rostral, ale

ROSTRAL, ALE

(ro-stral, stra-l') adj.
Terme d'antiquité romaine. Couronne rostrale, couronne donnée à celui qui avait gagné une victoire navale, ou qui s'était élancé le premier dans une galère ennemie. Colonne rostrale, colonne érigée à Rome, en l'honneur de Duillius, après la victoire qu'il remporta sur la flotte carthaginoise ; colonne ainsi dite parce qu'elle était ornée des becs ou rostres des galères prises dans le combat. Par extension, il se dit de toute colonne à l'imitation de celle de Duillius. Sur la place de la Concorde, à Paris, les becs de gaz sont posés sur des colonnes rostrales.
Terme de zoologie. Qui s'insère sur un rostre. Qui a la forme d'un bec.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. rostralis, de rostrum, bec, éperon de navire.