rivé, ée

RIVÉ, ÉE

(ri-vé, vée) part. passé de river
Dont on a abattu la pointe.
Le fer de son épée est rivé par le bout [DANCOURT, Sancho Pança, V, 1]
Fig. Fixé comme un clou dont on a rivé la pointe, enchaîné.
L'eunuque rivé pour jamais à la porte où il est attaché [MONTESQ., Lett. pers. 34]