rifler

(Mot repris de riflâmes)

rifler


Participe passé: riflé
Gérondif: riflant

Indicatif présent
je rifle
tu rifles
il/elle rifle
nous riflons
vous riflez
ils/elles riflent
Passé simple
je riflai
tu riflas
il/elle rifla
nous riflâmes
vous riflâtes
ils/elles riflèrent
Imparfait
je riflais
tu riflais
il/elle riflait
nous riflions
vous rifliez
ils/elles riflaient
Futur
je riflerai
tu rifleras
il/elle riflera
nous riflerons
vous riflerez
ils/elles rifleront
Conditionnel présent
je riflerais
tu riflerais
il/elle riflerait
nous riflerions
vous rifleriez
ils/elles rifleraient
Subjonctif imparfait
je riflasse
tu riflasses
il/elle riflât
nous riflassions
vous riflassiez
ils/elles riflassent
Subjonctif présent
je rifle
tu rifles
il/elle rifle
nous riflions
vous rifliez
ils/elles riflent
Impératif
rifle (tu)
riflons (nous)
riflez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais riflé
tu avais riflé
il/elle avait riflé
nous avions riflé
vous aviez riflé
ils/elles avaient riflé
Futur antérieur
j'aurai riflé
tu auras riflé
il/elle aura riflé
nous aurons riflé
vous aurez riflé
ils/elles auront riflé
Passé composé
j'ai riflé
tu as riflé
il/elle a riflé
nous avons riflé
vous avez riflé
ils/elles ont riflé
Conditionnel passé
j'aurais riflé
tu aurais riflé
il/elle aurait riflé
nous aurions riflé
vous auriez riflé
ils/elles auraient riflé
Passé antérieur
j'eus riflé
tu eus riflé
il/elle eut riflé
nous eûmes riflé
vous eûtes riflé
ils/elles eurent riflé
Subjonctif passé
j'aie riflé
tu aies riflé
il/elle ait riflé
nous ayons riflé
vous ayez riflé
ils/elles aient riflé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse riflé
tu eusses riflé
il/elle eût riflé
nous eussions riflé
vous eussiez riflé
ils/elles eussent riflé

RIFLER

(ri-flé) v. a.Terme vieilli.
Égratigner, écorcher. Fig. Piller, voler.
Antoine des lointains climats, Ayant riflé jusqu'aux goujats.... Paraît avec nombreuse troupe [JACQUES MOREAU, la Suite du Virgile travesti, VIII]
Si la mèche était éventée, Qu'on feroit bonne picorée ! Ou si corsaire était Turnus, Il vous rifleroit rasibus, Ou brûleroit ribon ribene, Et vos vaisseaux et leur antenne [ID., ib. X]
Terme de métier. Unir ou aplanir avec le riflard. Limer dans des ciselures ou cannelures (voy. RIFLARD 1).
Les Gracques, fondus au sable, ont été riflés outre mesure ; sous prétexte d'effacer les bavures, on a donné au travail du sculpteur un accent uniforme qui ne pouvait se rencontrer ni dans la terre, ni dans le plâtre [G. PLANCHE, Revue des Deux-Mondes, 16 sept. 1855, p. 1153]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Si se trenchierent, si cume fud lur usages, de cultels, et riflerent la charn jesque il furent sanglenz [, Rois, p. 317]
  • XIVe s.
    Vous estes bonnes gens, on vous doit bien loer ; Vous avez bien à boire et très bien à rifler [, Guesclin. V. 7192]
  • XVe s.
    Tout le plat pays estoit rifflé [FROISS., II, II, 40]
    Et les coups s'en vont à neant en riflant parmy les escus [, Perceforest, t. I, f° 45]
    [Les femmes] à tous propos, Sans nul repos, Sont demandantes.... Mais ravissantes, Rifflantes, Puis tournant le dos [GUILL. D'ALEXIS, Blason des faulses amours, édit. goth. de RAULIN GAULTIER, f° 15, recto.]

ÉTYMOLOGIE

  • Autre forme de rafler.

rifler

Rifler, Rapere.