rocher

rocher

n.m.
1. Grande masse de pierre dure, génér. escarpée ; éminence rocheuse : Plonger d'un rocher. Le rocher de Gibraltar. Il a fallu creuser dans le rocher.
2. Gâteau ou bouchée au chocolat ayant l'aspect rugueux de certains rochers.
3. Partie de l'os temporal.

rocher


Participe passé: roché
Gérondif: rochant

Indicatif présent
je roche
tu roches
il/elle roche
nous rochons
vous rochez
ils/elles rochent
Passé simple
je rochai
tu rochas
il/elle rocha
nous rochâmes
vous rochâtes
ils/elles rochèrent
Imparfait
je rochais
tu rochais
il/elle rochait
nous rochions
vous rochiez
ils/elles rochaient
Futur
je rocherai
tu rocheras
il/elle rochera
nous rocherons
vous rocherez
ils/elles rocheront
Conditionnel présent
je rocherais
tu rocherais
il/elle rocherait
nous rocherions
vous rocheriez
ils/elles rocheraient
Subjonctif imparfait
je rochasse
tu rochasses
il/elle rochât
nous rochassions
vous rochassiez
ils/elles rochassent
Subjonctif présent
je roche
tu roches
il/elle roche
nous rochions
vous rochiez
ils/elles rochent
Impératif
roche (tu)
rochons (nous)
rochez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais roché
tu avais roché
il/elle avait roché
nous avions roché
vous aviez roché
ils/elles avaient roché
Futur antérieur
j'aurai roché
tu auras roché
il/elle aura roché
nous aurons roché
vous aurez roché
ils/elles auront roché
Passé composé
j'ai roché
tu as roché
il/elle a roché
nous avons roché
vous avez roché
ils/elles ont roché
Conditionnel passé
j'aurais roché
tu aurais roché
il/elle aurait roché
nous aurions roché
vous auriez roché
ils/elles auraient roché
Passé antérieur
j'eus roché
tu eus roché
il/elle eut roché
nous eûmes roché
vous eûtes roché
ils/elles eurent roché
Subjonctif passé
j'aie roché
tu aies roché
il/elle ait roché
nous ayons roché
vous ayez roché
ils/elles aient roché
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse roché
tu eusses roché
il/elle eût roché
nous eussions roché
vous eussiez roché
ils/elles eussent roché

ROCHER1

(ro-ché ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des ro-ché-z escarpés ; au XVIe siècle, Palsgrave, p. 63, écrit rochier et prononce l'i et l'r) s. m.
Masse de pierre, ordinairement élevée et escarpée. Le pied d'un rocher.
Comme un oiseau ravissant qu'on irait chercher parmi ses rochers et dans son nid [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Les cris que les rochers renvoyaient plus affreux [RAC., Mithr. II, 3]
Ariane aux rochers contant ses injustices [de Thésée] [ID., Phèd. I, 1]
Sur un rocher désert, l'effroi de la nature, Circé, pâle, interdite et la mort dans les yeux.... [J. B. ROUSS., Cantate, Circé.]
Cette Samothrace, qu'on appelle aujourd'hui Samandrochi, est un rocher recouvert d'un peu de terre stérile, habitée par de pauvres pêcheurs [VOLT., Dict. phil. Samothrace.]
Ce rocher, qui est impénétrable au fer de vos instruments, est un crible percé de plus de trous qu'il n'a de matière [ID., Dict. phil. Apparence.]
À environ neuf kilomètres de Tchi-el-Minar l'ancienne Persépolis, on voit des figures gigantesques sculptées en demi-relief sur un rocher taillé à pic dans toute sa hauteur [MONGEZ, Inst. Mém. litt. et beaux-arts, t. IV, p. 193]
L'île d'Ormus, à l'embouchure du golfe Persique, paraît être un rocher de sel [AL. BRONGNIART, Traité de min. t. I, p. 133]
Fig. Parler aux rochers, parler à des gens qui ne sont point touchés de ce qu'on dit.
J'eus un aveu formel sur chaque article ; toutefois je parlais aux rochers [SAINT-SIMON, 304, 214]
Fig. Cœur de rocher, âme de rocher, personne dure, insensible.
Parler de l'hyménée à ce cœur de rocher.... [CORN., Mél. I, 1]
Une âme de rocher ne s'en fût pas sauvée, Tant elle avait d'appas... [ID., le Ment. II, 5]
Fig. Un rocher, une âme insensible.
Je suis plus rocher que vous n'êtes, De le voir, et n'être pas mort [MALH., V, 20]
Non que j'espère encore amollir ce rocher Que ni respects ni vœux n'ont jamais su toucher [CORN., Perthar. IV, 1]
J'ai peint votre respect, votre amour, votre ennui ; Mais le plus dur rocher est moins rocher que lui [ROTR., Antig. V, 2]
Fig. et familièrement. Faire fendre les rochers, être très pathétique.
Nous nous écrivions d'un pathétique à faire fendre les rochers [J. J. ROUSS., Conf. I]
Rocher artificiel, amas de pierres qui imite un rocher naturel.
Il se dit quelquefois d'une citadelle située sur un rocher, sur une montagne.
Un seul rocher ici lui coûte plus de têtes.... [RAC., Alex. II, 2]
Terme de marine. Petit îlot.
Rocher d'eau, fontaine qui figure un rocher.
Terme d'anatomie. Une des trois portions de l'os temporal, ainsi dite à cause de sa dureté.
Terme d'alchimie. Rocher des philosophes, fourneau chimique.
Genre de coquilles univalves (synonyme de murex). Rocher trompette, un des noms vulgaires du triton émaillé, qui était le murex triton de Linné, dit aussi trompette marine et conque de triton (mollusques).
Masse de mousse qui s'étend sur la bière quand cette liqueur commence à fermenter.
10° Rocher de confitures, assemblage de plusieurs filets confits d'écorce de citron et d'orange.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Rochiers e derubes [précipices] esteient merveillus puignanz et tranchanz, par unt Jonathas dut venir al ost [, Rois, p. 45]
  • XVIe s.
    Ceuxmesmes qui estoient tombez du rocher retournerent à l'eschalade [D'AUB., Hist. II, 264]
    Elle [la baleine] va errant çà et là, et souvent se froissant contre les rochiers, comme un vaisseau qui n'a point de gouvernail [MONT., II, 195]

