sabotier

sabotier, ère

n.
Artisan qui fabrique et vend des sabots.

SABOTIER

(sa-bo-tié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des sa-bo-tié-z habiles) s. m.
Ouvrier qui fait des sabots. Celui qui vend des sabots.
Il se dit quelquefois de ceux qui portent des sabots. Ces sabotiers font un bruit insupportable.
Le menu peuple [à Naples] avait pris le nom de Lazares dès le commencement des révolutions, comme les révoltés de Flandre celui des gueux, ceux de Guyenne de croquants, de Normandie de pieds-nus, et de sabotiers ceux de Beauce et de Sologne [, Mém. du duc de Guise, p. 275, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Sabot ; picard, chabotier.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    SABOTIER. Ajoutez :
    Sobriquet donné aux solitaires de Port-Royal.
    Ils Iles capucins et les jésuites] appelaient ces messieurs sabotiers, prétendant qu'ils faisaient des sabots et des souliers [STE-BEUVE, Port-Royal, 3e éd. t. I, p. 500]

sabotier

SABOTIER, IÈRE. n. Celui, celle qui fabrique, qui vend des sabots.

Il se dit aussi de Ceux qui portent des sabots. Une danse de sabotiers.

Traductions

sabotier

zoccolaio