revendre

(Mot repris de revend)

revendre

v.t.
1. Vendre ce que l'on a acheté : Ils revendent leur maison.
2. Vendre de nouveau : Il a réussi à revendre les articles qui lui avaient été retournés.
Avoir de qqch à revendre,
Fam. en avoir en abondance : Il a de l'humour à revendre.

revendre


Participe passé: revendu
Gérondif: revendant

Indicatif présent
je revends
tu revends
il/elle revend
nous revendons
vous revendez
ils/elles revendent
Passé simple
je revendis
tu revendis
il/elle revendit
nous revendîmes
vous revendîtes
ils/elles revendirent
Imparfait
je revendais
tu revendais
il/elle revendait
nous revendions
vous revendiez
ils/elles revendaient
Futur
je revendrai
tu revendras
il/elle revendra
nous revendrons
vous revendrez
ils/elles revendront
Conditionnel présent
je revendrais
tu revendrais
il/elle revendrait
nous revendrions
vous revendriez
ils/elles revendraient
Subjonctif imparfait
je revendisse
tu revendisses
il/elle revendît
nous revendissions
vous revendissiez
ils/elles revendissent
Subjonctif présent
je revende
tu revendes
il/elle revende
nous revendions
vous revendiez
ils/elles revendent
Impératif
revends (tu)
revendons (nous)
revendez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais revendu
tu avais revendu
il/elle avait revendu
nous avions revendu
vous aviez revendu
ils/elles avaient revendu
Futur antérieur
j'aurai revendu
tu auras revendu
il/elle aura revendu
nous aurons revendu
vous aurez revendu
ils/elles auront revendu
Passé composé
j'ai revendu
tu as revendu
il/elle a revendu
nous avons revendu
vous avez revendu
ils/elles ont revendu
Conditionnel passé
j'aurais revendu
tu aurais revendu
il/elle aurait revendu
nous aurions revendu
vous auriez revendu
ils/elles auraient revendu
Passé antérieur
j'eus revendu
tu eus revendu
il/elle eut revendu
nous eûmes revendu
vous eûtes revendu
ils/elles eurent revendu
Subjonctif passé
j'aie revendu
tu aies revendu
il/elle ait revendu
nous ayons revendu
vous ayez revendu
ils/elles aient revendu
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse revendu
tu eusses revendu
il/elle eût revendu
nous eussions revendu
vous eussiez revendu
ils/elles eussent revendu

REVENDRE

(re-van-dr') v. a.Il se conjugue comme vendre.
Vendre ce qu'on achète.
Un marchand m'acheta et me mena à Tunis ; il me vendit à un autre marchand qui me revendit à Tripoli ; de Tripoli je fus revendue à Alexandrie [VOLT., Candide, 12]
Par extension.
Les hommes en place vendent le peuple au prince, qui le revend à ses voisins par des traités de guerre ou de subside, de paix ou d'échange [RAYNAL, Hist. phil. XIX, 14]
Absolument.
C'est une illustre ....Qui prête, vend, revend, brocante, troque, achète [REGNARD, le Joueur, V, 2]
Je revends à la toilette, et me nomme Mme Jacob [LESAGE, Turcaret, IV, 12]
Terme de procédure. Revendre à la folle enchère, vendre de nouveau une chose, aux risques et périls d'un premier adjudicataire qui n'en a pas payé le prix.
Avoir d'une chose à revendre, en avoir abondamment et de manière à pouvoir en trafiquer.
Depuis quatre ans, on en avait [des bestiaux] à revendre aux étrangers [VOLT., Louis XIV, 30]
Fig.
Quelques dames.... croient qu'avec un peu de rudesse brutale.... elles ont de l'honneur à revendre [SCARR., Rom. com. II, 19]
Il [un bûcheron] n'avait pas des outils à revendre ; Sur celui-ci [la cognée] roulait tout son avoir [LA FONT., Fabl. V, 1]
Je trouverai partout des femmes à revendre [TH. CORN., D. Cés. d'Avalos, I, 5]
Et nous ne manquons point d'épouseurs, Dieu merci ; Car, de quelque façon que l'on puisse le prendre, Il nous en restera toujours deux à revendre [LEGRAND, Aveugle clairvoyant, sc. 5]
Avoir de la santé à revendre, de l'esprit à revendre, se porter fort bien, être fort spirituel.
Fig. et familièrement. En revendre, attraper.
En revendre de cette façon-là, pour s'enfuir avec un jeune freluquet ! [GENLIS, Théât. d'éduc. la Lingère, II, 4]
Il vous en revendrait, il est plus fin que vous.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Vilains offices est à cels qui achatent de marcheans pour revendre maintenant [BRUN. LATINI, Trésor, p. 377]
  • XVe s.
    Plus n'en dy, mieux vault que me taise ; Car j'en ay à vendre et revendre ; Ung chacun doit son fait entendre [CH. D'ORL., Rondeau.]
  • XVIe s.
    Si quelcun ayant de la haine à revendre... [LANOUE, 76]
    De pauvres chrestiens qu'ils [les Ottomans] prenent par ci et par là chasque année en leurs courses, et puis les revendent de façon que le pere s'en va d'un costé, l'enfant de l'autre [ID., 386]
    À trop acheter n'y a que revendre [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et vendre ; prov. revendre ; espagn. revender ; ital. rivendere.

revendre

REVENDRE. v. tr. Vendre ce que l'on a acheté. C'est un homme qui achète pour revendre. Acheter en gros pour revendre en détail. Revendre une chose plus qu'elle n'avait coûté.

Fig. et fam., Avoir d'une chose à revendre, En avoir abondamment. Il a du savoir, de l'esprit à revendre.

REVENDRE signifie aussi Vendre de nouveau. Il se dit particulièrement en termes de Procédure : Revendre à la folle enchère, Vendre de nouveau une chose, aux risques et périls d'un premier adjudicataire qui n'en a pas payé le prix.

revendre

Revendre, voyez Vendre.

Revendre une chose à celuy qui l'avoit venduë, Remancipare.

Toutes choses qu'un mesnager revend apres avoir mis à part tout ce qui luy sert pour luy et pour sa famille, Promercalia.

Estre revendu, Reuaenire.

Synonymes et Contraires

revendre

verbe revendre
Vendre ce qu'on a acheté.
Traductions

revendre

חזר ומכר, שמכר (פיעל)resell転売するdooverkopen轉售videresælge재판매 (ʀəvɑ̃dʀ)
verbe transitif
vendre ce que l'on a acheté revendre sa maison

revendre

[ʀ(ə)vɑ̃dʀ] vt
(qch qu'on a acheté) → to sell on
avoir qch à revendre (= en abondance) → to have sth to spare
Elle a de la volonté à revendre → She has tremendous willpower.