river

river

v.t. [ de rive ]
1. Rabattre et aplatir à coups de marteau la pointe d'un clou, d'une goupille, d'un rivet sur la surface d'où elle pointe.
2. Assujettir au moyen de rivets ; riveter : River deux tôles ensemble.
Être rivé à qqch,
ne pas pouvoir le quitter : Elle est rivée à son manuscrit toute la journée.
River son clou à qqn,
Fam. le faire taire par un argument sans réplique.

river

(ʀive)
verbe transitif
figuré empêcher de bouger Le travail la rive à son bureau. Il est rivé au lit à cause de sa maladie.

river


Participe passé: rivé
Gérondif: rivant

Indicatif présent
je rive
tu rives
il/elle rive
nous rivons
vous rivez
ils/elles rivent
Passé simple
je rivai
tu rivas
il/elle riva
nous rivâmes
vous rivâtes
ils/elles rivèrent
Imparfait
je rivais
tu rivais
il/elle rivait
nous rivions
vous riviez
ils/elles rivaient
Futur
je riverai
tu riveras
il/elle rivera
nous riverons
vous riverez
ils/elles riveront
Conditionnel présent
je riverais
tu riverais
il/elle riverait
nous riverions
vous riveriez
ils/elles riveraient
Subjonctif imparfait
je rivasse
tu rivasses
il/elle rivât
nous rivassions
vous rivassiez
ils/elles rivassent
Subjonctif présent
je rive
tu rives
il/elle rive
nous rivions
vous riviez
ils/elles rivent
Impératif
rive (tu)
rivons (nous)
rivez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais rivé
tu avais rivé
il/elle avait rivé
nous avions rivé
vous aviez rivé
ils/elles avaient rivé
Futur antérieur
j'aurai rivé
tu auras rivé
il/elle aura rivé
nous aurons rivé
vous aurez rivé
ils/elles auront rivé
Passé composé
j'ai rivé
tu as rivé
il/elle a rivé
nous avons rivé
vous avez rivé
ils/elles ont rivé
Conditionnel passé
j'aurais rivé
tu aurais rivé
il/elle aurait rivé
nous aurions rivé
vous auriez rivé
ils/elles auraient rivé
Passé antérieur
j'eus rivé
tu eus rivé
il/elle eut rivé
nous eûmes rivé
vous eûtes rivé
ils/elles eurent rivé
Subjonctif passé
j'aie rivé
tu aies rivé
il/elle ait rivé
nous ayons rivé
vous ayez rivé
ils/elles aient rivé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse rivé
tu eusses rivé
il/elle eût rivé
nous eussions rivé
vous eussiez rivé
ils/elles eussent rivé

RIVER

(ri-vé) v. a.
Abattre la pointe d'un clou sur l'autre côté de l'objet qu'il perce, et l'aplatir pour le fixer. Fig. River à quelqu'un son clou, faire qu'il ne puisse résister, répliquer.
Quand l'un d'eux [César].... De ces roches du ciel voisines Descendra, pour aller trouver Son gendre [Pompée], et son clou lui river [SCARR., Virg. VI]
Vous avez fort bien fait de lui river son clou ; C'est bien à faire à lui de vous appeler fou ! Et vous deviez encor lui mieux laver la tête [REGNARD, le Distr. IV, 7]
Fig. Fixer, comme on fixe un clou.
Ne craignons point de répéter ce qu'il est nécessaire de savoir ; il y a des choses qu'il faut river dans la tête des hommes à coups redoublés [VOLT., Lett. d'Argental, 12 mai 1766]
L'homme naît, vit, meurt avec toi : Chacun des anneaux de sa vie, ô Christ, est rivé par ta foi [LAMART., Harm. III, 5]
River les fers, les chaînes de quelqu'un, rendre son esclavage plus assuré.
Au défaut de la foi, la politique même Ne t'apprit-elle pas à river dans le ciel La chaîne qui retient l'indocile mortel ? [MASSON, Helvétiens, V]
Le marteau de la tyrannie Sur les autels rive nos fers [BÉRANG., Escl. gaul.]
On proscrit pour confisquer ; et les mains des confiscateurs, teintes de sang, pleines d'or, rivent les fers de la nation [VILLEMAIN, Souven. cont. les Cent-Jours, X]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li pieur anemi [les pires ennemis] de tous sunt li privé, Et cil trois [ennemis] sunt à nous si joint et si rivé, Et de nous decevoir si duit et abrivé.... [J. DE MEUNG, Test. 1424]
    Au dolereus gibet d'enfer Où sera pris et mis en fer, Rivés en aniaus pardurables Devant le prince des deables [, la Rose, 19473]
  • XVe s.
    Disans que les Bourguignons estoient fiers en leurs parolles, mais qu'ilz leur avaient bien rivé le clou [COMM., IV, 11]
  • XVIe s.
    .... d'avoir si bien rivé les clous au duc de Sommerset en plain conseil d'Angleterre, leur roy present, sur l'honneur de la nation françoise [CARL., II, 6]
    Rivez ce clou, et alors il tiendra ferme [PALSGR., p. 690]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, river le lit, replier la couverture en dedans. Diez pense qu'il vient du germanique : ancien scandinave, rîfa ; danois, rive, passer le râteau, c'est-à-dire ôter tout ce qui est saillant. Le sens n'est pas très satisfaisant. Il y avait un autre river, en provenç. ribar, qui signifiait arriver : La barge fu moult bien rivée, Blancandin. C'est de ce river que rob. Estienne (Gramm. franç. p. 111, dans LACURNE) faisait venir river un clou ; sens qui n'est pas non plus satisfaisant.

river

RIVER. v. tr. T. d'Arts. Abattre la pointe d'un clou sur l'autre côté de l'objet qu'il perce et l'aplatir pour la fixer. On ne peut arracher ce clou, il est rivé.

Fig. et fam., River à quelqu'un, son clou, Lui répondre vertement, en sorte qu'il n'ait rien à répliquer. Je lui ai bien rivé son clou.

RIVER signifie aussi Fixer solidement, étroitement. River une plaque. River les anneaux d'une chaîne.

Fig., River les fers, les chaînes de quelqu'un, Rendre son esclavage plus assuré, plus durable. Il n'est usité que dans le style soutenu.

river

River un clou.

river


RIVER, v. a. Abattre la pointe d'un clou sur l'aûtre côté du bois ou du fer qu'il perce, et l' aplatir de manière qu'il forme comme une autre tête. Voy. CLOU.

Synonymes et Contraires

river

verbe river
1.  Assembler avec des rivets.
2.  Littéraire. Attacher étroitement à.
ancrer, attacher, clouer -familier: coller, ficher -littéraire: enchaîner.
Traductions

river

Fluss

river

Река

river

river

Řeka

river

הנהר

river

แม่น้ำ

river

[ʀive] vt [+ plaques] → to rivet together; [+ clou, pointe] → to clinch
être rivé sur, être rivé à (fig) → to be riveted on, to be riveted to
Il a passé la journée les yeux rivés sur l'horloge → He spent the whole day with his eyes riveted on the clock.