sécherie

(Mot repris de sécheries)

sécherie

[ seʃri ou sɛʃri] n.f.
Établissement industriel spécialisé dans le séchage des produits alimentaires à conserver : Une sécherie de poissons.

SÉCHERIE

(sè-che-rie) s. f.
Lieu où l'on fait sécher des substances mouillées, des étoffes lavées, teintes, etc.
Lieu où l'on fait sécher la poudre. Dans les sécheries artificielles, on fait passer sur la poudre un courant d'air échauffé par la vapeur.
Lieu où les pêcheurs font sécher le poisson ; action de le faire sécher.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Que ceux qui auront poisson à secher au Seillon, s'ils tombent en different à cause de la secherie et estendue [étendage] de leur poisson.... [, Articles de la charge, etc. de Saint-Malo, dans JAL]

ÉTYMOLOGIE

  • Sécher.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    SÉCHERIE. Ajoutez :
    Se dit également des appareils servant à sécher, notamment de l'ensemble des cylindres sécheurs de la machine à papier.
    Terme de forestier. Lieu sec dans une forêt.
    Cette dernière graine [de pin sylvestre] surtout est récoltée en grande abondance à la sécherie de Haguenau [, Circ. forêts, 9 oct. 1835, n° 365 ter.]