ÉTYMOLOGIE

  • Rocher représente une forme latine roccarius, de rocca, roche ; provenç. rochier, rocat.

ROCHER2

(ro-ché) v. a.
Environner de borax les parties qu'on veut souder.
V. n. L'argent roche, se dit lorsque, laissant refroidir à l'air l'argent qui a absorbé de l'oxygène, au moment de la solidification du métal, le gaz, en se dégageant, détermine une projection d'argent qui se solidifie en formant une sorte de végétation.
Mousser, en parlant de la bière qui fermente, par assimilation avec le rochage de l'argent.

ÉTYMOLOGIE

  • Roche 2.

ROCHER3

(ro-ché) s. m.
Nom donné en Normandie aux ovaires des poules. Une cuisinière dit qu'une poule qu'elle a vidée a le rocher bien garni.

ÉTYMOLOGIE

  • Se rattacherait-il à rogue, œufs de poisson ?

rocher

ROCHER. n. m. Masse de pierre dure, escarpée. Un rocher escarpé. Le pied d'un rocher. La pointe d'un rocher. Des bancs de rochers. Une fontaine qui sort d'un rocher. Ce passage est dangereux, il y a des rochers sous l'eau, à fleur d'eau. Son navire s'est brisé contre un rocher. Un rocher battu des flots. Ferme comme un rocher. Dur comme un rocher.

Rocher artificiel, Amas de pierres disposées de manière à imiter un rocher.

Fig., Un coeur de rocher, un rocher, Un coeur dur, insensible.

Fig. et fam., Parler aux rochers, Parler à des gens qui ne sont point touchés de ce qu'on leur dit.

ROCHER désigne, en termes d'Anatomie, Une des trois parties de l'os temporal, qui est très forte et très dure. L'oreille interne est établie dans le rocher.

Synonymes et Contraires

rocher

nom masculin rocher
Masse de pierre dure.
Traductions

rocher

Fels, Felsen, Steinmasse, Steinrock, boulderrots, rotsblok, kei, rotsbeen, steenאבן (נ), חלמיש (ז), טרש (ז), כף (ז), מעוז (ז), מצוק (ז), סלע (ז), צוק (ז), צור (ז), אֶבֶן, חַלָּמִישׁ, כַּף, מָצוֹק, סֶלַע, צוּק, צוּר, סלעrotspedra, penyal, rocaskála, kámenklippe, stenβράχοςroko, ŝtonegoroca, piedrakallio, kivisziklabaturoccia, masso, rupe, sassopetra, saxumrocha, rochedo, pedrastâncăскалá, каменьklippa, stenصَخْرkamen암석, 바위steinkamieńหินtaşđá石块Рок (ʀɔʃe)
nom masculin
gros morceau de pierre escalader un rocher

rocher

[ʀɔʃe] nm
(= pierre) → rock
(ANATOMIE)petrosal bone