins désormais peuvent me retarder ? [RAC., Phèdre, III, 5]
Il se dit des choses.
Cruel auteur des troubles de mon âme, Que la pitié retarde un peu tes pas [J. B. ROUSS., Cantate, Circé]
D'un siége encor douteux la lenteur ordinaire Peut retarder ma course et borner ma carrière [VOLT., Fanat. II, 4]
La raison n'est jamais retardée dans ses progrès, que par les vices du gouvernement [CONDIL., Hist. anc. III, 9]
La passion pour le changement corrompt la musique au delà des Alpes, et une timidité superstitieuse en retarde les progrès parmi nous [D'ALEMB., Lib. de la musique, Œuv. t. III, p. 367, dans POUGENS.]
Retarder une horloge, une montre, faire qu'elle marque une heure moins avancée. Faire qu'elle aille moins vite. Ma montre avance toujours ; j'ai besoin de la retarder.
Terme de musique. On retarde, dans un accord, une note consonnante par une note prise dans l'accord précédent.
V. n. Remettre à un autre temps.
Le roi dit qu'il y avait cinq ans qu'il retardait de venir à Chantilly chez le prince de Condé], parce qu'il comprenait l'excès de cet embarras [SÉV., 26 avr. 1671]
Aller trop lentement, en parlant d'une horloge, d'une montre. Ma montre retarde de dix minutes. On dit dans le même sens je retarde de cinq minutes, d'un quart d'heure.
Zoé, votre mère, entre nous, Dirait de combien je retarde, Quand vient l'heure du rendez-vous [BÉRANG., Passez, j. filles.]
Fig. Sa montre retarde, en parlant de quelqu'un qui est resté attaché à des idées surannées La lune retarde tous les jours de trois quarts d'heure, paraît tous les jours trois quarts d'heure plus tard. On dit dans le même sens : la marée retarde. La fièvre retarde, se dit d'une fièvre intermittente dont l'accès vient plus tard qu'il n'était venu le jour précédent.
Se retarder, v. réfl. Être retardé.
Le coadjuteur.... qui est engagé de marier sa cousine d'Harcourt.... cette affaire s'est retardée d'un jour à l'autre, et ne se fera peut-être que dans huit jours [SÉV., 13]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Les quereles lesqueles ne poent [ne peuvent] finer sans serement de verité, seroient autrement [si on n'excusait pas un témoin en certains cas] trop retardées [BEAUMANOIR, III, 3]
    Si en ont aucun jugement esté retargié [ID., LXVII, 34]
  • XIVe s.
    Empeechemens qui retardent la cure des plaies [H. DE MONDEVILLE, f° 35]
    ....l'incision qui est à faire ne puisse estre retargie [ID., f° 100, verso]
    Li bons subgés se doit ce qu'il peut retarder De nuire à son seigneur, sa foi li doit garder [, Girart de Ross. V. 4057]
    Sedicius li centurion les retarda [les soldats], et leur fist atendre et delaier jusques à la nuit [BERCHEURE, f° 113, verso.]
  • XVIe s.
    Cesse, amour, tes rigueurs, mets fin à ta poursuite ; Voy que devant ton vol je retarde ma fuite, Et retourne au chemin que j'avoy delaissé [DESPORTES, Diverses amours, XL, Stances pour Charles IX]
    Il se meit un debat entre les chefs, qui fut cause de retarder un peu le combat [AMYOT, Timol. 42]
    Faisant jetter tout le bagage emmy le chemin au devant de l'ennemy pour le retarder [ID., Lucul. 48]
    De quoi Demetrius ne se trouva aucunement troublé, ains seulement retarda un peu son pas [ID., Démétr. 49]
    Les Espagnols se mutinerent, ce qui retardit les affaires du duc [d'Albe] [D'AUB., Hist. II, 209]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et tarder ; bourg. retadai ; wallon, restargî ; prov. et espagn. retardar ; ital. ritardare.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RETARDER. Ajoutez :
    Se retarder, ralentir le pas.
    Ses chevaux tantôt vont, et tantôt se retardent [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne.]

retarder

RETARDER. v. tr. Différer. Je retarde mon départ autant que je le puis. Retarder le jugement d'un procès. Retarder un paiement.

Il signifie aussi Empêcher d'aller, de partir, d'avancer, être cause qu'une chose vienne à être différée. On a retardé le courrier. Le mauvais temps a retardé notre marche. Cela retarda beaucoup ses progrès. Voilà ce qui retarde la conclusion de cette affaire.

Retarder une horloge, une pendule, une montre, Faire qu'elle marque une heure moins avancée ou qu'elle aille moins vite.

RETARDER se dit aussi en parlant des Personnes et signifie Mettre en retard. C'est lui qui m'a retardé. J'ai été retardé par une visite inopinée.

