ruse

ruse

n.f.
1. Procédé habile dont on se sert pour parvenir à ses fins : Elle a déjoué les ruses de ses adversaires manœuvre, stratagème
2. Habileté de qqn à agir de façon trompeuse, déloyale : Il a obtenu ces informations par la ruse fourberie, roublardise

RUSE

(ru-z') s. f.
Détours, expédients du lièvre, du cerf, du renard, quand on les chasse (ce qui est un des sens primitifs).
Les ruses et les moyens que les animaux sauvages mettent en œuvre pour se dérober à la recherche, ou pour éviter la poursuite et les atteintes des chiens, sont peut-être plus merveilleux que les méthodes les plus fines de l'art de la chasse [BUFF., Quadrup. t. I, p. 359]
Moyen qu'on emploie pour tromper.
La ruse la mieux ourdie Peut nuire à son inventeur Et souvent la perfidie Retourne sur son auteur [LA FONT., Fabl. IV, 11]
Tu prétends être fort habile ; En sais-tu tant que moi ? j'ai cent ruses au sac [ID., ib. IX, 14]
Ce n'est plus que la ruse aujourd'hui qui l'emporte [MOL., Mis. V, 1]
Osez - vous recourir à ces ruses grossières, Et croyez-vous les gens si privés de lumières ? [ID., ib. IV, 3]
La ruse est un talent naturel au sexe ; et, persuadé que tous les penchants naturels sont bons et droits par eux-mêmes, je suis d'avis qu'on cultive celui-là comme les autres ; il ne s'agit que d'en prévenir l'abus [J. J. ROUSS., Ém. V]
De ruse, par la ruse.
Ainsi du genre humain l'ennemi vous abuse : Ce qu'il ne peut de force, il l'entreprend de ruse [CORN., Poly. I, 1]
Fig.
À partir des choses les plus simples dans la vie, il serait aisé de prouver que nous ignorons tout, et nous voulons pénétrer dans les ruses de la sagesse ! [CHATEAUB., Génie, I, I, 3]
Ruse de guerre, moyen qu'on emploie pour tromper les ennemis sur ses desseins, sur ses opérations, etc.
Gélon était fort habile dans le métier de la guerre, surtout pour les ruses [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. I, p. 252, dans POUGENS]
Une lettre de Berthier à Kutusof, datée du premier jour de cette marche de flanc, fut à la fois une dernière tentative de paix et peut-être une ruse de guerre [SÉGUR, Hist. de Nap. IX, 1]
Ruses innocentes, petites finesses dont on se sert à bon dessein. Ruses de l'enfer, les suggestions insidieuses du démon.
Après m'avoir montré cette soif du baptême, Pour opposer à Dieu l'intérêt de Dieu même, Vous vous joignez ensemble ! ah ! ruses de l'enfer ! [CORN., Poly. V, 3]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Comment li chiens sont si sages, qu'ilz deffont toutes les ruses que les cerfs font [, Modus, f° 24, verso]
  • XVe s.
    Et quand ledit Jean estoit hors de la prison.... il rentroit en sa ruse comme devant [FROISS., II, II, 106]
    Ruses de commeres, dist Passalion, trop ay entendu [, Perceforest, t. IV, f° 109]
    Le suppliant, tout par ruse [jeu] et par esbat, comme dit est, recula un bien peu [DU CANGE, rusare.]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. RUSER ; Berry, ruse, reculement, pièce du harnais d'un cheval de trait (le sens de reculer est un des sens primitifs de ruser) ; picard, avoir des ruses, avoir beaucoup de mal à faire quelque chose.

ruse

RUSE. n. f. Finesse trompeuse, artifice. Il est plein de ruse et de malice. Il a de la ruse.

Il signifie aussi Moyen dont on se sert pour tromper. Ruse subtile, grossière. User de ruses. Je connais toutes ses ruses. Ruse de guerre.

Ruses innocentes, Certaines petites finesses qu'on emploie sans mauvaise intention.

