saint

saint, e

adj. [ du lat. sanctus, vénéré ]
1. Qui a mené, selon l'Église, une vie exemplaire et a été canonisé : L'Évangile selon saint Lucabrév. St, Ste
2. (Avec deux majuscules et un trait d'union) Jour de la fête d'un chrétien canonisé (abrév. St, Ste) : Les feux de la Saint-Jean. La Sainte-Léa est le 22 mars jour où l'on fête les femmes prénommées Léa
3. Qui mène une vie exemplaire sur le plan moral ou religieux : C'est une sainte femme dévoué, pieux
4. Qui appartient à la religion et a un caractère sacré : L'histoire sainte. Les Lieux saints.
5. Se dit de chacun des jours de la semaine qui précèdent le dimanche de Pâques : Le Jeudi saint. La Semaine sainte.
6. Qui a un caractère vénérable et intangible : La sainte autorité de la loi respectable, sacré
7. Qui atteint un degré extrême ; profond : Elle a une sainte horreur de l'injustice.
Remarque: Ne pas confondre avec sain.
Toute la sainte journée,
Fam. la journée tout entière ; sans arrêt.
n.
1. Chrétien qui a été canonisé : La vie des saints élu
2. Se dit d'une personne d'une piété et d'une vie exemplaires : Cette femme est une sainte pieux
Les saints de glace,
saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais, dont les fêtes, autrefois placées les 11, 12 et 13 mai, passent pour être souvent accompagnées de gelées tardives.

saint

n.m.
Le saint des saints,
la partie du Temple de Jérusalem où se trouvait l'arche d'alliance ; fig., l'endroit le plus protégé dans une demeure, le plus important, le plus secret d'un organisme : Être admis dans le saint des saints.

saint

SAINT, AINTE. adj. Qui est essentiellement pur, souverainement parfait. Il ne se dit en ce sens que de Dieu. La Sainte-Trinité. Le Saint- Esprit. L'Esprit-Saint.

Il se dit, par extension, des Créatures les plus parfaites et des esprits bienheureux. La Sainte Vierge. Les saints anges. La sainte Famille. Les saints patriarches. Les saints apôtres. Les saints Pères. Les apôtres saint Pierre et saint Paul. Saint Jean Baptiste. Sainte Madeleine. Sainte Geneviève. Par abréviation, on écrit : S. Jean ou St Jean, Ste Geneviève, les SS. Pères.

Sainte Famille se dit aussi des Tableaux qui représentent la Sainte Vierge, saint Joseph et l'enfant Jésus. La sainte Famille de Raphaël. Ce curé vient d'acheter une sainte Famille pour son église.

La Saint-Jean, la Saint-Martin, etc., Le jour où l'on célèbre la fête de saint Jean, de saint Martin, etc. L'église Saint-Germain, l'église Saint-Gervais, etc., et, absolument, Saint-Germain, Saint-Gervais, etc., L'église consacrée à Dieu sous le vocable de saint Germain, de saint Gervais, etc.

Fig. et fam., Employer toutes les herbes de la Saint-Jean, Employer, pour réussir en quelque affaire, tous les moyens dont on peut s'aviser.

En règle générale, le mot Saint placé devant un nom propre s'écrit avec une s minuscule quand il s'agit d'une personne mise au rang des bienheureux. Le roi saint Louis. Au contraire, il prend une majuscule et se joint par un trait d'union au nom qu'il modifie, dans tous les autres cas, où il forme avec ce dernier un nom nouveau qui ne se rapporte plus que d'une manière indirecte à un saint personnage. La ville de Saint-Germain-en-Laye ou absolument Saint-Germain-en-Laye. La rue Saint-Honoré. La porte Saint-Antoine. L'hôpital Saint-Louis. L'ordre de Saint-Lazare. Une croix de Saint- André. C'est aujourd'hui la Saint-Louis.

SAINT se dit également des Hommes qui vivent selon la loi de Dieu. Un saint homme. Un saint personnage. Une âme sainte. Le plus grand pécheur peut devenir saint.

Il se dit de même des Actions, des sentiments inspirés par l'amour de Dieu, par la piété. Une action sainte. Une pensée sainte. Une sainte inspiration. Une sainte ferveur. Mener une vie très sainte. Être animé d'une sainte indignation. Un saint respect.

Il se dit aussi de Ce qui appartient à la religion, de ce qui se rapporte à Dieu, de ce qui est dédié, consacré à Dieu, ou qui sert à quelque usage sacré. Toutes les églises sont des lieux saints. Les saints mystères. Le saint sacrifice de la messe. La sainte messe. Les saintes espèces. La sainte table. Le saint ciboire. Les saintes huiles. Le saint chrême. La sainte ampoule. Les saintes reliques. La sainte Bible. L'Écriture sainte. Les livres saints. La sainte Église.