RETARDER est aussi verbe intransitif et se dit d'une Horloge, d'une pendule, d'une montre qui va trop lentement. L'horloge retarde, retarde d'un quart d'heure, retarde beaucoup. Ma montre retarde de dix minutes sur l'heure de l'Observatoire. On dit dans le même sens : Je retarde d'un quart d'heure, de cinq minutes.

La lune retarde approximativement de cinquante minutes par jour, Tous les jours elle tarde de tant à paraître. On dit dans le même sens : La marée retarde, la fièvre retarde, etc.

Fig. et fam., Il retarde sur son temps ou, absolument, Il retarde se dit d'une Personne qui s'en tient à des idées, à des moeurs du temps passé, ou qui ignore une nouvelle que tout le monde connaît déjà.

retarder

Retarder, ou Retarger, Tardare, Retardare, Demorari, Remorari, Moram afferre et tarditatem, Moram creare, Moram facere et tarditatem alicui rei, Esse alicui in mora, Inferre moram et impedimentum, Moliri moram, Offerre moram, Obiicere moram, Morari, Commorari, Detinere, Cunctationem iniicere, Moram interponere, Promouere.

Retarder et tenir en bride, Fraenare.

Retarder et differer un jugement, Extrahere iudicium.

Retarder et allonger un proces, Litem ducere ac trahere. B.

Faire grandement retarder un proces, Iustitium alicuius causae statuere. Bud.

Par plusieurs fuites et delaiz retarder le jugement d'un proces, Causae iudicium aliis super alias frustrationibus prolatare. B.

Retarder l'execution d'un arrest, ou autre jugement, Iudicati faciendi tempus eximere. B.

Retarger et arrester son ennemy, Impetum inimici tardare.

Retarger aucun de faire quelque chose, Aliquem a re aliqua remorari.

Retarger et empescher la victoire, Partam victoriam interpellare.

Retarger une personne chargée, Cum onere moram offerre alicui.

Le mauvais temps me retarge et retient, Continet me tempestas.

Si quelque chose ne t'a retargé, Nisi quid te tenuit.

Voila qui me retarde, Hoc mihi mora, vel in mora est.

Il t'a retardé de mille pas, Tibi mille passus peperit morae.

Avoir retardé trois mois le jugement d'un proces, Vnum alterum, tertium mensem fato causae exemisse. B.

Estre retardé, Moram habere.

Synonymes et Contraires

retarder

Traductions

retarder

(ʀətaʀde)
verbe transitif
1. faire arriver plus tard que prévu Un appel téléphonique m'a retardé.
2. faire se produire plus tard retarder son départ retarder le moment de faire qqch

retarder

verzögern, aufschieben, fristen, stunden, vertagen, hemmen, festkehren, protrahieren, hochhaltendelay, adjourn, postpone, put off, book, carry forward, hold, hold back, keep, keep back, retain, retard, set back, decelerate, defer, procrastinate, shelve, slow down, hinder, hold upvertragen, uitstellen, ophouden, aanhouden, verdagen, verschuiven, achterlopen, achteruitstellen [klok], later komenדחה (פ'), האט (הפעיל), השהה (הפעיל), משך זמן, עיכב (פיעל), פיגר (פיעל), הִשְׁהָה, דָּחָה, פִּגֵּרretardarudsætte, forsinkemalakceli, prokrastiaplazar, diferir, entorpecer, retrasarelodáz, halaszt, halogatodkładać, przesuwać, opóźnić, podtrzymaćatrasar, adiar, afrouxar, amortecer, procrastinar, travarîntîrziaκαθυστερώposticipare, tardare, ritardare, trattenereيَتَأَخَّرُ, يُعَطِّلُodkládat, zdržetviivyttääodgoditi, zadržavati持ちこたえる, 遅れる지연하다forsinke, rekke oppзадерживать, отложитьförsena, hålla uppทำให้ชักช้า, ล่าช้าgecikmektrì hoãn拖延, 阻碍延遲
verbe intransitif
indiquer moins que l'heure réelle Ta montre retarde de dix minutes.

retarder

[ʀ(ə)taʀde]
vt
[+ personne] retarder qn d'une heure → to delay sb an hour
être retardé par qch → to be delayed by sth, to be held up by sth
J'ai été retardé par un coup de téléphone → I was held up by a phone call.
retarder qn de 3 mois → to set sb back 3 months, to delay sb 3 months
[+ départ] → delay; [+ date] → postpone, put back
retarder qch de 2 jours → to put sth back 2 days, to delay sth by 2 days
[+ montre] → to put back
Je dois retarder la pendule d'une heure → I've got to put the clock back an hour.
vi
[montre] → to be slow
Ma montre retarde → My watch is slow.
je retarde → I'm slow
je retarde d'une heure → I'm an hour slow
retarder sur son temps [personne] → to be behind the times; [idées] → to be outdated