salaire

(Mot repris de salaires)

salaire

n.m. [ lat. salarium, de sal, sel, argent pour acheter du sel ]
1. Rémunération du travail effectué par une personne pour le compte d'une autre, en vertu d'un contrat de travail : Salaire mensuel, horaire paie, rétribution
2. Fig. Récompense légitime : Toute peine mérite salaire [proverbe].
3. Châtiment juste ou injuste : C'est le salaire de la trahison punition, sanction
Salaire minimum interprofessionnel de croissance ou S.M.I.C.,
salaire minimum au-dessous duquel, en France, aucun salarié ne peut en principe être rémunéré.

SALAIRE

(sa-lê-r') s. m.
Payement pour travail ou pour service. Les ouvriers ont demandé une augmentation de salaires.
Elle [la cigogne] retira l'os [du gosier du loup], puis pour un si bon tour Elle demanda son salaire [LA FONT., Fabl. III, 9]
Enfin un médecin, fort expert en son art, Le guérit [un fou].... Mais voulant de ses soins exiger le salaire.... [BOILEAU, Sat. IV]
On les forçait [les cultivateurs du pays de Gex] à travailler sans salaire, eux qui ne vivent que de leur salaire [VOLT., Pol. et lég. Remontrances au roi.]
Le salaire donc réglé, d'un côté par la concurrence des vendeurs, et par celle des acheteurs de l'autre ; le salaire de l'artisan se réglera de la même manière [CONDIL., Comm. gouv. I, 8]
En termes d'économie politique, l'ouvrier est un travailleur qui reçoit sur les capitaux d'autrui une rémunération stipulée d'avance, qu'on nomme salaire, pour exécuter un certain travail avec les capitaux d'autrui [LEVASSEUR, Cours d'écon. rurale, p. 165]
Fig Récompense.
Le fils tout dégouttant du meurtre de son père, Et, sa tête à la main, demandant son salaire [CORN., Cinna, I, 3]
Mais, comme aux grands périls le salaire enhardit.... [ID., Œdipe, I, 4]
[Le serpent réchauffé] Puis tâche à faire un saut Contre son bienfaiteur, son sauveur et son père. Ingrat, dit le manant, voilà donc mon salaire ! [LA FONT., Fabl. VI, 13]
Pourquoi juger si mal de son intention [d'Assuérus] ? Il croit récompenser une bonne action ; Ne faut-il pas, seigneur, s'étonner au contraire Qu'il en ait si longtemps différé le salaire ? [RAC., Esth. III, 1]
Par antiphrase, châtiment.
Ce lâche mercenaire Qui de sa perfidie a reçu le salaire [MAIR., Mort d'Asdrub. III, 3]
Non, il faut qu'il ait le salaire Des mots où tout à l'heure il s'est émancipé [MOL., Amph. III, 4]
N'imputez qu'à Pallas un exil nécessaire ; Son orgueil dès longtemps exigeait ce salaire [RAC., Brit. III, 3]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li procureur.... doivent avoir salaire soufizant, selon les besongnes qu'il procurent [BEAUMANOIR, IV, 22]
  • XIVe s.
    À Robiert Vachot, pour sen sollaire de aidier à kierkier [charger] les beniaus.... [CAFFIAUX, Régence d'Aubert de Bavière, p. 52]
    La jouvence des nobles corrompue par telx salaires [BERCHEURE, f° 63, recto]
    Je ai brassé maint mal et si les ai fait fayre, Je croi que briefment en aray mon salayre [, Guesclin. 16399]
  • XVe s.
    J'ai jà un lonc tens servi Amours en espoir de plaire ; Mes d'un trop petit salaire M'a mon service meri [récompensé] [FROISS., Poés. mss. p. 250, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Il n'est pas raisonnable que les honneurs les plus relevez soient les salaires des crimes les plus abjects [D'AUB., Faen. I, 9]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. salari, selari ; espagn. et ital. salario ; du lat. salarium, solde du soldat, de sal, sel, à cause que le salaire fut d'abord une indemnité pour le sel. On remarquera en Flandre le changement de l'a en o : solaire.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • SALAIRE. Ajoutez :
  • PROVERBE

      Toute peine mérite salaire.

salaire

SALAIRE. n. m. Rétribution pour un travail. Recevoir le salaire de son travail. Payer son salaire à un artisan. Un faible, un modique salaire. Un salaire élevé. Un juste salaire.