Le Saint-Père, titre que l'on donne au pape. On dit aussi : Notre Saint-Père le Pape; et en lui parlant ou en lui écrivant : Très Saint- Père.

Le Saint-Siège, Le siège du chef de la religion catholique. Pendant la vacance du Saint- Siège. On le dit aussi de la Cour de Rome, du pape même. Il fut ordonné par le Saint-Siège. Les décisions du Saint-Siège.

Le Saint-Office, La congrégation de l'inquisition établie à Rome; le tribunal de l'inquisition. Il fut jugé par le Saint-Office.

Le Saint-Empire romain ou absolument Le Saint-Empire s'est dit de l'Empire d'Occident rétabli par Charlemagne, puis de l'Empire germanique. Le Saint-Empire romain germanique. Prince du Saint-Empire.

Les lieux saints, les saints lieux, Les lieux où se sont opérés les principaux mystères de notre rédemption. La Terre Sainte, La Palestine. Visiter les saints lieux, la Terre Sainte.

Terre sainte, Terre qui a été bénite pour inhumer les fidèles. Il n'a pas été enterré en terre sainte.

Le Saint Sépulcre, Le sépulcre où Notre- Seigneur fut déposé après sa mort. Gardien du Saint Sépulcre.

La Semaine sainte. On nomme ainsi la Semaine qui précède le jour de Pâques; et tous les jours de cette semaine s'appellent saints. L'office du Jeudi saint. Le Vendredi saint.

L'année sainte, L'année pour laquelle le Pape promulgue un jubilé.

SAINT se dit, par extension, d'une Chose qui est digne d'un grand respect, d'une vénération particulière. La sainte union conjugale. Le saint ministère de la justice. Les devoirs saints et sacrés de la piété filiale.

Fam., Toute la sainte journée, La journée tout entière.

SAINT s'emploie aussi comme nom en parlant des Personnes. C'est un saint, une sainte. C'est un grand saint. Le saint du jour. Le saint dont on célèbre la fête. Les litanies des saints.

La communion des saints, La société des fidèles, ou vivant encore sur la terre, ou jouissant déjà de la béatitude, ou l'attendant dans le purgatoire.

Fig. et fam., Il ne sait à quel saint se vouer, il n'a plus de ressource, il ne sait plus à qui avoir recours.

Fig. et fam., Découvrir saint Pierre pour couvrir saint Paul, Remédier à un inconvénient, à un mal par un autre.

Fig. et fam., Prêcher pour son saint, Louer, vanter une personne, une chose dans des vues d'intérêt personnel.

Fig. et fam., C'est saint Roch et son chien se dit de Deux personnes qu'on voit toujours ensemble.

Ce sont de petits saints se dit ironiquement et familièrement de Personnes qui veulent se faire passer pour innocentes, droites, pures.

Prov. et fig., Comme on connaît les saints on les honore, On traite les gens suivant ce qu'on sait d'eux. On dit aussi : Comme on connaît son saint on l'honore.

Prov. et fig., Il vaut mieux s'adresser à Dieu qu'à ses saints, Il vaut mieux s'adresser à un homme puissant qu'à ses subalternes.

Prov. et fig., La fête passée, adieu le saint, On oublie facilement ce qui vous a procuré quelque plaisir, quelque avantage.

SAINT se dit encore de l'Image, de la représentation d'un saint. Un saint de pierre.

Le saint des saints, La partie la plus intérieure et la plus sacrée du tabernacle, et ensuite du temple de Salomon, celle où l'arche était renfermée. Le grand prêtre seul pouvait entrer dans le saint des saints.

SAINT se dit, par extension, d'un Homme d'une haute valeur morale. C'est un véritable saint laïque.

