sévir

Recherches associées à sévir: renifler

sévir

v.i. [ du lat. saevire, être furieux ]
1. Punir avec rigueur : Sévir contre un coupable le châtier
2. Se faire sentir vivement ; exercer des ravages : Le mauvais temps sévit sur ces régions.
3. Être en usage avec des effets nuisibles : Ces théories pseudo-scientifiques sévissent encore dans certains milieux.

sévir

(seviʀ)
verbe intransitif
1. punir avec sévérité Si tu ne m'obéis pas, je vais sévir.
2. fléau provoquer des ravages maladie tempête guerre qui sévit dans une région

SÉVIR1

(sé-vir) v. n.
Agir avec rigueur contre les personnes.
Il est imprudent de sévir, à moins qu'en sûreté l'on ne puisse punir [CRÉBILLON, Catilina, IV, 1]
À quoi servent les lois, si vous vous mettez à leur place, et si vous sévissez pour des crimes inconnus ? [DIDER., Lett. à Mlle Voland, 28 sept. 1761]
Sachant en pareil cas comme les choses se passent, et que l'usage est de sévir contre les libraires en ménageant les auteurs [J. J. ROUSS., Conf. X]
Agir avec rigueur contre les choses. Il faut sévir contre cet abus, contre ce genre de crimes.
Nous avons déjà sévi contre le fanatisme ridicule et scandaleux qu'ils [les jansénistes] cherchaient à répandre par leurs convulsions ; que ne sévissons-nous aussi contre les intrigues sourdes qu'ils font jouer pour exciter du trouble ? que ne sévissons-nous contre l'acharnement avec lequel ils violent sans cesse la loi du silence, en disant toujours qu'il faut se taire ? [D'ALEMB., Œuv. t. V, p. 224]
Terme de palais. Il se dit d'un supérieur à l'égard d'un inférieur ; d'un père à l'égard de son fils, etc. Maltraiter, user de violence.
Exercer des ravages, en parlant d'un fléau. La peste sévissait en Égypte. Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. saevire, exercer des actes de cruauté, de violence ; dénominatif de saevus.

SÉVIR2

(sé-vir) s. m.
Titre de six officiers romains, chefs des six décuries de chevaliers.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. sevir, de sex, six, et vir, homme.

sévir

SÉVIR. v. intr. Exercer la répression avec rigueur. On a justement sévi contre ce scélérat. Il a eu raison de sévir contre ce fils coupable.

Il se dit aussi en parlant des Choses. Les lois ne sauraient trop sévir contre ce genre de crimes. Il faut sévir contre cet abus.

Il se dit figurément, en parlant d'un Fléau, et signifie Agir avec violence. La peste sévit dans l'Inde.

sévir


SÉVIR, v. act. [1re é fer.] Agir avec rigueur. Il ne se dit que du supérieur à l'égard de l'inférieur: et de la punition que les Juges ordonent contre les coupables. On dit sévir contre.

Synonymes et Contraires

sévir

verbe sévir
Agir avec rigueur.
Traductions

sévir

woeden

sévir

[seviʀ] vi
(= punir) [autorités , professeur] → to crack down
sévir contre [+ abus] → to crack down on
(= faire des dégâts) [fléau] → to rage, to be rampant