Il signifie aussi Récompense d'un service. Toute peine mérite salaire. Est-ce là le salaire des services que je lui ai rendus?

Il se dit figurément du Châtiment, de la punition que mérite une mauvaise action. Il avait fait une méchante action, il en a reçu le salaire. Il a eu le salaire de ses crimes.

salaire

Salaire, Salarium, Merces.

Doubles salaires, Duplices mercedes.

Payer le salaire, Soluere mercedem.

Le salaire qu'on donne pour un estalon qui a sailli une jument, Equimentum.

Servir aucun sans salaire, Seruire gratis alicui.

salaire


SALAIRE, s. m. *SALARIER, v. act. [Salère, larié: 2e è moy. au 1er.] Salaire, est le payement pour travail ou pour service. "Toute peine requiert salaire. "Recevoir le salaire de son travail. "Retenir le salaire des domestiques, des artisans. = Il est beau au figuré, et se dit du châtiment, comme de la récompense. "La tendresse avâre des Dieux, dit Rousseau au Comte du Luc:
   Prit sur votre santé, par un décret funeste,
   Le salaire des dons qu'à votre âme céleste
   Elle avoit dispensés.
   N'imputez qu'à Pallas un exil nécessaire:
   Son orgueuil, dès long-tems exigeoit, ce salaire.
       Rac.
"Il a eu le salaire de ses crimes. Trév.
   Dis-moi, langue téméraire,
   Quel sera donc le salaire
   De tes traits envenimés?
   Je vois dans des mains puissantes,
   Je vois des flèches perçantes,
   Et des charbons alumés.      Le Franc.
  *SALARIER, doner un salaire. Il y a déja long-tems que Richelet a dit que salarier était un mot vieux, et qui ne se disait plus. L'Académie lui done la même qualification. M. Moreau l'a encôre employé. "Cette manière de salarier les Oficiers de Justice avoit un grand avantage. Dans l'Ann. Lit. on emploie le participe substantivement. "Les salariés de l'Administration Civile et Militaire.

Synonymes et Contraires

salaire

nom masculin salaire
1.  Argent versé pour un travail.
2.  Ce qui récompense une action.
fruit, prix, récompense, sanction -littéraire: loyer.
Traductions

salaire

Gehalt, Salär, Gage, Lohnsalary, wage, wages, earnings, pay, remuneration, stipendsalaris, loon, bezoldiging, gage, traktement, verdienste, wedde, beloning, vergelding, arbeidsloonגמול (ז), השתכרות (נ), משכורת (נ), פרנסה (נ), שכר (ז), הִשְׂתַּכְּרוּת, מַשְׂכֹּרֶת, שָׂכָר, גְּמוּלsalarissalari, soumzda, platløn, gagesalajrosalario, sueldopalkkagaji, upahlaunsalario, stipendio, paga, retributivaaes, mercessalário, ordenadolön, arvode, avlöning, soldmshaharamaaş, ücretμισθός, ημερομίσθιοзаработок, зарплатаأَجْر, راتِبplaća給料, 賃金월급, 임금lønn, lønnsutbetalingpensja, zarobekเงินเดือน, ค่าจ้างlương, tiền lương工资заплата工資 (salɛʀ)
nom masculin
argent que l'on gagne en travaillant toucher son salaire

salaire

[salɛʀ] nm
(annuel, mensuel)salary; (hebdomadaire, journalier)wage, wages pl
(fig) (= récompense) → reward
salaire de base nmbasic salary, basic wage
salaire de misère nmstarvation wage
salaire minimum interprofessionnel de croissance nmguaranteed minimum wage
voir aussi SMIC