rognement

ROGNEMENT

(ro-gne-man) s. m.
Action de rogner. Effet de cette action.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    En ce roignement [épamprement] l'on ira retenu jusques là que de n'en coupper par trop [O. DE SERRES, p. 175]