retrait, aite

RETRAIT, AITE4

(re-trè, trè-t') participe passé de retraire.
Repris par droit de retrait. Héritage retrait.
S. m.Terme de jurisprudence. Retrait, action de retirer un héritage qui avait été vendu. Faire, exercer un retrait. Retrait lignager, action par laquelle un parent du côté et ligne d'où était venu à un vendeur l'héritage par lui vendu, pouvait, dans un délai fixé, rentrer en possession de cet héritage, en remboursant le prix de l'achat. Retrait féodal, celui qui s'exerçait par le seigneur d'un fief sur un héritage vendu dans sa mouvance. Retrait conventionnel, dit aussi réméré, celui qui se fait en vertu des clauses portées par le contrat de vente de l'héritage dont il s'agit.
Action de retirer un projet présenté à une assemblée. Retrait d'un projet de loi.
Action de retirer une somme placée à la caisse d'épargne. Il y a eu cette semaine beaucoup de retraits.
Retrait d'emploi, suspension d'emploi, à l'égard d'un officier.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il y a trois sortes de retraits [rentrées en possession], conventionnel, lignager et seigneurial [LOYSEL, 422]

RETRAIT, AITE5

(re-trè, trè-t') adj.
Qui s'est retiré, contracté. Il ne se dit que dans les locutions suivantes. Bois retrait, bois dont les fibres se retirent par le desséchement. Blé retrait, blé qui, non encore mûr et surpris par une température trop chaude et trop sèche, se resserre et demeure imparfait. Terme de blason. Se dit des pièces qui n'avancent pas jusqu'au bord de l'écu. Terme de vénerie. Lorsqu'un cerf est forcé, qu'il ne peut souffler ni tirer la langue, on dit qu'il est retrait, qu'il sera bientôt pris.
S. m. Retrait, rapprochement des molécules d'un corps, et, conséquemment, diminution de son volume, par l'action de la chaleur.
On attribue généralement à la perte d'une portion d'eau le retrait qu'éprouve l'argile à une haute température [THENARD, Traité de chim. t. I, p. 46, dans POUGENS]
On dit aussi retraite.

ÉTYMOLOGIE

  • C'est le participe passé de l'ancien verbe retraire, retirer (voy. RETRAIRE, à l'historique).