rorte

Recherches associées à rorte: rote, torte

RORTE

(ror-t') s. f.
Nom, dans la Loire-Inférieure, d'un lien d'osier.
J.... était occupé à disposer un lien d'osier vulgairement appelé rorte, pour cueillir des choux ; sa belle-sœur lui ayant dit : " Vous aurez de quoi faire un bon fagot, " - " Oui, répondit-il, et j'ai aussi de quoi rorter les femmes et les filles. " Et en même temps, s'approchant de sa femme, il lui porta deux vigoureux coups de la rorte qu'il avait à la main, puis lui enlaçait le cou avec le nœud coulant qu'il avait formé [, Gaz. des Trib. 18 juin 1876, p. 596, 2e col.]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Hars et roertres pour porter lierre et houx [DU CANGE, roorta.]
    Lesquelx avoient mis au col du suppliant une rorte de bois, qui lui lioit le col et les jambes [ID., ib.]
  • XVe s.
    Des reortes et des perches pour tendre et pour latter un tect à bestes [DU CANGE, reorta.]

ÉTYMOLOGIE

  • Aunis, riorte ; du lat. retorta, sous-entendu virga, verge, branche retordue (voy. RETORDRE).