rubrique

Recherches associées à rubrique: consœur, cordialement, crapule, malgré, toujours

rubrique

n.f. [ du lat. rubrica, titre en rouge, de ruber, rouge ]
1. Indication de la matière traitée dans un article, dans un ouvrage : Les rubriques d'une encyclopédie.
2. Catégorie d'articles sur un sujet déterminé paraissant régulièrement dans un journal : Elle tient la rubrique sportive. chronique
3. Catégorie dans laquelle on classe qqch : Ces dépenses sont à regrouper sous la rubrique « loisirs » chapitre

RUBRIQUE

(ru-bri-k') s. f.
Terre rouge dont les chirurgiens se servaient autrefois pour étancher le sang.
Sorte de craie rouge dont les charpentiers frottent la corde avec laquelle ils marquent ce qu'il faut ôter des pièces de bois à équarrir. Ocre rouge artificielle.
Titres des livres de droit civil et canon, qu'autrefois on écrivait en rouge.
Si vous avez besoin de lois et de rubriques, Je sais le Code entier avec ses Authentiques [CORN., Ment. I, 6]
Dans l'Église, les rubriques, les règles selon lesquelles on doit célébrer la liturgie et l'office divin, parce que, dans les missels, les rituels, les bréviaires, etc. on les a communément écrites en lettres rouges. Il sait les rubriques par cœur.
Sur la parole de celui qui a écrit les rubriques de l'Ordre romain, je ne nie point du tout qu'on ait mêlé le pain sacré dans du vin qui ne l'était pas [BOSSUET, Déf. de la trad. sur la communion, II, 40]
Petites règles, imprimées ordinairement en rouge dans le corps du bréviaire, et enseignant ce qu'il faut dire dans les divers temps de l'année à chacune des heures canoniales.
Par extension. Titre, date qui, dans les journaux, indique le lieu d'où une nouvelle est venue. Cette nouvelle est sous la rubrique de Londres. Indication fausse du lieu de la publication d'un livre. Beaucoup de livres imprimés en France portent la rubrique de Genève, de la Haye ou de Londres.
Familièrement. Méthodes, règles, pratiques anciennes.
On n'y sait guère alors que la vieille rubrique [CORN., Galerie, I, 7]
Les grands en toutes choses se forment et se moulent sur de plus grands, qui, de leur part, pour n'avoir rien de commun avec leurs inférieurs, renoncent volontiers à toutes les rubriques d'honneurs et de distinctions dont leur condition se trouve chargée [LA BRUY., XIV]
Moins circonspect à son égard [d'une dame] qu'au mien, il mettait en œuvre avec elle les rubriques communes de la galanterie [Mme DE STAAL, Mém. t. I, p. 72]
Voilà ses sots discours, toujours même rubrique [DUFRÉNY, Dédit, I, 1]
Fig. et familièrement. Ruses, finesses.
Il n'a pas affaire à un sot, et vous savez des rubriques qu'il ne sait pas [MOL., Méd. malgré lui, III, 7]
Vous y savez, monsieur, d'admirables rubriques [TH. CORN., Amour à la mode, I, 3]
C'est dans cette occasion qu'il me fit voir qu'il était consommé dans toutes sortes de rubriques [LESAGE, Guzm. d'Alf. VI, 3]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et totes les rubriches estoient escrites, chascune par soi vermeilles [, Ass. de Jerus. I, 25]
  • XIVe s.
    La premiere rebriche est de l'ordenance du premier traitié [H. DE MONDEVILLE, f° 1]
  • XVe s.
    Et en effet, de ces droitz cy, Toute la premiere rubriche, C'est, de jure naturali [COQUILL., Droits nouv.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. espagn. et ital. rubrica ; du lat. rubrica, [terre] rouge, de ruber, rouge.

rubrique

RUBRIQUE. n. f. Sorte de terre rouge dont les chirurgiens se servaient autrefois pour étancher le sang et pour faire des emplâtres siccatifs.

Il se dit aussi d'une Sorte de craie rouge dont les charpentiers frottent la corde avec laquelle ils marquent ce qu'il faut ôter des pièces de bois qu'ils veulent équarrir.

Il se dit encore de Titres, d'indications en lettres rouges qui se trouvent dans les manuscrits anciens et aujourd'hui encore dans les missels, les bréviaires, etc.

Il se dit par extension, en termes de Liturgie, des Règles qui président à l'Office. Il sait ses rubriques par coeur.

Il se dit en outre des Titres qui sont dans les livres de droit civil, de droit canon, parce qu'autrefois on les écrivait en rouge.

Il désigne encore l'indication du lieu où un livre a été publié. Ce livre a été imprimé à Paris, sous la rubrique Genève.

En termes de Journalisme, il désigne un Genre, une catégorie d'articles. On lui a confié la rubrique des théâtres. Avoir une rubrique dans un journal. Être titulaire d'une rubrique.

Il se dit figurément et familièrement des Méthodes, des règles, des pratiques anciennes. Il a suivi une vieille rubrique, de vieilles rubriques. Je ne suis point au fait de cette rubrique. Il est vieux en ce sens.

Traductions

rubrique

Rubrikcolumn, heading, rubric, header, categoryrubriek, hoofdפיליטון (ז), פִילִיטוֹןrubriekrúbricarubrikarubrikoepígrafe, títulocoluna, rubricarubrikrubrica (ʀubʀik)
nom féminin
articles de journal sur un sujet particulier la rubrique sportive

rubrique

[ʀybʀik] nf
(= titre, catégorie) → heading
(PRESSE) (= article) → column