rongement

RONGEMENT

(ron-je-man) s. m.
Action de ronger ; état de ce qui est rongé.
Le café fort, et beaucoup, me ressuscite ; il me cause une cuisson, un rongement singulier qui n'est pas sans plaisir, [, Lettre de Napoléon au docteur Arnott.]
Fig. Un rongement d'esprit. Ce souvenir était pour lui un rongement perpétuel.
Oh ! n'est-ce pas assez de la pâle vieillesse, De tous les rongements de la vie en faiblesse ?... [BARBIER, ïambes, l'Amour de la mort.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les malades sentent un rongement d'intestins, avec grande pesanteur et ardeur d'estomach [PARÉ, XXIII, 44]

rongement

Rongement, Rosio.

Traductions