rustre


Recherches associées à rustre: rustique

rustre

adj. et n. [ du lat. rusticus, rustique ]
Qui manque d'éducation ; grossier : Ce rustre a bousculé tout le monde

rustre

(ʀystʀ)
nom masculin
homme qui manque de finesse Cet homme est un rustre.

RUSTRE1

(ru-str') adj.
Fort rustique, fort grossier.
Comme les autres domestiques, le chien est dédaigneux chez les grands et rustre à la campagne [BUFF., Chien.]
M. Ducommun était un jeune homme rustre et violent [J. J. ROUSS., Confess. I]
Substantivement.
Ah ! que n'ai-je un mari d'une aussi bonne mine, Au lieu de mon pelé, de mon rustre [MOL., Sgan. VI]
Voilà un plaisant rustre qu ce Grec, de s'asseoir devant des gens comme nous [VOLT., Mœurs, 54]
Et moi, je reste sergent ? - Quoi ? ce n'est pas assez pour un homme de ta sorte, né rustre, fils d'un rustre [P. L. COUR., Lettre particulière.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ha rustre [MAROT, II, 199]
    D'autres les ont appelez rustres [certains soldats], ainsi que nous lisons dans le roman de M. de Bayard, que M. de Bayard dit à ses rustres, appellans ainsi ceux auxquels il commandoit [BRANT., Cap. franç. t. IV, p. 43, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Autre forme de l'anc. franç. ruste, lequel vient de rusticus, rustique. L'r est épenthétique, comme dans esclandre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. RUSTRE. Ajoutez : - REM. Racine écrivait ruste : Ô Dieu, dit-il, Neptune, que vous êtes ruste et grossier ! Ce sont tous de francs rustes, Lexique, éd. P. Mesnard, qui ajoute que telle était la prononciation du temps. C'est d'ailleurs un archaïsme ; en effet il n'y a point de second r dans le lat. rusticus.

RUSTRE2

(ru-str') s. m.
Nom d'une lance dont on se servait pour combattre dans les lices. Terme de blason. Losange percée en rond.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. RUSTRE. - ÉTYM. On trouve aussi ruste. " Ce mot, dit le Diction. de Trévoux, vient de l'allem. Rutten, signifiant ces losanges percées qui servent à arrêter les clous à vis des serrures et des trappes des portes ; plusieurs ouvriers appellent encore ainsi les pièces de cette figure dont ils se servent. " L'allemand actuel dit Raute, qui signifie lance et losange percée en rond ; et telle paraît bien être l'étymologie de ce mot. Comme le sens de l'allem. Raute est d'abord losange, il est probable que le sens de lance n'est venu que parce que cette arme de tournoi avait une forme losangée. Dans nos provinces de l'Ouest, rustre, à cause de sa forme en pièce plate carrée, percée au milieu d'un trou rond, s'est dit, par euphémisme, pour chaise percée (note communiquée par M. Roulin).

rustre

RUSTRE. adj. des deux genres. Qui est très rustique, très grossier. Il a l'air rustre, la mine rustre.

Il s'emploie aussi comme nom masculin. C'est un rustre, un gros rustre.

rustre

Un Rustre.

Synonymes et Contraires

rustre

adjectif rustre
Qui manque d'éducation.
balourd, barbare, béotien, brut, discourtois, fruste, grossier, indélicat, lourdaud -familier: ballot, rustaud -littéraire: incivil, malgracieux, rustique.

rustre

nom rustre
Personne indélicate.
béotien, butor, cuistre, goujat, imbécile, lourdaud, mal élevé, malappris, malotru, mufle, ostrogoth, ours mal léché, paysan du Danube, sans-gêne, sauvage -familier: buse, malpoli, paltoquet, rustaud -littéraire: soudard -populaire: jean-foutre, pedzouille, petzouille, pignouf -vieux: bélître.
gentleman -littéraire: gentilhomme.
Traductions

rustre

גולם (ז), חורני (ז), פרא אדם (ז), גֶּלֶם

rustre

kinkel, pummel

rustre

[ʀystʀ] nmboor