saint


SAINT, SAINTE, adj. SAINTEMENT, adv. SAINTETÉ, s. fém. [Sein, sein-te, sein-teman, teté: 1re lon. 2ee muet.] Saint, est, 1°. Ce qui a la perfection essencielle, infinie. En ce sens, il ne se dit que de Dieu. La Três-Sainte Trinité, le Saint-Esprit. = Qui participe, quoique três-imparfaitement, à la sainteté de Dieu. Les Saints Anges, les Saints Patriarches, Apôtres; les Saints Pères, les Saints Docteurs. Saint Pierre, Saint Paul, Saint Louis, etc. = 3°. Qui suit et les préceptes et les conseils de l'Évangile. "Un saint homme, un saint personnage; une sainte âme, ou une âme sainte. = 4°. En parlant des chôses; qui est conforme à la Loi de Dieu. "Sainte action, pensée, inspiration, saint mouvement; vie Sainte. = 5°. Dédié, consacré à Dieu: "Les lieux Saints; les Saints Mystères. La Sainte Table; les Saintes Huiles; le Saint Chrême. = Qui apartient à la Religion; la Sainte Bible; l'Écritûre-Sainte; le Saint Concile, les Saints Canons. = Le Saint Père, le Pape; le Saint Siège; le Siège, l'Église de Rome; le Saint Ofice, le Tribunal de l'Inquisition; la Terre Sainte, les Lieux Saints, la Palestine; terre sainte, terre bénite où l'on enterre les Fidèles; Semaine Sainte, celle qui précède le jour de Pâques. — Livre, qui contient l'Ofice de la quinzaine de Pâques. — L'Année sainte, l'année du grand Jubilé. = 6°. Subst. "C'est un Saint, un grand Saint, un vrai Saint; une Sainte, une vraie Sainte. Le Saint dont on célèbre la fête. Les Litanies des Saints. = 7°. On dit, proverbialement, c'est un paûvre Saint, un Saint que ne guérit de rien, il n'est bon à rien, il n'a ni mérite, ni crédit. = Il ne sait à quel Saint se vouer, à qui s'adresser, et quel moyen prendre pour se tirer d'afaire. "M. de Luxembourg a demandé plusieurs Jésuites, on les lui a refusés. Il a demandé la Vie des Saints; on la lui a donée. Il ne sait, comme vous voyez, à quel saint se vouer. Sévigné.
   Ne sachant plus tantôt à quel Saint me vouer,
   Je me mets au hazard de me faire rouer.
       Boileau.
= On dit dans le même style, être le saint d'un sermon; comme on dit, le héros d'une pièce de théâtre. "Si les anecdotes que M. de V. raporte sur Rousseau ne sont pas plus vraies, il ne sera certainement pas le saint de son sermon sur la calomnie. Gr. Hom. veng.
   Rem. Cet adjectif précède ordinairement le substantif, comme on a pu le voir par les exemples. En vers, et dans le discours soutenu, on le fait quelquefois marcher aprês.
   Soumis avec respect à sa volonté sainte,
   Je crains Dieu, cher Abner, et n'ai point d'autre crainte.       Athalie.
  ......Et d'une audace sainte.
      Boileau.
"Le Temple saint, le zèle saint Massill. = Dans le discours ordinaire, on dirait, à sa sainte volonté, sainte audace; le saint temple, un saint zèle. = Saint ne signifie quelque-fois que sacré, respectable: le plus saint des devoirs. Marm. Cette épithète est devenûe fort à la mode, et jusqu'au ridicule. "On la done à présent à tout: sainte liberté, sainte humanité, sainte Natûre: J'ai même entendu un Prédicateur fameux s'écrier, sainte agricultûre! C'est ainsi que chez les Païens tout était Dieu, excepté Dieu même.
   SAINTEMENT, d'une manière sainte. "Il a vécu, il est mort saintement.
   SAINTETÉ, qualité de ce qui est saint. "Dieu est la sainteté même. "La sainteté des Apôtres, etc. "La sainteté de sa vie, de ses moeurs. "Il est mort en odeur de sainteté. "La sainteté d'un lieu, de nos mystères, de la Religion Chrétiène. = Titre d'honeur doné au Pape. "Votre Sainteté, sa Sainteté.
   Rem. Saintement et Sainteté se disent quelquefois hors des matières de Religion. "La sainteté des Lois. "Le soin d'une mère pour ses enfans est de tous les devoirs le plus saintement observé dans la Natûre. Marm. "La sainteté inviolable des noeuds de l'Hymen. Idem.

Synonymes et Contraires

saint

adjectif saint
Qui a un caractère sacré.
Traductions

saint

(sɛ̃)

sainte

(sɛ̃t)
adjectif
1. à qui on rend hommage, dans la religion catholique saint Jean
2. religieux un lieu saint
3. qui a de grandes qualités morales C'est une sainte femme.

saint

masculin

sainte

heilig, Heiligersaint, holy, sacred, blessed, hallowed, sainted, saintlyheilig, gewijd, geheiligd, sacraal, vroom, heiligeמקודש (ת), קדוש (ז), קדוש (ת), קודש (ז), מְקֻדָּשׁ, קָדוֹשׁ, קֹדֶשׁsagrat, santsvatý, světecάγιος, ιερόςsankta, sanktulosanto, sagradoheilagursacer, sacratus, sanctushelgen, helligświętysanto, sacro, sagradohelig, helgonkutsal, azizsanto, sacrosanto, sanقِدِّيسhelgenpyhimyssvetac聖人성인святойนักบุญvị thánh圣人 féminin
nom
1. religion personne à qui on rend hommage, dans la religion catholique les reliques d'un saint
2. personne qui a de grandes qualités C'est un saint.

saint

[sɛ̃, sɛ̃t]
adj
[homme, lieu] → holy
la semaine sainte → Holy Week
le vendredi saint → Good Friday
(fig) (= pieux) → saintly
nm/fsaint