roulement

roulement

n.m.
1. Action de rouler ; mouvement de ce qui roule : Le roulement d'une boule de billard.
2. Bruit, son sourd et continu évoquant un objet, un véhicule qui roule : Le roulement du tonnerre nous a empêchés de dormir.
3. Organe destiné à réduire les frottements, dans un système mécanique en rotation : Un roulement à billes.
4. Circulation et utilisation de l'argent pour les transactions, pour les paiements : Le roulement des capitaux.
5. Succession de personnes, d'équipes, dans un travail : Le roulement du personnel rotation
Par roulement,
à tour de rôle : Ils tiennent la caisse par roulement.

ROULEMENT

(rou-le-man) s. m.
Mouvement de ce qui roule. Le roulement d'une voiture sur le pavé.
Roulement d'yeux, mouvement par lequel on tourne les yeux de côté et d'autre, en sorte que la vue paraît égarée. Les roulements d'yeux de ce maniaque. Il se dit d'un mouvement d'yeux où se voit de l'affectation.
Quelque baissement de tête, un soupir mortifié, et deux roulements d'yeux rajustent dans le monde tout ce qu'ils [les faux dévots] peuvent faire [MOL., le Festin, V, 2]
Et ses roulements d'yeux et son ton radouci N'imposent qu'à des gens qui ne sont pas d'ici [ID., Mis. I, 2]
Terme de musique. Tons différents poussés d'une même haleine, soit en montant, soit en descendant. Un beau roulement de voix.
Bruit d'un ou plusieurs tambours que l'on bat à coups égaux et pressés, de sorte que le son semble continu à l'oreille. Faire un roulement.
Il se dit du bruit continu du tonnerre, ou d'un bruit comparé à celui du tonnerre.
Le cri des aigles, le ramage entrecoupé de quelques oiseaux, et le roulement des torrents qui tombent de la montagne [J. J. ROUSS., 5e promen.]
Déjà le tonnerre faisait entendre ses lugubres roulements, lorsqu'ils arrivèrent à l'entrée du vallon [BERN. DE ST-P., Chaum. ind.]
[Dans une chute d'aérolithes] ils entendirent tout à coup dans l'air un bruit de tonnerre extraordinaire, accompagné d'un roulement semblable à celui d'un grand feu dans une cheminée [BIOT, Inst. Mém. scienc. 1806, 2e sem. hist. p. 240]
À peine l'empereur avait-il passé le fleuve [Niémen], qu'un bruit sourd avait agité l'air ; bientôt le jour s'obscurcit, le vent s'éleva et nous apporta les sinistres roulements du tonnerre [SÉGUR, Hist. de Nap. IV, 2]
Fig. Terme de commerce. Circulation ordinaire des espèces. Roulement de fonds, circulation rapide d'une certaine quantité d'argent. Fonds de roulement, fonds destiné à pourvoir aux dépenses courantes.
Fig. Action de se remplacer alternativement dans certaines fonctions, etc. Il se fait un roulement annuel dans les tribunaux entre les chambres dont ils sont composés.
Terme de métallurgie. Campagne d'un fourneau, temps que dure le travail depuis la mise en feu jusqu'à la cessation.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Heureux.... qui se laisse mollement rouler aprez le roulement celeste ! [MONT., III, 64]

ÉTYMOLOGIE

  • Rouler.

roulement

ROULEMENT. n. m. Mouvement de ce qui roule. Le roulement de cette voiture fait grand bruit sur le pavé.

Roulement d'yeux, Mouvement par lequel on tourne les yeux de côté et d'autre, en sorte que la vue paraît égarée. Il faisait des grimaces et des roulements d'yeux à faire peur. Il se dit aussi d'un Mouvement d'yeux fait avec affectation. Cet hypocrite faisait des roulements d'yeux.

En termes de Commerce, Fonds de roulement, Fonds destiné aux dépenses courantes. Roulement de fonds, Circulation rapide d'une certaine quantité d'argent. Il se fait dans cette maison un grand roulement de fonds.

ROULEMENT se dit, en termes de Mécanique, d'un Mécanisme permettant aux roues de rouler plus facilement. Un roulement à billes.

Il se dit encore du Bruit produit par ce qui roule. Le roulement des voitures.

Il se dit, par analogie, du Bruit formé par un ou par plusieurs tambours que l'on bat continuellement à coups égaux et pressés. Un roulement de tambour.

Il se dit également du Bruit du tonnerre. Le roulement du tonnerre. On entendait de lointains roulements de tonnerre.

Il se dit, au figuré, de l'Action de se remplacer alternativement dans certaines fonctions. Il se fait un roulement annuel dans les tribunaux entre les diverses chambres dont ils sont composés. Établir un roulement.

roulement

Roulement, Volutatus, huius volutatus, Volutatio.

Roulement de rouës, Circumactus rotarum.

Synonymes et Contraires

roulement

nom masculin roulement
1.  Bruit sourd et continu.
2.  Fait de se succéder.
Traductions

roulement

roll, bearing, circulation, rotation, rumbleגלגול (ז)gerommel, (het) rollen, circulatie, geroffel, toerbeurtrotamento, rotazione, rotolamento (ʀulmɑ̃)
nom masculin
1. fait de se remplacer dans un travail le roulement de la main-d'œuvre
2. bruit qui dure un roulement de tonnerre un roulement de tambour

roulement

[ʀulmɑ̃] nm
(= rotation) → rotation; [personnel] → turnover; [capitaux] → circulation
par roulement → in rotation
(= bruit) → rumbling, rumble
roulement de tambour → drum roll
roulement de tonnerre → roll of thunder
(= mouvement) roulement d'yeux → rolling of the eyes
roulement à billes nmball bearings pl