salmée

SALMÉE

(sal-mée) s. f.
Ancienne mesure, usitée dans le Midi.
Le beau blé qui ne valait que quinze livres en vaut vingt et une la salmée ; on l'appelle ainsi [à Uzès], et cette mesure contient environ dix minots ou un peu plus [RAC., Lexique, éd. P. Mesnard.]
Nom, dans les Bouches-du-Rhône, d'une mesure agraire de soixante-dix ares [BARRAL, les Irrigations dans les Bouches-du-Rhône, Paris, 1876, p. 71]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. salmata, charge, du lat. sagma, du grec, bât.