romancier

romancier, ère

n.
Auteur de romans.

ROMANCIER

(ro-man-sié ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des romanciers habiles) s. m.
Nom donné aux auteurs des anciens romans en vieux langage.
Villon sut le premier.... Débrouiller l'art confus de nos vieux romanciers [BOILEAU, Art p. I]
Auteur de romans modernes.
Le divertissement du lecteur, que le romancier habile semble se proposer pour but, n'est qu'une fin subordonnée à la principale, qui est l'instruction de l'esprit et la correction des mœurs [HUET, De l'origine des romans, p. 4]
Romancière, femme qui compose des romans.
Mlle de Scudéri était la grande romancière du temps, et jouissait d'une réputation fabuleuse [CHATEAUBR., dans le Dict. de DOCHEZ.]
Fig. Il se dit de celui dont les idées, les théories sont chimériques comme un roman.
Ces physiciens romanciers, qui, prenant leur imagination pour le livre de la nature, érigent leurs visions en découvertes et leurs songes en systèmes suivis [MARMONTEL, Œuv. t. VI, p. 234]

ÉTYMOLOGIE

  • Romance, dans le sens de récit ; ital. romanziere.

romancier

ROMANCIER, IÈRE. n. Celui, celle qui écrit des romans. Balzac est notre grand romancier.

Il s'est dit aussi des Auteurs français qui ont écrit au moyen âge.

Traductions

romancier

(ʀɔmɑ̃sje) masculin

romancière

novelistמחבר רומאנים (ז), מספר (ז)romanschrijver/-schrijfster, romanschrijverNovelist, Romanschriftstellerμυθιστοριογράφοςnovelistaromaanikirjailijanovelis小説家소설가романист, писатель-романистtiểu thuyết gia, người viết tiểu thuyết小说家رُوَائِيّromanopisecromanforfatterromanopisacscrittoreromanforfatterpowieściopisarzromancistaromanförfattareนักแต่งนวนิยายromancıписател小說家 (ʀɔmɑ̃sjɛʀ) féminin
nom
personne qui écrit des romans

romancier

[ʀɔmɑ̃sje, jɛʀ] nm/fnovelist