roger-bontemps

ROGER-BONTEMPS

(ro-jé-bon-tan) s. m.
Personne qui vit sans aucune espèce de souci.
Autrefois on ne voyait pas tant de crocheteurs par le monde.... de nourrices avant le temps, de plaisans, de rogers-bontemps, [, Le donnez-vous garde du temps qui court, vers 1615]
Je suis encore une jeunesse.... et d'humeur folichonne, un roger-bontemps [MARIV., l'Épreuve, sc. 2]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Estoit devenu si gras et enflambé qu'il ressembloit un droit Roger Bontems [, Nuits de Straparole, t. II, p. 24]
    Roger bon temps, que nous pratiquons pour denoter l'homme de bonne chere, est ainsi dit par abus, au lieu de rouge bontemps [PASQ., Rech. VIII, p. 753, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Roger, de la maison des Bontemps, fort illustre dans le Vivarez, dans laquelle le nom de Roger était toujours affecté à l'aîné. Le chef de cette famille fut un homme fort estimé pour sa valeur, sa belle humeur et sa bonne chère ; on tint à gloire de l'imiter, et plusieurs se firent par honneur appeler Roger Bontemps.