RUSE se dit particulièrement des Détours dont le lièvre, le cerf, le renard, etc., se servent quand on les chasse.

rusé

RUSÉ, ÉE. adj. Qui a de la ruse, qui est plein de ruses. C'est un homme très rusé. Son esprit est rusé.

Fig. et fam., C'est un rusé compère se dit d'un Homme adroit, subtil et artificieux. On dit de même : Une rusée commère.

RUSÉ signifie encore Qui annonce de la finesse, de la ruse. Je me défie de son air rusé.

Il s'emploie aussi substantivement. Une petite rusée.

ruse

Ruse, f. Astu, Astutia, Calliditas, Stropha. Semble qu'il vienne de Vsus.

Ruse et finesse de guerre, Strategema.

Ruse et mestier de trouver repues franches, Ars parasitica.

O quelles ruses! Hem astutias!

Il nous a baillé toutes les ruses, Omnes maeandros quaesiuit, id est, obliquamenta viae et diuerticula. B.

S'aider de ruses, Artem adhibere.

Par ruse, Veteratorie.

Sans ruse, Incallide.

Un tour ou ruse de vieille guerre en proces ou plaidoirie, Habiletez et finesses de proces, Strategemata et antistrategemata fori, Artificia forensia, Doli forenses fabrefacti, Strategema forense, idemque veteratorium. B.

rûse


RûSE, s. f. RUSÉ, ÉE, adj. RUSER, v. n. [Rû-ze, ru-zé, zé-e, : 1er lon. au 1er, 2e e muet au subst. é fer. à l'adj. et au verbe.] Rûse, finesse, artifice. Rusé, qui a de la rûse, qui est plein de rûses. Ruser, se servir de rûses. "User de rûses. Ses rûses sont conûes. Quelle rûse! Voyez la rûse! "Rûse de guerre. "Il est bien rusé, elle est bien rusée. = Subst. "C'est un fin rusé, une fine, une petite rusée. "On dit qu'il est permis de ruser à la guerre. "Ce chicaneur rûse, ne fait que ruser.
   Le Ciel ne m'a point fait d'une étofe assez fine
   Pour faire un courtisan. Je n'en ai ni la mine,
   Ni le jeu. Je ne sais ni mentir, ni ruser,
   Je fais profession de ne rien déguiser.
       Le Flateur.
REM. Rusé, contre l'ordinaire des adjectifs terminés en é fermé, précede quelquefois le substantif. "C'est un rusé manoeuvre, un rusé matois. "Clovis, conquérant audacieux, rusé politique. Moreau. C'est que rusé est un pur adjectif, et qu'il n'est interdit qu'aux adjectifs verbaux ou aux participes employés adjectivement, de précéder le nom qu'ils afectent. Voy. ADJECTIF. V. n°. 4°.

Synonymes et Contraires

ruse

nom féminin ruse
1.  Procédé habile.
artifice, biais, ficelle, finasserie, manège, manœuvre, stratagème, subterfuge -familier: astuce, feinte, truc -littéraire: duperie.
2.  Adresse de quelqu'un à agir.
Traductions

ruse

cunning, guile, ruse, trick, craft, craftiness, wiliness, slickness, artifice, foxinessהתחכמות (נ), טכסיס (ז), טכסיסנות (נ), טריק (ז), נכלול (ז), עורמה (נ), רמייה (נ), תחבולה (נ), תכסיס (ז), טְרִיק, עָרְמָה, טַכְסִיס, טַכְסִיסָנוּת, הִתְחַכְּמוּת, תַּחְבּוּלָה, תַּכְסִיס, רְמִיָּהlist, sluwheid, streekarditListardidakalastuzia, furberia, inganno, scaltrezzaРусеknebRuse계략 (ʀyz)
nom féminin
moyen adroit utilisé pour obtenir qqch

ruse

[ʀyz] nf
(= adresse, roublardise) → cunning, craftiness
(= moyen) → trickery
par ruse → by trickery
(= tour, subterfuge) → trick, ruse