roulette

roulette

n.f. [ de roue ]
1. Petite roue fixée sur un objet, sous le pied d'un meuble : Une table à roulettes.
2. Fam. Fraise utilisée par le dentiste.
3. Petite roue dentée montée sur un manche, servant à imprimer des marques sur une surface, en couture, en cuisine.
4. Jeu de casino dans lequel le gagnant est désigné par une boule que l'on fait rouler dans un plateau creux divisé en cases marquées de chiffres.
Aller ou marcher comme sur des roulettes,
Fam. ne rencontrer aucun obstacle, en parlant d'une affaire, d'un travail.

ROULETTE1

(rou-lè-t') s. f.
Petite roue ou petite boule de bois, de fer, etc. fixée au pied d'un lit, d'un fauteuil, d'une machine quelconque, et servant à les faire rouler. Un lit à roulettes. Les roulettes d'un fauteuil.
J'ai vu de très gros livres sous lesquels on avait mis des roulettes [LESNÉ, la Reliure, p. 139]
Fig. et familièrement. Cela va comme sur des roulettes, cette affaire marche facilement, sans obstacle.
Roulette d'enfant, machine roulante qui est une planche percée à son milieu et portée sur quatre pieds et quatre roulettes ; l'enfant est placé dans le trou, debout, ne pouvant tomber, et il marche en faisant rouler la machine.
Petit lit fort bas qu'on peut mettre sous de grands lits.
Voy. VINAIGRETTE, chaise à porteurs.
Petite roue de fer dentelée, à l'usage du cirier et du pâtissier.
Terme de reliure. Tout fer qui a la figure d'une roulette, et qui sert à pousser de simples filets ou des dessins plus ou moins variés.
Petite roue à l'usage de l'imprimeur sur porcelaine et sur faïence.
Instrument dit aussi marguerite, employé pour assouplir les cuirs.
Marteau du tailleur de pierres à fusil.
10° Curseur d'un métier à bas.
11° Terme de géométrie.
Roulette ou cycloïde, chemin que fait en l'air le clou d'une roue, quand elle roule de son mouvement ordinaire, depuis que ce clou commence à s'élever de terre, jusqu'à ce que le roulement continu de la roue l'ait rapporté à terre, après un tour entier achevé ; supposant que la roue soit un cercle parfait, le clou un point dans sa circonférence, et la terre parfaitement plane [PASC., Hist. de la roulette. Le feu P.]
Mersenne, minime, fut le premier qui la remarqua environ l'an 1615, en considérant le roulement des roues, ce fut pourquoi il l'appela roulette [ID., ib.]
12° Bécassine.
13° Genre de coquilles univalves établi par Lamarck.
14° Nom, à Rouen, d'un petit pain au lait.

ÉTYMOLOGIE

  • Féminin de roulet, qui est un diminutif de l'ancien roule, qui signifiait rouleau (voy. RÔLE) ; wallon, rôlett.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. ROULETTE. Ajoutez :
    15°
    Nom, à Paris, du bureau d'octroi, qui, bien que construit en pierre, a gardé le nom d'autrefois lorsque les commis de la ferme générale se tenaient, aux portes de Paris, dans des baraques de bois peintes en rouge, montées sur roues, que l'on transportait facilement d'un point à un autre [MAXIME DU CAMP, Rev. des Deux-Mondes, 1er févr. 1874, p. 521]

ROULETTE2

(rou-lè-t') s. f.
Jeu de hasard qui se joue sur une table, avec une petite boule, poussée le long d'une rigole ; d'où, sortant entre diverses petites buttes contre lesquelles son mouvement la fait heurter, elle va se rendre dans un des portiques noirs ou blancs, qui font gagner s'ils sont de la couleur de la boule, et perdre s'ils n'en sont pas.
Mme de Vaudemont fut avec le roi voir la roulette où Mme la duchesse de Bourgogne allait [SAINT-SIMON, 178, 127]

ÉTYMOLOGIE

  • Rouler, à cause que les boules roulent sur la table.

roulette

ROULETTE. n. f. Petite roue de bois, de fer, de cuivre, etc., servant à faire rouler les objets auxquels elle est attachée. Les échelles de bibliothèques sont posées sur des roulettes. Les roulettes d'un lit, d'une table, d'un fauteuil. Un lit, un fauteuil à roulettes.

Fig. et fam., Cela va comme sur des roulettes se dit d'une Affaire qui marche facilement, sans lenteur et sans obstacle.

ROULETTE, en termes de Reliure, désigne un instrument de fer en forme de petite roue pour tracer des filets.

Il se dit aussi de Divers instruments en forme de petite roue, à l'usage des graveurs, des pâtissiers, des cordonniers, des corroyeurs, des brodeuses, etc.

Il se dit encore, par extension, d'un Jeu de hasard, où une petite boule d'ivoire, lancée dans un cercle divisé en soixante-seize cases numérotées en rouge et en noir, détermine le gain, suivant le numéro et la couleur de la case où elle s'arrête. Il perdit tout son argent à la roulette.

Il se dit aussi de l'Appareil qui sert à ce jeu.

En termes de Géométrie, il désigne la Ligne courbe que décrit un point de la circonférence d'un cercle qui roule sur un plan. Pascal a composé un Traité de la roulette. On dit plutôt aujourd'hui Cycloïde.

Traductions

roulette

roulette, caster, castor, drillרולטה (נ)roulette, boor, rolletje, rolwieltjeRoulett, Rouletteroulette, rotella, trapanoرُوليتruletarouletteρουλέταruletarulettiruletルーレット룰렛rulettruletaroletaрулеткаroulettเกมส์พนันรูเลทท์ruletmôn chôi Roulette轮盘赌рулетка (ʀulɛt)
nom féminin
1. petite roue une table à roulettes
2. instrument du dentiste roulette du dentiste découper la pizza avec une roulette
3. jeu qui se joue avec une petite boule jouer à la roulette

roulette

[ʀulɛt] nf [table, fauteuil] → castor
à roulettes → on castors
[pâtissier] → pastry wheel
(= jeu) la roulette → roulette
roulette russe nfRussian roulette